Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1618 du 01/02/2015

Infos

RAGE

Marie Sigaud

Une équipe américaine compare les réponses en anticorps antirabiques à la suite d’un rappel de vaccination, chez des animaux correctement vaccinés et d’autres dont la vaccination n’est plus à jour.

Aux États-Unis, près de 6 000 cas de rage sont rapportés chaque année chez des animaux principalement sauvages. Nombreux sont ceux domestiques qui se retrouvent au contact de faune sauvage infectée. Afin de minimiser les risques pour la santé publique, le Compendium of Animal Rabies Prevention and Control1 énonce une marche à suivre. Selon ses recommandations, les chiens et les chats exposés au virus et vaccinés contre la rage doivent immédiatement recevoir un rappel et être maintenus en observation pendant 45 jours. Les animaux qui n’ont jamais été vaccinés et qui sont suspectés d’avoir été en contact avec le virus sont soit euthanasiés soit mis en quarantaine pendant six mois.

Comparer les réponses en anticorps

Ces recommandations restent toutefois floues concernant les animaux vaccinés contre la rage, mais qui ne sont pas à jour dans leurs rappels (dernière injection remontant à plus d’un an). Généralement, ils sont considérés comme non vaccinés et doivent donc être euthanasiés ou placés en quarantaine. Une équipe de chercheurs américains2 s’est penchée sur le cas de ces animaux. L’objectif de leur étude est de comparer les réponses en anticorps, à la suite d’un rappel de vaccination, chez les animaux vaccinés et à jour et ceux déjà vaccinés mais plus à jour. Ils ont donc prélevé, chez 74 chiens et 33 chats, des échantillons de sérum juste avant d’effectuer un rappel. Le titre d’anticorps est mesuré à 5 et 15 jours après l’injection (tests rapides d’inhibition de foyers fluorescents).

Une réponse satisfaisante chez tous

Tous les animaux testés, quel que soit leur statut vaccinal, présentent des titres en anticorps antirabiques supérieurs à 0,5 UI/ml, à 5 et 15 jours après l’injection. La plupart des chats affichaient même un titrage supérieur à 12 UI/ml.

Les résultats de cette étude indiquent que la réponse en anticorps des chiens et des chats non à jour dans leur vaccination n’est pas inférieure à celle des animaux qui le sont. Selon les auteurs, ces résultats indiquent que ces animaux domestiques devraient, lors d’exposition à la rage, pouvoir bénéficier du même protocole d’urgence que ceux vaccinés et à jour, c’est-à-dire un rappel de vaccination suivi d’une période d’observation de 45 jours.

  • 1 Brown C.M., Conti L., Ettestad P. et coll. 2011. Compendium of animal rabies prevention and control, 2011. J. Am. Vet. Med. Assoc. 239:609-617.

  • 2 Moore M.C., Davis R.D., Kang Q. et coll. 2015. Comparison of anamnestic responses to rabies vaccination in dogs and cats with current and out-of-date vaccination status. J. Am. Vet. Med. Assoc. 246:205-211.

Pour cette étude, 74 chiens et 33 chats ont été testés.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK