Semaine Vétérinaire n° 1537 du 26/04/2013
 

COUP DE CŒUR

Évasions

VALENTINE CHAMARD

L’Hôtel à insectes fait partie des méthodes alternatives pour limiter l’usage des produits phytosanitaires dans le jardin. Le principe ? Attirer les insectes dits auxiliaires et bénéficier de leurs vertus de prédateurs de nuisibles et de pollinisateurs. Par exemple, la chrysope peut dévorer jusqu’à 500 pucerons par jour, les coccinelles aident également à se débarrasser de ces nuisibles, et les abeilles solitaires assurent la pollinisation des fleurs.

La particularité de cet hôtel est qu’il peut s’adapter aux besoins du jardinier. La structure est dotée d’un système de chambres qui se fixent par un simple clip. Celles des papillons, des coccinelles, des syrphes, des abeilles solitaires, des chrysopes et des perce-oreilles s’empilent ainsi aisément. Les enfants peuvent également participer en observant les insectes et en aménageant l’intérieur des abris, grâce aux trappes prévues à l’arrière pour le rembourrage et le nettoyage. Quatre briques de chambres sont disponibles, dédiées chacune à un type d’insecte, ainsi qu’une brique de toiture.

L’Hôtel à insectes, de la marque les Animaux du jardin(r), 11,50 € la toiture et 14,50 ou 15,50 € la chambre. En vente en jardineries, libres-services agricoles et grandes surfaces de bricolage.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité