Semaine Vétérinaire n° 1218 du 18/03/2006
 

Fièvre Q

Formation continue

RURALE

Catherine Bertin-Cavarait

Dans les autres cas, le risque de faux négatifs est grand si prélèvement et analyse n’ont pas lieu le même jour.

La polymerase chain reaction (PCR) est actuellement la technique qui présente la meilleure détectabilité pour la mise en évidence de Coxiella burnetii, l’agent de la fièvre Q. Ainsi, une seule Coxiella peut théoriquement être détectée dans 1 ml de lait de vache ou de brebis. Néanmoins, les résultats d’analyse fournis dépendent de la cohérence entre la question posée et la technique utilisée. Les caractéristiques des animaux prélevés, la nature de l’échantillon, les conditions de sa réalisation, son conditionnement et le délai ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité