Semaine Vétérinaire n° 1203 du 26/11/2005
 

Affections de la cavité buccale des bovins

Formation continue

RURALE

Karim Adjou

Pour les formes habituelles – actinomycose du maxillaire et actinobacillose linguale –, les signes cliniques sont suffisamment éloquents pour permettre de poser un diagnostic de certitude.

L'actinomycose et l’actinobacillose sont des maladies infectieuses, peu contagieuses, inoculables, communes à de nombreuses espèces animales, en particulier les bovins. Elles sont dues à des mycobactéries, du genre Actinomyces et Actinobacillus, parfois compliquées par d’autres germes (Corynebacterium pyogenes, staphylocoques, etc., B.P. Smith, 2002). Chez les bovins, l’actinomycose atteint préférentiellement les tissus durs : elle est causée par Actinomyces bovis, germe habituellement retrouvé dans la cavité buccale, ainsi que dans les tractus digestif et respiratoire. Les auteurs anglo-saxons qualifient cette affection de lumpy jaw ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité