Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1593 du 01/07/2014

Fiche technique

RACE CANINE

ORIGINE

– Contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, le cane corso ne vient pas de Corse. Son nom signifie “chien de cour” en italien. Il est un descendant des molosses utilisés par les Romains comme chasseurs d’ours ou gardiens de bovins. Au XXe siècle, la race est menacée de disparition et ne se trouve plus que dans la région des Pouilles. Une association la promeut et elle est reconnue en 1979 en Italie. Le standard international est publié en 1996. Le cane corso LOF1 n’est pas classé dans la catégorie des chiens dangereux.

STANDARD

→ La taille des femelles est de 60 à 64 cm pour 40 à 45 kg, celle des mâles de 64 à 68 cm pour 45 à 50 kg, avec une tolérance de 2 cm en plus ou en moins.

→ La tête est large, typiquement molossoïde. Le crâne est large, sa partie antérieure convexe s’aplatit du front jusqu’à l’occiput, avec un sillon frontal médian. Le stop est marqué. Le museau est fort, carré, plus court que le crâne. Sa face antérieure est plate et ses faces latérales sont parallèles. Les lèvres supérieures, modérément pendantes, recouvrent la mâchoire inférieure et déterminent le profil inférieur du museau. La truffe est noire et volumineuse, et se situe sur le même plan que le chanfrein, qui est droit de profil. Les mâchoires sont très larges et épaisses avec des branches mandibulaires courbes et un léger prognathisme. Les yeux sont moyens, placés de face. L’iris est le plus foncé possible selon la couleur de la robe. Les oreilles sont triangulaires, pendantes, larges à leur attache.

→ Le cou est robuste, musclé, aussi long que la tête.

→ Le corps est un peu plus long que haut, solidement construit. Le dos est droit, très musclé, le rein est court et solide, le thorax bien développé dans les trois dimensions.

→ Les membres sont longs, très musclés. Les pieds sont compacts.

→ La queue est très grosse à sa racine, attachée plutôt haut.

→ Le poil est court, brillant et très serré avec une couche mince de sous-poil. La couleur est noire, gris plomb, ardoise ou clair, fauve clair ou foncé, rouge cerf ou bringé. Les individus fauves et bringés ont un masque noir ou gris, qui ne doit pas dépasser la ligne des yeux. Une tache blanche est admise sur le poitrail, la pointe des pieds ou le chanfrein.

LA REMARQUE DE L’ASV

– Tout cane corso non inscrit au LOF peut être assimilé à un type mastiff ou autre croisement, car le propriétaire ne peut prouver qu’il s’agit d’un cane corso. Les renseignements doivent être pris auprès de la préfecture ou de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) afin de déterminer si l’animal entre dans une catégorie (généralement la catégorie 1, avec obligation de déclaration en mairie, port de muselière, castration, etc.).

SANTÉ

→ Entretien : un brossage hebdomadaire est nécessaire.

→ Comme pour tous les grands chiens, la croissance doit être surveillée. Fractionner la ration en deux repas dans la journée permet de limiter le risque de torsion d’estomac.

→ Parmi les maladies congénitales, le cane corso peut être atteint de dysplasie de la hanche ou du coude et d’épilepsie. Un entropion ou un ectropion (enroulement de la paupière vers l’intérieur ou l’extérieur de l’œil) peut également toucher la race.

LES CONSEILS DE L’ASV

– Lors de l’achat d’un chiot, le propriétaire doit s’assurer que ses parents sont indemnes de dysplasie de la hanche par la remise d’un certificat prouvant qu’ils ont été testés.

– Des prélèvements sanguins de cane corso atteints ou non d’épilepsie peuvent être envoyés au Centre national de la recherche scientifique de Rennes pour la recherche de la mutation causale afin d’aboutir à la mise au point d’un test de dépistage des chiens sains, porteurs ou malades.

APTITUDES

Le cane corso a la réputation d’être un très bon gardien. Il est docile avec ses maîtres, mais, en raison de sa grande taille et de sa puissance, le propriétaire doit être averti que le chien doit recevoir une bonne éducation. Il est peu sportif, mais actif et a besoin de se dépenser régulièrement.

  • 1 Livre des origines françaises.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...