Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1577 du 01/03/2014
 

Forum

UN MESSAGE, UN POINT DE VUE, UNE RÉACTION ? PRENEZ LA PAROLE SUR ASV@lePOINTVETERINAIRE.FR.

Ne jamais transiger sur certaines règles

Céline Martinez, ASV dans l’Hérault et bénévole à la SPA de Béziers

Je précise au nouveau maître que c’est à lui, et non au chiot, de prendre les initiatives. Je lui recommande de ne jamais céder sur l’interdiction d’accéder à la chambre, sur la distribution des repas de l’animal en dehors de ceux de la famille et, en particulier, sur le refus systématique de la mendicité et des mordillements.

Pour l’apprentissage de l’hygiène, je préconise de féliciter le chiot quand ce dernier fait ses besoins à l’extérieur et de le réprimander uniquement s’il est pris sur le fait à l’intérieur, sans jamais nettoyer les fèces devant lui, au risque de lui accorder trop d’importance.

La sanction est de prononcer « non » d’une voix ferme, sans crier, sans violence. Pour sa socialisation, le chiot vacciné doit rencontrer d’autres animaux, des personnes différentes, entendre tous les bruits quotidiens (musique, travaux, circulation, etc.) et même accepter le passage journalier du facteur ! Pour lui donner des ordres, il importe d’utiliser toujours les mêmes termes et de récompenser chaque réponse positive avec une croquette puis, progressivement, par une caresse. Par exemple, le rappel s’apprend dans un endroit clos, en appelant le chiot et en le félicitant à son retour même s’il faut attendre un quart d’heure! La détermination, le calme, la patience et l’amour sont les clés d’une bonne éducation.

Ne pas installer de rituel de départ

Muriel Rouge, ASV dans l’Hérault

Les clients s’adressent souvent à nous à propos de l’éducation de leur chiot. C’est pourquoi nous avons à notre disposition, à l’accueil, un petit aide-mémoire des principaux conseils d’éducation et de socialisation. Celui-ci recommande, par exemple, d’alimenter le chiot à heures fixes en évitant de lui laisser son écuelle toute la journée, d’utiliser la récompense pour l’apprentissage de l’hygiène, de lui faire entendre de nombreux bruits différents mais non intenses pour le rendre moins craintif, de lui faire rencontrer un maximum de personnes et d’animaux lors de promenades dans des lieux adaptés (éviter des centres commerciaux). Je recommande souvent de ne pas installer de rituel de départ du type « je sors mais je reviens très vite ! », afin d’éviter de créer de l’anxiété chez le chiot. Il pourrait alors faire des dégâts durant l’absence de ses maîtres. Il est indispensable d’habituer progressivement l’animal à rester seul, même si son propriétaire ne travaille pas. Il m’arrive de donner des contacts pour des cours d’éducation ou d’agility. Je demande alors aux clients leur retour de satisfaction afin d’actualiser notre liste. En cas de troubles du comportement, le vétérinaire prend le relais et peut prescrire un traitement ou le port d’un collier qui diffuse des phéromones apaisantes.

L’un des maîtres impose au chiot son cadre de vie

Linnet Pugh, AV dans l’Hérault

Avant de conseiller un client sur l’acquisition d’un chiot, je l’interroge sur son environnement (appartement ou maison avec jardin), son mode de vie (casanier, sportif), ses attentes. Selon ses réponses, je lui suggère ou le détourne de certaines races (par exemple, le border collie s’il préfère rester chez lui). Si le client vient d’acquérir son animal, je formule certaines recommandations relatives à l’insertion dans la famille. Le chiot doit avoir un référent qui installe la hiérarchie en lui donnant un cadre précis : placer son panier à l’écart des endroits de passage, lui interdire le canapé – réservé aux maîtres –, lui donner trois repas par jour à heure régulière, lui proposer des exercices simples, tels que le faire asseoir puis l’autoriser à manger. C’est entre deux et six mois que le chiot en phase d’imprégnation doit acquérir l’obéissance (assis, couché, rappel au pied). J’ai remarqué que les propriétaires de chiens de petite race tiennent souvent leur animal dans les bras. Je les avertis que cela peut entraîner des problèmes par la suite au contact des congénères. Pour se socialiser, le chiot vacciné doit en effet découvrir un maximum de situations et de lieux différents. Je recommande parfois des “écoles du chiot” avec de la marche en laisse éducative et des jeux. En définitive, un chien bien socialisé a un meilleur comportement avec son maître et lors des consultations !

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité