Semaine Vétérinaire n° 1243 du 28/10/2006
 

Maladie génétique APR-PRCD

Formation continue

ANIMAUX DE COMPAGNIE

Philippe Pilorge*, Anne Thomas**


*praticien à Rennes (Ille-et-Vilaine)
**docteur en biologie, Antagène (Lyon, Rhône)

L’APR-PRCD, affection héréditaire récessive, cause la cécité totale à plus ou moins long terme.

L’une des différentes formes cliniques de dégénérescence des photorécepteurs, d’origine génétique, a fait l’objet de recherches. Il s’agit de l’atrophie progressive de la rétine APR-PRCD, d’apparition tardive, à transmission autosomique récessive. Parmi les dix-sept races canines actuellement concernées, le labrador retriever, le caniche, les cockers anglais et américain sont les principales. Cette affection provoque la dégénérescence et la mort des cellules de la rétine, entraînant ainsi une cécité complète et irréversible à l’âge adulte. Bien qu’elle touche de multiples races ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité