Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1622 du 01/03/2015
 

ASV

Forum

UN MESSAGE, UN POINT DE VUE, UNE RÉACTION ? PRENEZ LA PAROLE SUR ASV@lePOINTVETERINAIRE.FR.

Le client contribue si besoin à la contention

Élodie Bagnol, ASV dans la Drôme.

Dans ma clinique, les nouveaux animaux de compagnie (NAC) restent minoritaires. Je reçois souvent des rats, car l’une de nos clientes les laisse se reproduire, quelques lapins, des furets, des poules et, occasionnellement, des gerbilles. Lors de la prise du rendez-vous, pour des cas complexes, il m’arrive de transmettre les coordonnées d’un vétérinaire spécialisé. Je demande toujours au client d’utiliser une cage de transport pour limiter les risques et le stress de l’animal en salle d’attente.

Avant une intervention chirurgicale, je précise que l’animal doit être à jeun depuis le matin, à la différence d’un chien ou d’un chat qui le sera depuis la veille. Le client assiste toujours à la consultation. Avant d’effectuer la contention, je m’assure que son animal n’est pas agressif. Sinon, je demande au propriétaire de nous aider, j’utilise une couverture (pour un rat excité, par exemple) ou l’endormissement dans une cage à induction.

En général, nos propriétaires de NAC ne souhaitent pas dépenser beaucoup pour le suivi médical ou les soins. Toutefois, lors d’euthanasie, notre accompagnement est identique, quel que soit l’animal.

Les hospitalisés conservent leur aliment habituel

Coline Halgrain, ASV dans la Drôme.

L’un de nos vétérinaires est spécialisé en NAC. Je suis donc formée à l’accueil de ces animaux (en majorité des lapins et des cochons d’Inde). Lors du rendez-vous, je prévois la durée de deux consultations au minimum. J’assiste le praticien pour la contention, les examens, l’intervention chirurgicale et les soins (injections, perfusions sous-cutanées).

Ces animaux sont fragiles, il est essentiel de les manipuler avec douceur et d’avoir des gestes précis et délicats. Lors de stress majeur, un chinchilla est susceptible de faire un arrêt cardiaque ! Afin d’hospitaliser les NAC sans les stresser, nous avons aménagé des box isolés du chenil traditionnel, garnis de foin et de granulés. En chirurgie, l’anesthésie est uniquement gazeuse afin que le réveil soit immédiat.

En outre, je demande toujours à récupérer l’aliment habituel de l’animal pour éviter les risques digestifs liés au changement. Il m’arrive aussi d’alimenter un NAC à la sonde après l’intervention chirurgicale pour relancer le transit digestif. Je préviens toujours le propriétaire du délai plus long d’hospitalisation, le temps de la reprise de celui-ci, donc du coût plus important.

Le propriétaire est souvent un enfant

Sophie Carpentier, ASV en Savoie.

Les lapins sont les principaux NAC que je reçois à la clinique. Lors d’un appel pour un animal qui ne va pas bien, je pose toujours des questions sur son comportement (a-t-il mangé ? Comment sont ses fèces ?) et je motive la consultation en précisant qu’un lapin qui ne s’alimente plus, qui a de la diarrhée ou qui est constipé peut se retrouver rapidement dans un état critique.

J’ai observé que, lors de l’examen, le vétérinaire détecte souvent des troubles dentaires qui empêchent le lapin de s’alimenter (incisives qui ne s’usent pas assez ou molaires qui poussent de travers dans la gencive). Cela m’aide à expliquer que ce type de problème ne se règle pas seul et qu’attendre un stade avancé risque de requérir une opération chirurgicale. À titre préventif, je remets aux propriétaires de NAC des fascicules qui les informent sur le confort de leur lapin (cage sans courant d’air, eau à volonté, sorties sous surveillance, etc.), l’hygiène, la vaccination et, surtout, l’alimentation, à base de foin. Je dois aussi prendre en compte le fait que les propriétaires sont souvent des enfants, en adoptant un langage simple et compréhensible.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité