Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1606 du 01/11/2014
 

Forum

UN MESSAGE, UN POINT DE VUE, UNE RÉACTION ? PRENEZ LA PAROLE SUR ASV@lePOINTVETERINAIRE.FR.

Vérifier la propreté avant et après usage

Laure Montarnal, ASV dans l’Ain.

Je veille à la disponibilité de tous les instruments : plus nous sommes nombreux, plus la tâche est complexe ! En effet, chaque vétérinaire a sa salle de consultation attitrée et range ses instruments à une place précise. À partir du planning des rendez-vous, je dois également anticiper en allant chercher les instruments ou le matériel peu accessibles (rangés au chenil, par exemple), dont le vétérinaire aura besoin pour sa prochaine consultation.

Les instruments sont lavés dans une cuve à ultrasons, rincés puis séchés : je m’assure de leur propreté avant et après chaque utilisation. Je profite de chaque nettoyage pour vérifier la fonctionnalité des pinces, porte-aiguilles ou clamps notamment, et les lubrifier si nécessaire. Les instruments de chirurgie sont ensuite stérilisés en sachets dans l’autoclave. Si l’un d’entre eux ne fonctionne plus correctement (une paire de ciseaux, par exemple), le vétérinaire peut décider de le faire aiguiser ou de le recycler pour une autre utilisation. Je dois alors penser à commander tout matériel à remplacer.

Un état de fonctionnement irréprochable

Xavier Delahaie, AV en Savoie.

J’ai une approche différenciée des instruments, selon qu’ils sont utilisés en chirurgie ou en salle de consultation. Ceux de chirurgie sont stérilisés. Ils demandent donc des précautions particulières d’asepsie. J’ouvre le sachet, puis les dispose avant l’acte chirurgical ou les présente au chirurgien, sans les toucher. Ce geste très important devient un automatisme avec l’expérience.

Les autres instruments sont simplement désinfectés. Cependant, leur maintenance doit être tout aussi irréprochable – je pense à la tondeuse utilisée régulièrement en consultation, dont le bon fonctionnement est essentiel. Je nettoie et désinfecte systématiquement, après chaque utilisation, le microscope comme tout matériel technique mis en contact avec l’animal : le tapis de consultation, l’otoscope, le thermomètre, les ciseaux, les clamps, etc. Dans cette activité, je mets en application mes cours d’hygiène et je m’adapte également aux directives de mon employeur, car c’est le praticien qui définit ce qu’il attend au sein de sa clinique. Dans tous les cas, je dois parvenir à gagner du temps tout en restant efficace !

Des boîtes dédiées prêtes à l’emploi

Sophie Jund, AV en Haute-Savoie.

Les instruments sont essentiels au fonctionnement de la clinique. En tant qu’auxiliaires, nous devons connaître leur emplacement exact, veiller à leur rangement et anticiper les besoins des vétérinaires. Nous avons mis en place un système de boîtes par type de chirurgie (stérilisation de chatte, de chienne, etc.) qui sont toujours prêtes à l’emploi, les instruments ayant été au préalable nettoyés, désinfectés et stérilisés. Ce processus nécessite d’être à la fois méthodique, pour gagner du temps, et minutieux, pour garantir une haute hygiène : trempage dans un détergent, brossage, rinçage, bac à ultrasons, séchage et stérilisation.

Je veille particulièrement à la maintenance et au fonctionnement du matériel (vérification quotidienne, calibrage des analyseurs). Si je rencontre une panne ou si un instrument se révèle défectueux, je contacte le service technique qui m’aide à trouver une solution. Toute l’équipe d’ASV est concernée. Chacune de nous a la charge, à tour de rôle, de vérifier et préparer les instruments.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité