Semaine Vétérinaire n° 1536 du 19/04/2013
 

Formation

PRODUCTIONS ANIMALES/PORCS

ARMELLE PRUNIER*, LORENZA RICHARD**


*de l’UMR 1348 Pégase de l’Inra de Saint-Gilles (Ille-et-Vilaine). Article tiré d’une conférence présentée lors des 45es journées de la recherche porcine, en février 2013 à Paris.

Une étude, menée à la station de testage du Rheu (Ille-et-Vilaine), a voulu déterminer l’incidence de la génétique sur l’agressivité du porc mâle non castré. Les filières porcines européennes sont en effet engagées dans une démarche d’abandon de la castration chirurgicale des porcelets d’ici à 2018. Or les mâles entiers sont plus agressifs que les castrés et peuvent provoquer des blessures à l’origine de troubles de santé et d’une dépréciation des carcasses.

L’agressivité a été estimée à partir du nombre de lésions corporelles relevées sur environ 900 mâles entiers répartis en cinq bandes, deux jours après leur transfert dans le bâtiment d’engraissement, puis avant les premiers départs à l’abattoir, enfin sur leurs carcasses. Les verrats appartiennent à six types génétiques : trois de type piétrain et trois de type piétrain croisé large white.

Des mesures toujours du même côté des animaux

Chez les porcs vivants, les lésions de plus de 2 cm sont différenciées en plaies (rondes) ou griffures (en longueur), en distinguant trois régions des deux côtés de chaque animal : l’avant (oreille et tête, cou et épaule), l’arrière (dos et flanc, jambon) et les membres. Si au moins trois lésions de moins de 2 cm sont situées dans un rayon de moins de 2 cm, elles sont comptabilisées comme une seule griffure. Sur les carcasses, elles ont été comptabilisées sur l’avant (cou et épaule) et l’arrière (dos et flanc, jambon).

Le protocole Welfare Quality(r)1 prévoit de mesurer le nombre de lésions d’un seul côté des porcs pour évaluer le niveau de bien-être, mais dans cette étude, le comptage a été réalisé sur les deux côtés afin d’estimer au mieux l’agressivité des animaux au plan individuel.

Quelques lésions de type plaies sont retrouvées essentiellement sur la tête, quel que soit le type génétique de l’animal, et semblent dues au matériel de distribution de l’aliment. En revanche, de nombreuses griffures dues à des morsures ou à des coups de sabot sont relevées à l’avant du corps lors du transfert dans le bâtiment, une période qui correspond à l’établissement de la hiérarchie entre les animaux. Elles sont significativement plus nombreuses du côté droit des verrats, peut-être en raison d’une préférence des porcs à mordre à droite. Ce résultat confirme l’importance de réaliser la mesure toujours du même côté des animaux dans le protocole Welfare Quality(r). Leur nombre diminue en fin d’engraissement, car les groupes sont stables et les bagarres moins fréquentes. En revanche, des lésions à l’arrière du corps sont observées, dues à des comportements sexuels.

Un effet de bande, noté à la fois en début et en fin d’engraissement, pourrait s’expliquer par des différences de conditions d’ambiance.

Davantage de lésions chez les croisés

En outre, le nombre de lésions est significativement plus élevé chez les porcs de type croisé que chez ceux de type piétrain, aussi bien en début qu’en fin d’engraissement, et après l’abattage. Cela confirme l’influence du type génétique sur la variabilité de l’agressivité et des lésions liées aux agressions entre animaux. Dans l’hypothèse d’un arrêt de la castration des porcs, une sélection génétique pourrait ainsi être envisagée pour réduire l’agressivité des mâles entiers et ses conséquences sur le bien-être des animaux, les problèmes de santé et la qualité de la viande.

  • 1 Welfare Quality(r) Consortium, 2009. Assessment protocol for pigs (sows and piglets and growing pigs).

  • 1 Courboulay V., Quiniou N., Goues T. et coll. Incidence des conditions d’élevage sur le comportement et le risque de blessures chez les porcs mâles entiers. JRP. 2013;45:69-70.

  • 2 Tallet C., Claude S., Guerin C. et coll. Conséquences de deux alternatives à la castration des porcs sur leur comportement en isolement et en présence d’un homme non familier. JRP. 2013;45:71-72.

AUTRES ÉTUDES CHEZ LE PORC MÂLE ENTIER

D’autres travaux ont été menés chez les verrats entiers, dans l’optique de l’arrêt de la castration des porcs.

→ Une étude1 révèle que le rationnement de ces animaux provoque une augmentation de leur agressivité et n’améliore pas leurs performances. Une alimentation à volonté des porcs mâles entiers est ainsi à privilégier.

→ Une autre étude2 montre que les porcs entiers ou immunocastrés (à 81 et 109 jours d’âge) seraient significativement plus sociables avec un homme inconnu que ceux castrés chirurgicalement. Ils auraient également davantage besoin de contacts que les castrés, car ils réagissent plus fortement à l’isolement. Comme la castration chirurgicale à une semaine d’âge prive l’animal d’hormones sexuelles de façon précoce, ces dernières pourraient jouer un rôle dans le développement des comportements relationnels. L’immunocastration, en tant qu’alternative à la castration chirurgicale, permettrait de limiter le stress du contact avec l’homme et réduirait le développement d’odeurs sexuelles dans la viande.

ARMELLE PRUNIER, de l’UMR 1348 Pégase de l’Inra de Saint-Gilles (Ille-et-Vilaine). Article tiré d’une conférence présentée lors des 45es journées de la recherche porcine, en février 2013 à Paris.

Plusieurs études s’intéressent au comportement du porc mâle entier, dans le cadre du probable abandon de sa castration chirurgicale d’ici à 2018.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité