Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1586 du 01/05/2014

Fiche technique

RACE CAPRINE

ORIGINE

– La chèvre du Massif central est une race caprine officiellement reconnue par le ministère de l’Agriculture en 2010. Originaire du centre de la France (Auvergne), elle est menacée de disparition dans les années 1960 et des éleveurs tentent de la réhabiliter à partir de 1994. Une association de sauvegarde est créée en 1996, alors que l’effectif est inférieur à 150 animaux. Locale et rustique, cette race est reconnaissable à ses poils longs à mi-longs et ses cornes en arrière.

DESCRIPTION

→ De moyen à grand format, les chèvres mesurent 70 cm au garrot pour un poids de 60 kg. Les boucs mesurent en moyenne 80 cm pour 75 kg.

→ Son aspect général est celui d’un animal osseux, trapu et rustique. Son arrière-train est fléchissant.

→ Les cornes sont orientées vers l’arrière, mais il existe des animaux sans cornes.

→ Les oreilles sont portées horizontalement, en cornet droit ouvert vers l’avant (en feuille de muguet). Le museau est fin.

→ La robe est très fournie. Le poil ras existe, mais il est rare. Le poil long est recherché, avec la présence de poil long ou mi-long au moins sur l’échine et les cuisses (jupe ou culotte). Le ventre et les pattes, jusqu’à la naissance de la queue ne bordant le corps, sont de couleur claire, parfois blanche. Le museau est fauve ou blanc.

→ Trois types principaux existent : la noire et blanche (pattes, ventre et sous-queue blancs, oreilles blanches ou ourlées de blanc, listes blanches descendant des cornes aux naseaux, les plus larges possibles et englobant de préférence le menton), les patrons colorés (marron, café au lait ou chocolat, noirâtre ou fauve, gris, pie noire ou pie blanc) et le cévenol (entièrement blanc à poils obligatoirement longs sur la culotte, ou entièrement noir et souvent à poils ras).

LA REMARQUE DE L’ASV

– Les patrons alpins qui comprennent la couleur chamoisée, les raies dorsales noires et les pattes noires sont rédhibitoires. Les oreilles longues qui pointent vers le haut sont mal notées.

PRODUCTION

→ Cette race laitière a la réputation d’être une bonne productrice et de permettre une bonne valorisation fromagère. Sa production de lait est encore en cours de mesure, car il n’existe pas de références techniques de production suffisantes pour cette race à faible effectif. Elle est toutefois estimée à 500 kg environ par lactation.

→ Elle produit également des chevreaux de qualité, avec un bon rendement de carcasse.

ÉLEVAGE

→ Rustique, la chèvre du Massif central s’adapte bien à la vie en montagne. Résistante aux climats difficiles, elle est essentiellement élevée en plein air.

→ La race dispose d’une bonne capacité d’exploration et de valorisation des fourrages de faible qualité. Toutefois un appoint de foin est nécessaire en hiver.

→ Elle est également réputée pour être docile et bonne mère.

EFFECTIF ET RÉPARTITION

→ La chèvre du Massif central se trouve en grande majorité dans ses départements originels : Puy-de-Dôme, Cantal et Haute-Loire. Elle est également présente dans la vallée du Rhône.

→ L’effectif est actuellement de 600 chèvres environ et une soixantaine de boucs.

LA REMARQUE DE L’ASV

– La chèvre du Massif central fait partie des races caprines menacées. Depuis 1996, l’Association pour le renouveau de la chèvre du Massif central (ARCMC) promeut la race et suit les enregistrements à l’inventaire de celle-ci, la reconnaissance des boucs et le travail sur la production laitière et le phénotype (longueur de poil, gabarit, cornage et port d’oreilles). Elle organise également la fête de la chèvre de Saint-Front (Haute-Loire), chaque année, en début d’été.

Pour en savoir plus

http://www.arcm-c.com

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...