Semaine Vétérinaire n° 1248 du 09/12/2006
 

Alimentation du cheval d’endurance

Formation continue

EQUIDÉS

Agnès Faessel

Le recueil des habitudes d’alimentation révèle de grandes disparités et un besoin d’études approfondies.

« Une course d’endurance ne peut pas être comparée à un marathon, car les distances parcourues sont bien plus importantes », a rappelé Anne-Gaëlle Goachet, ingénieur agronome de l’Enesad(1), en préambule de sa conférence au congrès de l’Avef d’octobre dernier. En effet, les épreuves de 90, 120 ou 160 km sont parcourues par le cheval à une vitesse moyenne de 18 km/h. Une course de 160 km dure ainsi de neuf à treize heures. L’effort demandé est donc d’intensité modérée, mais durable, à l’origine d’une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité