Semaine Vétérinaire n° 1199 du 22/10/2005
 

Toxicologie en élevage

Formation continue

RURALE

Jean-Pascal Guillet

Lorsqu’elles surviennent, elles touchent principalement des jeunes animaux, qui développent alors des signes d’hémorragie. La proportion de cas asymptomatiques est plus élevée chez les adultes.

Les rodenticides anticoagulants présentent un risque toxique avéré chez les espèces non-cibles, comme les carnivores domestiques. Les publications qui rapportent des cas d’intoxication de ruminants sont rares. Seul le coumafène, premier raticide anticoagulant commercialisé, a été testé chez le veau en 1955. L’administration de 200 mg/kg pendant douze jours a été nécessaire pour observer des symptômes hémorragiques. Les auteurs ont conclu à l’impossibilité de l’intoxication d’un bovin par un tel produit. En 1997, un cas d’intoxication probable à la bromadiolone chez ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité