Semaine Vétérinaire n° 1310 du 11/04/2008
 

Devil facial tumour disease

Formation continue

FAUNE SAUVAGE ET NAC

Caroline Goutal

Selon certains scientifiques, les biphényls seraient en grande partie à l’origine de la maladie.

La devil facial tumour disease chez le diable de Tasmanie(1), le plus grand marsupial carnivore connu aujourd’hui, engendre des conséquences terribles pour cette espèce menacée d’extinction et entraîne des répercussions sur l’écosystème tasmanien. Les scientifiques semblent franchir des pas significatifs dans la connaissance de l’affection, même si le mystère de ce cancer aux allures contagieuses est encore loin d’être élucidé. Il faut notamment déterminer si la pollution en est une cause ou un facteur aggravant.Des taux élevés d’hexabromobiphényl et de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité