Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1622 du 01/03/2015
 

Fiche technique

RACE OVINE

L’ESSENTIEL

– La race suffolk est créée en 1786 en Grande-Bretagne, par croisement de béliers southdown avec des brebis norfolk et elle est reconnue pure en 1810. Des reproducteurs sont introduits pour la première fois en France à la fin du xixe siècle, puis un premier troupeau vers 1925. Les éleveurs français sélectionnent des animaux mieux adaptés au climat, plus épais et plus prolifiques. Le livre généalogique du suffolk est créé en 1967. L’organisme de sélection, fondé en 1975, est actuellement remplacé par Geode (organisme de sélection génétique ovine et développement), agréé pour la race en 2008.

STANDARD-DESCRIPTION

→ Le suffolk est lourd : les béliers pèsent 120 à 150 kg et les brebis 70 à 90 kg.

→ La toison est blanche et assez serrée. Elle couvre le corps, les membres jusqu’au genou ou au jarret et le cou jusqu’à la nuque. La peau est claire, fine et sans taches.

→ La tête est dépourvue de cornes. Sans laine, elle est recouverte d’un poil noir fin et brillant. Quelques poils blancs ou bruns sont tolérés, ainsi qu’un toupet de laine sur le front chez les jeunes. Le chanfrein est droit ou légèrement busqué. Noires, les oreilles sont longues, fines, et situées légèrement en dessous de l’horizontale.

→ Le tronc est long. Le cou est moyen, sans pli ni fanon. La poitrine est large et les côtes sont arrondies. Le garrot est large et le dos droit, proche de l’horizontale. La queue est attachée dans son prolongement.

→ Les membres sont d’aplomb et bien écartés pour permettre le développement des masses musculaires. Ils sont recouverts, à partir du jarret et du genou, d’un poil noir fin et brillant. Les gigots sont développés, aussi descendus que possible.

LA REMARQUE DE L’ASV

– La présence de cornes est un défaut éliminatoire, ainsi qu’une face ou des oreilles claires ou tachées.

PRODUCTION

→ Qualités bouchères : les agneaux sont lourds, bien conformés, sans excès de gras. Leur vitesse de croissance est la plus élevée des races ovines bouchères : un poids de 31 kg est atteint à 70 jours en moyenne. Le gain moyen quotidien des mâles simples est de 390 g (276 g pour des mâles doubles) entre 30 et 70 jours. Ils sont classés U sur la grille Europ (carcasses de 18 à 20 kg entre 90 et 120 jours d’âge).

→ La toison peut être recherchée, mais est peu abondante.

ÉLEVAGE ET SANTÉ

→ Rustique, le suffolk est une race d’herbage exploitée en plein air, qui s’adapte bien à tout type de climat. Elle valorise assez bien les aliments grossiers et s’adapte également à la bergerie, où la croissance des agneaux est encore plus efficace qu’à l’herbe.

→ Le taux de prolificité des brebis est excellent (168 %, soit 1,68 agneau par portée en moyenne). Leur production laitière permet d’élever plusieurs petits. La monte est naturelle, à partir de fin juin, et les agnelages précoces, de décembre à février.

→ Exploitée en race pure, les objectifs de sélection visent l’amélioration des aptitudes bouchères, tout en conservant les qualités maternelles (prolificité, précocité sexuelle et valeur laitière pour les agneaux), ainsi que celles d’élevage.

→ Les béliers sont utilisés en croisement pour améliorer la conformation d’agneaux.

LA REMARQUE DE L’ASV

– 150 béliers sont évalués en station de contrôle individuel par an. Les dix meilleurs mâles sont testés sur descendance “aptitudes bouchères”.

EFFECTIF ET RÉPARTITION

→ Le suffolk se répartit essentiellement dans le centre et le nord de la France, mais plusieurs troupeaux sont situés sur l’ensemble du territoire national.

→ Présent dans le monde entier, il est principalement utilisé en croisement pour améliorer des races locales.

→ Le cheptel français est estimé à 160 000 brebis pour 300 éleveurs environ, dont à peu près 3 000 en contrôle de performances.

LA REMARQUE DE L’ASV

– Dès 1970-1980, des reproducteurs issus d’élevages français sont exportés dans de nombreux pays. Ils sont encore renommés, en raison de leur productivité et de leur faculté d’adaptation aux climats.

Pour en savoir plus : www.geodesheep.com

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité