Semaine Vétérinaire n° 1224 du 06/05/2006
 

À la une

Marine Neveux

Est-il encore envisageable d’exercer seul ? Cette question, qui mérite réflexions et débats, n’appelle pas une réponse tranchée.

Néanmoins, alors que le paysage professionnel et, plus globalement, la société ont muté et se sont transformés, il est légitime de s’interroger. Car exercer en solitaire aujourd’hui soulève des difficultés réelles.

Ceux qui vivent leur exercice au quotidien en solo y trouvent-ils un apaisement ? L’association, parfois vécue avec plus ou moins de bonheur, peut le laisser penser. Ce choix apparaît alors comme un gage de liberté. Mais comment un confrère qui travaille seul peut-il gérer l’activité ? Par exemple, quelle solution adopter pour assurer la délivrance des médicaments quand arrive le moment des visites à l’extérieur ? Certains confrères décident d’être les seuls maîtres à bord, tout en s’appuyant sur des salariés. Ces derniers ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité