Semaine Vétérinaire n° 1274 du 16/06/2007
 

Reproduction bovine

Formation continue

RURALE

Catherine Bertin-Cavarait

La hausse de la sécrétion utérine de prostaglandines induite par le LPS bactérien est supprimée après le part.

Au cours du post-partum, les risques de métrites sont accrus chez les vaches atteintes d’acétonémie et pendant la phase lutéale du cycle ovarien. La contamination bactérienne de l’utérus est normalement jugulée par les défenses immunitaires intra-utérines, dont la première ligne de défense est constituée par l’endomètre utérin et les cellules neutrophiles du sang périphérique. Les cellules immunitaires reconnaissent Escherichia coli, initiateur de la prolifération excessive, grâce à la liaison entre le lipopolysaccharide (LPS) d’E. coli et le récepteur membranaire TLR4 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité