Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1618 du 01/02/2015
 

Fiche technique

RACE FÉLINE

L’ESSENTIEL

– Originaire des États-Unis, le pixiebob est né dans les années 1980 de l’union de gros chats à la robe tachetée et à la queue courte, pour créer une race de félins domestiques ressemblant à un petit lynx, le bobcat. La première femelle née de ce croisement fut nommée Pixie (“elfe”). La race est officiellement reconnue par la Tica1 en 1998, puis en France par le Loof2 en 2002.

STANDARD

→ De grande taille, le pixiebob mâle pèse jusqu’à 9 kg. Les femelles sont plus petites.

→ Le corps est long et puissant. L’encolure est forte et musclée. Les épaules proéminentes créent une démarche chaloupée. Les flancs sont profonds et la poitrine est large. Le dos n’est pas droit : un creux situé derrière les épaules est suivi d’une courbe. Cette dernière remonte vers les hanches proéminentes, plus hautes que les épaules, et une longue croupe. Une poche ventrale est souhaitable.

→ La tête est en forme de grosse poire inversée de face. De profil, le front est légèrement bombé et suivi d’un stop. Gros et busqué, le nez forme une petite bosse. Rouge brique, la truffe est particulièrement étendue. Large et fort, le museau est formé de pâtons charnus. Le menton est fort, forme un angle droit avec le nez et est recouvert d’une fourrure touffue.

→ Les yeux sont en forme de triangle rectangle adouci, bien espacés l’un de l’autre, de couleur dorée, noisette ou verte. Les paupières sont lourdes et donnent l’impression que le chat est à moitié endormi. L’œil est entouré d’une bande blanc crème et de lignes noires qui prolongent le coin externe jusqu’aux joues. Les sourcils sont broussailleux.

→ Les oreilles sont moyennes, larges à la base avec le bout arrondi, légèrement inclinées vers l’extérieur. Des plumets, ou lynx tips, et des marques de pouce plus claires à l’arrière sont souhaités.

→ Les pattes sont longues et musclées, avec une forte ossature. Les pieds sont grands, larges, presque ronds avec de grosses phalanges et des doigts charnus.

→ La queue est courte (5 cm au minimum) et va jusqu’au jarret au maximum. Des irrégularités osseuses sont acceptées.

→ Le poil peut être court ou long, très touffu sur la tête et la face, avec un sous-poil gris souris. L’été, la fourrure est plus courte qu’en hiver, où le ticking est renforcé, donnant l’impression qu’elle est saupoudrée de givre. Seule la couleur brown spotted tabby, dans toutes ses nuances, atténuée d’un ticking, est acceptée en championnat. Le ventre n’est pas tiqueté et, comme le menton et le dessous de l’encolure, est plus pâle. Les coussinets, l’arrière des pattes et le bout de la queue sont noirs ou brun-noir. Les rosettes sont acceptées et le ventre est tacheté. Le poil court est doux et laineux, plus long sur le ventre. Le poil long ne dépasse pas 5 cm.

LES REMARQUES DE L’ASV

– Certains chats sont polydactyles, c’est-à-dire qu’ils ont un nombre de doigts supérieur à la normale. Ils peuvent posséder un pedigree Loof s’ils n’ont pas plus de sept doigts, mais ne sont pas admis en championnat.

– Le pixiebob ne peut être croisé avec aucune autre race. Il est recommandé de ne pas accoupler deux chats polydactyles afin d’éviter de sélectionner le gène responsable de la polydactylie.

SANTÉ

Le pixiebob atteint sa maturité vers 2 à 3 ans. Il peut présenter une cardiomyopathie hypertrophique, une maladie héréditaire qui se manifeste par une hypertrophie du myocarde à l’origine d’une insuffisance cardiaque. Celle-ci apparaît vers l’âge de 3 ans en moyenne. Un test génétique permet de détecter les individus porteurs de la maladie.

ENTRETIEN

Un brossage hebdomadaire de la fourrure se révèle généralement suffisant.

CHOIX DE LA RACE

Ce chat est choisi pour sa ressemblance avec le lynx, et son aspect énergique et fort. Cependant, cette apparence ne refléterait pas sa nature, car il est réputé docile et affectueux. Toutefois, le caractère dépend des individus et de leur socialisation.

LA REMARQUE DE L’ASV

– L’analyse de l’ADN du pixiebob révèle que ce dernier n’a aucune parenté avec le lynx.

  • 1 The International Cat Association.

  • 2 Livre officiel des origines félines.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...