Semaine Vétérinaire_Supplément Mensuel n° 1577 du 01/03/2014
 

Portrait

Alexandra Massimo

Bernard Giudicelli est le premier vétérinaire en France à conjuguer son métier avec sa passion pour les camélidés.

Bernard Giudicelli n’était pas destiné à élever des lamas. Tout commence il y a 25 ans alors qu’il exerce dans une clinique ovine des Hautes-Alpes. Il cherche une idée afin que les éleveurs développent une activité complémentaire autre que les fermes auberges – alors en plein essor – et qui ne nécessiterait que peu d’investissements. Il songe alors à l’alpaga, qui n’existe pas encore en France. Intégrer cette espèce à un troupeau de moutons et vendre la laine issue de la tonte pourrait être un bon complément de revenus. Pour concrétiser ce projet, il crée l’association Alpaga afin d’en vérifier la fiabilité, avec l’aide de son épouse et d’un ami qui avait obtenu une bourse d’un an afin d’observer les alpagas au Chili. La recherche de ces animaux en France se révèle peu concluante puisque la plupart des bêtes sont chères et de qualité insuffisante. C’est pourquoi Bernard Giudicelli préfère acquérir des lamas, une autre espèce de camélidés.

Le premier lama, arrivé d’un parc zoologique, est intégré à un troupeau de moutons afin d’observer son comportement au sein d’une autre espèce. Trois autres bêtes rejoignent le domicile du docteur Giudicelli afin de les tester comme animaux de bât. « L’expérience étant inédite en France, il a fallu créer des licols sur mesure en pratiquant un peu de couture, et fabriquer des bâts puisque ceux proposés sur le marché étaient adaptés aux ânes. »

« La première randonnée en famille, pendant une semaine, fut fantastique. C’est pourquoi nous avons décidé de repartir avec d’autres lamas et plusieurs personnes pendant dix jours, de Gap à Montélimar. » Des rencontres avec des passionnés et des vétérinaires spécialisés en camélidés, à l’occasion de nombreux voyages aux États-Unis, et l’importation d’animaux en provenance du Chili ont favorisé le développement du projet français. Aujourd’hui, Bernard Giudicelli et son épouse organisent des conférences, des randonnées, des journées de formation mais également des shows de lamas et d’alpagas composés de concours d’obstacles et de beauté.

Un registre européen des lamas et des alpagas (Lareu) a été créé en collaboration avec trois vétérinaires. Il permet aux propriétaires d’enregistrer leurs animaux sur Internet, et recense actuellement entre 15 000 et 20 000 animaux. Un site internet1 prodigue également de nombreux conseils sur les lamas et les alpagas. « J’apprécie les multiples facettes de cette activité, qui diffère du métier de vétérinaire : l’élevage, la mise en place du site du Lareu, l’aspect logistique lors de la préparation des conférences et des journées de formation… De quoi occuper les longues soirées d’hiver ! »

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus


Cette page est réservée aux membres du site lepointveterinaire.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité