Semaine Vétérinaire n° 1244 du 11/11/2006
 

Grippe aviaire et santé publique

Formation continue

FILIÈRES

Nathalie Devos

Il se réplique plus rapidement que d’autres virus et est à l’origine d’une surproduction de cytokines.

Des chercheurs britanniques, vietnamiens et chinois ont découvert pourquoi la souche H5N1 HP asiatique de l’influenza aviaire présente un fort taux de mortalité chez les individus qui l’ont contractée en Asie. Sa létalité moyenne chez l’homme a en effet été estimée à 56 %, selon un relevé épidémiologique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié le 30 juin dernier(1). Les principaux résultats des chercheurs montrent que la souche H5N1 HP stimule à l’excès la réponse immunitaire, ce qui entraîne des effets néfastes ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité