Semaine Vétérinaire n° 1209 du 14/01/2006
 

Futurs vétérinaires. La réforme contraint au bachotage

Actualité

Valérie Zanini

Les élèves doivent « ingérer » la masse des informations qu’ils n’ont pas reçues en classe préparatoire.

C’est à les dégoûter des études vétérinaires. Depuis la rentrée et bien avant, pendant leurs congés d’été, les nouveaux intégrés ont assimilé une masse importante de connaissances théoriques. Déjà épuisés par deux années obligatoires de classe préparatoire, ils retrouvent un rythme similaire dès leur arrivée à l’école. Ils ont la tête dans le sac. Trois mois après la rentrée, ils sont déjà psychologiquement et physiquement fatigués. » Claude Joly, praticien à Lumbres (Pas-de-Calais), porte un regard critique sur le nouveau cursus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité