Semaine Vétérinaire n° 1303 du 22/02/2008
 

Biologie moléculaire et maladies infectieuses

Formation continue

ÉQUIDÉS

Isabelle Desjardins

Les écouvillons nasaux sont plus sensibles que les pharyngés pour la détection de l’EHV-1.

L’herpèsvirus de type 1 (EHV-1) est un agent pathogène majeur chez le cheval, responsable de syndromes respiratoires, d’avortements, de mortalité néonatale et de myéloencéphalopathie. Quelle que soit sa forme clinique, la maladie peut sévir de façon épidémique en raison de sa contagiosité. Une détection précoce du virus chez le ou les chevaux atteints est donc primordiale pour éviter l’extension de l’affection. L’approche traditionnelle d’isolement viral est supplantée, ces dernières années, par des techniques de biologie moléculaire particulièrement sensibles avec, de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité