Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1593 du 01/07/2014
 

Infos

ÉVÉNEMENT

AGNÈS FAESSEL

Le salon commercial des 20 et 21 juin a réuni une centaine de nouveaux exposants. Le marché français attire les étrangers.

Avec 174 stands cette année, l’exposition commerciale du congrès France Vet est sans conteste un succès. D’autant plus qu’elle compte en fait une centaine de nouveaux exposants. Car près d’un tiers des 106 de l’an passé, n’y ayant pas rencontré leur cible (les propriétaires), ne sont pas revenus. L’exposition France Vet se recentre donc sur son public vétérinaire canin. Elle s’assortit d’un large échantillon de ses fournisseurs les plus divers, des constructeurs de cliniques, tels Dassé, Le Guillerm constructions ou VeCli, aux jouets et accessoires les plus colorés. La dernière mode vestimentaire, pour le personnel soignant mais aussi le client à quatre pattes, égaille les allées.

Tout le matériel, du plus technologique, avec les derniers équipements d’imagerie médicale ou de traitement laser, au plus ludique avec, par exemple, des bandages multicolores, est exposé (voir photos 1 et 2).

Les antiparasitaires sont à l’honneur

La poignée de laboratoires pharmaceutiques présents en 2013 est revenue : AB Science, Axience, Bayer, Sexmoor, TVM, MSD et Zoetis. Ils sont accompagnés cette année de Ceva, Elanco et Merial. Les antiparasitaires sont évidemment à l’honneur sur tous les stands concernés ! (voir photo 3).

Désormais allié à Ceva, Sogeval présente Zodon®, de la clindamycine pour chiens et chats déclinée en comprimé appétant et en solution buvable. À noter aussi la première participation du jeune laboratoire Osalia, qui propose une nouvelle gamme de médicaments génériques et un concept commercial innovant (voir photo 4).

Rayon nutrition, à l’exception de Nestlé Purina, avec un stand dédié à son complément probiotique Fortiflora® (voir photo 5), les grands fabricants de pet foods restent absents. Ils laissent le champ libre à une série de petits fournisseurs d’aliments complets ou complémentaires (parfois à visée thérapeutique), pour chiens, chats et nac (Agras Delic et la gamme italienne Schesir®, Almo Nature, AquaBioVet, Beaphar, Hami Form, Labefer, Original Process, Oxbow, Supreme Petfoods, Véthica pour la gamme diététique Arion, Vita Api, etc.).

À noter tout de même la participation du groupe Mars (Waltham®) qui sponsorise un programme de conférences sur la binutrition du chat (association d’aliments humides et croquettes).

De la déco à l’enseignement

Côté prestations de services, l’éventail est plutôt élargi. Les habituelles sont là (diagnostic, identification, centrales d’achat, logiciels professionnels, agencement, communication, assurances, banques, etc.). Mais des prestations moins coutumières sont également représentées, comme la garde d’animaux (Animaute), le secrétariat téléphonique vétérinaire (Vetoadom, Vetophonie) ou la formation continue, assez inédite dans le cadre d’un congrès ! Veterinarius présente ainsi son programme de formations pratiques, désormais étendu aux ASV et bientôt à l’équine, et son fantôme d’échographie dénommé Billy conçu spécifiquement pour les travaux dirigés dans la discipline (voir photo 6). Et le britannique The Webinar Vet vante les mérites de son offre de conférences et séminaires, exclusivement en ligne.

Jouxtant le pôle central de l’ENV Alfort, partenaire pédagogique et scientifique du congrès, le centre de rééducation Alforme partage son expertise de la physiothérapie, démonstration à l’appui – et sur chien vivant – d’exercices sur tapis aquatique (voir photo 7).

Réseaux et recrutement

Déjà présent l’an passé, Vet One s’affiche sous ses nouvelles couleurs et promeut son concept de groupe de clini­ques intégrées, dans lequel le praticien conserve son statut libéral en s’affranchissant de la gestion administrative, comptable et commerciale de sa structure. De son côté, le réseau Vets4Pets, fort de 283 cliniques en Grande-Bretagne, est revenu se présenter aux praticiens français dans l’objectif d’en convaincre de travailler pour lui outre-Manche.

Un rayonnement international

La réputation du London Vet Show, congrès anglais, a précédé celle de France Vet, monté par la même équipe (Closer­Still). Elle n’est pas étrangère à la participation de ces sociétés d’ailleurs, souhaitant s’introduire sur le marché français.

Le suisse Saniswiss, par exemple, bien implanté chez les dentistes, désire accélérer la commercialisation chez les vétérinaires de sa gamme de produits de désinfection sans alcool Biosanitizer®. À base d’eau et de peroxyde d’oxygène, ses produits s’utilisent pour les mains, le matériel et les surfaces (voir photo 8).

L’espagnol Quimunsa propose sa gamme Dixie® d’antiparasitaires pour chiens et chats (en colliers, pipettes, shampoings et sprays), de cosmétiques et d’insecticides pour l’environnement. Il dispose également de génériques du fipronil en pipettes, sous le nom déposé Diptron®, commercialisés en Espagne depuis le premier trimestre 2014 et qu’il compte distribuer en Europe.

Initialement développée à usage humain, l’électrothérapie est déclinée chez l’animal pour le traitement des douleurs musculosquelettiques. Le dispositif Alpha-Stim AID de la compagnie américaine Atlantis Medical Systems comprend deux électrodes à positionner de part et d’autre de la zone douloureuse (articulaire par exemple). Il génère un micro-courant qui traverse les cellules et les repolarise, favorisant ainsi la levée de la douleur (voir photo 9).

Issu de l’humaine également, le français Lohmann & Rauscher séduit son public vétérinaire avec ses pansements Suprasorb®. Pour les plaies exsudatives par exemple, telles les plaies opératoires, abrasions ou lacérations, Suprasorb X procure un effet “hydrobalance” (régulation de l’humidité), qui favorise la cicatrisation et réduit la fréquence de renouvellement du pansement.

1 → Sonoscape.

2 → Millpledge.

3 → Ceva-Sogeval, et Zoetis au second plan.

4 → Osalia.

5 → Nestlé-Purina.

6 → Veterinarius.

7 → Alforme.

8 → La gamme Biosanitizer®.

9 → Alpha-Stim AID. 10 → France Vet 2015.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité