• METOMOTYL 5

    Anti-émétique (métoclopramide) en solution injectable pour chiens et chats


    Source : RCP du 24/09/2014

    Composition

    Solution injectable :
    METOCLOPRAMIDE
    (s.f. de chlorhydrate monohydraté) : 4,457 mg
    (éq. à 5 mg de chlorhydrate de métoclopramide)
    Métacrésol : 2 mg
    Excipient(s) q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    Le métoclopramide est une molécule originale de la série des orthopramides. Son action anti-émétique est principalement due à son activité antagoniste des récepteurs D2 dans le SNC empêchant les nausées et les vomissements provoqués par la plupart des stimuli.
    L'effet prokinétique sur le transit gastro-duodénal (augmente l'intensité et le rythme des contractions de l'estomac et provoque l'ouverture du pylore) est dû à son activité agoniste du récepteur 5-HT4, à son activité antagoniste du récepteur D2 et à son activité muscarinique, au niveau gastro-intestinal.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après administration parentérale, le métoclopramide est rapidement et complètement absorbé.
    Après administration sous-cutanée chez les chiens et les chats, les Cmax sont atteintes en 15 à 30 minutes.
    Le métoclopramide est rapidement distribué dans la plupart des tissus et des liquides, et passe dans le SNC via la barrière hémato-encéphalique. Il est métabolisé par le foie. Son élimination est rapide, 65 % de la dose est éliminée dans les 24 heures suivant son administration, et se fait essentiellement par voie urinaire.

    Indications

    Chez les chiens et chats :
    — Traitement symptomatique des vomissements et de la réduction de la motilité gastro-intestinale notamment lors de gastrite, de spasme du pylore, de néphrite chronique et d'intolérance digestive à certains médicaments,
    — Prévention des vomissements après la chirurgie.

    Administration et posologie

    Voies I.M. ou S.C.
    Chiens et chats : 0,5 à 1 mg de chlorhydrate de métoclopramide par kg et par jour, divisé en 2 ou 3 administrations. Soit :
    — Pour 2 administrations : 0,5 à 1 ml pour 10 kg par injection (=2,5 à 5 mg/10 kg de chlorhydrate de métoclopramide par injection).
    — Pour 3 administrations : 0,34 à 0,66 ml pour 10 kg par injection (=1,7 à 3,3 mg/10 kg de chlorhydrate de métoclopramide par injection).
    L'intervalle entre 2 administrations ne devrait pas être inférieur à 6 heures. Le bouchon ne doit pas être percé à plus de 20 reprises.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser :
    — lors de perforation ou d'obstruction gastro-intestinales,
    — chez les animaux présentant une hypersensibilité connue à la substance active ou à l'un des excipients,
    — en cas d'hémorragie gastro-intestinale.

    Effets indésirables

    De la somnolence et de la diarrhée peuvent être observées après le traitement.
    Dans de très rares occasions, des effets extrapyramidaux (agitation, ataxie, posture et/ou mouvements anormaux, prostration, tremblements et agressivité, vocalises) ont été observés après traitement chez le chien et le chat. Ces effets sont transitoires et disparaissent à l'arrêt du traitement. Dans de très rares cas, des réactions allergiques peuvent se produire.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Adapter la posologie chez les animaux insuffisants rénaux ou hépatiques (augmentation du risque d'apparition d'effets indésirables).
    Eviter l'administration aux animaux présentant un traumatisme crânien ou des troubles épileptiques, et chez les chiennes présentant une pseudogestation et animaux épileptiques.
    Respecter les doses prescrites, en particulier chez les chiens de petites tailles et chez les chats.
    Chez les animaux présentant un phéochromocytome, le métoclopramide peut induire de l'hypertension.
    Suite à des vomissements prolongés, un traitement, telle qu'une fluidothérapie et une rééquilibration électrolytique, peut être effectué.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Aucun effet fœtotoxique ou tératogène n'a été observé lors des études menées chez les animaux de laboratoire. Les études menées sur les animaux de laboratoire sont limitées et l'innocuité de la substance active n'a pas été étudiée dans les espèces cibles.
    L'utilisation de la spécialité au cours de la gestation et de la lactation devra faire l'objet d'une évaluation du bénéfice/risque par le vétérinaire.
    Interactions :
    Eviter, lors de gastrite, l'administration d'anticholinergiques (atropine) car ils peuvent neutraliser les effets du métoclopramide sur la motilité gastro-intestinale. Lors de diarrhée concomitante, il n'y a pas de contre-indications à l'emploi d'anticholinergiques.
    L'association métoclopramide avec des neuroleptiques dérivés de la phénothiazine (acépromazine) augmente le risque d'apparition d'effets extrapyramidaux.
    Le métoclopramide peut potentialiser l'action des dépresseurs du SNC. En cas d'association, il est conseillé d'utiliser la posologie basse du métoclopramide afin d'éviter une sédation excessive.
    Incompatibilités :
    En absence d'études, ne pas mélanger avec d'autres médicaments vétérinaires.
    Surdosage :
    La plupart des signes cliniques observés après un surdosage sont les effets extrapyramidaux bien connus déjà répertoriés dans les 'Effets indésirables'.
    En l'absence d'antidote spécifique, il est recommandé d'offrir un environnement calme à l'animal jusqu'à ce que les effets extrapyramidaux disparaissent.
    Le métoclopramide étant rapidement métabolisé et éliminé, ces effets indésirables disparaissent rapidement.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Se laver les mains après administration du produit à l'animal.
    En cas d'auto-injection accidentelle, demander immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage.
    En cas de projection accidentelle dans les yeux ou sur la peau, rincer immédiatement et abondamment à l'eau. En cas d'apparition d'effets indésirables, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance.

    Conservation

    Durée de conservation : 30 mois.
    Après ouverture : 28 jours.
    Conserver le flacon dans sa boîte afin de le protéger de la lumière. Ne pas congeler.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/3837245 0/2014
    Boîte de 1 flacon verre de 10 ml

    GTIN 03760087152555



    Titulaire de l'A.M.M. : LE VET (Pays-Bas)
    Exploitant :

    AXIENCE SAS

    Tour Essor
    14, rue Scandicci
    93500 PANTIN
    Tél. : 01.41.83.23.17

    contact@axience.fr

    Dernière version de la monographie : 09/02/2017

    Mise à jour : nouveau produit

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité