• FINADYNE® Transdermal

    Anti-inflammatoire non stéroïdien (flunixine) en pour-on pour bovins


    Source : RCP du 28/11/2016

    Composition

    Solution pour pour-on :
    FLUNIXINE (s.f. de méglumine) : 50 mg
    (éq. à 83 mg de flunixine méglumine)
    Lévomenthol : 50 mg
    Rouge allura AC :  0,2 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    La flunixine est un AINS. Elle exerce une action inhibitrice puissante sur la cyclo-oxygénase (COX), l'enzyme qui convertit l'acide arachidonique en endopéroxides cycliques instables, eux-mêmes transformés en prostaglandines, prostacyclines et tromboxanes. Certains de ces prostanoïdes, comme les prostaglandines, sont des médiateurs de l'inflammation, de la douleur et de la fièvre. L'inhibition de la synthèse de ces composés est responsable des effets thérapeutiques de la flunixine méglumine.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après application sur la peau, la flunixine est modérément absorbée à travers la peau des bovins (biodisponibilité d'environ 44 %). Excepté chez les veaux, les volumes de distribution sont généralement bas en raison du taux élevé (99 %) de fixation aux protéines plasmatiques. Le temps apparent de demi-vie d'élimination plasmatique est d'environ 7-8 heures. La métabolisation de la flunixine est plutôt limitée, la plus grande partie du médicament correspond au composé d'origine non modifié, les autres métabolites sont des dérivés hydroxylés. L'élimination a lieu principalement par excrétion biliaire.
    Après application externe, l'absorption de la flunixine est plus rapide à des températures extérieures élevées qu'avec des températures faibles. Le Tmax est d'environ 2 heures en conditions chaudes (entre 13°C et 30°C), il est de 6 heures en conditions froides (entre - 3°C et 7°C).
    L'effet anti-pyrétique a été démontré dès 4 heures après l'application du produit.

    Indications

    Chez les bovins :
    — Réduction de la fièvre associée à une maladie respiratoire.
    — Réduction de la fièvre associée à des mammites aiguës.
    — Réduction de la douleur et de la boiterie associées à un phlegmon interdigité (panaris), une dermatite interdigitée (fourchet) et une dermatite digitée (maladie de Mortellaro).

    Administration et posologie

    Usage externe.
    Bovins : 1 ml pour 15 kg de poids vif en une application unique (=3,33 mg/kg de flunixine).
    Verser le volume mesuré le long de la ligne dorsale, à partir du garrot jusqu'à la queue. Eviter une application localisée sur des surfaces plus petites.
    Le système de dosage du flacon est calibré en kg de poids vif. Déterminer le poids de l'animal aussi précisément que possible.
    Avant de traiter les animaux, tester plusieurs fois les instructions d'administration, afin de se familiariser avec le mode de fonctionnement du système de dosage.

    Contre-indications

    Ne pas administrer :
    — aux animaux atteints de maladies cardiaque, hépatique ou rénale, ou s'il existe des signes d'ulcération gastro-intestinale ou de saignement,
    — aux animaux gravement atteints de déshydratation, d'hypovolémie (risque potentiel d'augmentation de toxicité rénale),
    — aux vaches dans les 48 heures précédant la date prévue de la parturition,
    — en cas d'hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients.

    Effets indésirables

    Un gonflement transitoire, un érythème, des pellicules, des poils cassants, des poils plus fins, une alopécie ou un épaississement de la peau ont été communément observés au site d'application. En général, aucun traitement spécifique n'est nécessaire.
    Certains animaux peuvent montrer des signes temporaires d'irritation, d'agitation ou d'inconfort suite à l'application du produit. Dans de très rares cas, des réactions anaphylactiques, pouvant être graves, peuvent survenir. Elles doivent être traitées de façon symptomatique.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Les AINS sont connus pour potentiellement retarder la parturition par un effet tocolytique induit par l'inhibition des prostaglandines responsables de l'induction de la parturition. L'utilisation du produit dans la période qui suit la parturition peut interférer avec l'involution utérine et l'expulsion de membranes fœtales, entraînant une rétention placentaire.
    — Des études d'innocuité n'ont pas été menées chez les taureaux adultes destinés à la reproduction. Les études de laboratoire sur les rats n'ont pas mis en évidence d'effet toxique sur la reproduction. L'utilisation de la spécialité ne doit se faire qu'après évaluation du bénéfice/risque par le vétérinaire.
    — L'utilisation du médicament chez des animaux pré-ruminants et âgés peut entraîner un risque supplémentaire. Si cela ne peut pas être évité, envisager une diminution de la dose et un suivi clinique rigoureux.
    — Appliquer uniquement sur une peau saine, sèche, et prévenir de toute exposition à l'humidité pendant au moins 6 heures après l'application.
    — En cas d'infection bactérienne, envisager un traitement antibiotique concomitant.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Le produit peut être utilisé pendant la gestation et la lactation, excepté dans les 48 heures qui précèdent la parturition.
    En raison du risque accru de rétention placentaire, le produit ne devrait être administré dans les 36 heures qui suivent la parturition, qu'après évaluation du bénéfice/risque par le vétérinaire. Surveiller le risque de rétention placentaire chez les animaux traités.
    Interactions :
    Ne pas administrer une autre AINS simultanément, ou dans les 24 heures.
    Certains AINS peuvent être fortement liés aux protéines plasmatiques et être en concurrence avec d'autres médicaments fortement liés, ce qui peut entraîner des effets toxiques. Eviter l'administration simultanée de médicaments potentiellement néphrotoxiques.
    Incompatibilités :
    En l'absence d'études, ne pas mélanger ce médicament vétérinaire avec d'autres médicaments vétérinaires.
    Surdosage :
    Des réactions inflammatoires cutanées localisées et une nécrose de la peau ont été rapportées à la dose de 5 mg/kg.
    Des lésions abomasales érosives et ulcératives ont été observées chez les animaux traités à 3 fois la dose recommandée.
    Du sang dans les selles a été observé chez certains animaux traités à 5 fois la dose recommandée.
    Aucune procédure d'urgence n'est nécessaire.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Le produit peut provoquer une légère irritation cutanée. Eviter tout contact avec la peau. En cas de contact avec la peau, laver abondamment avec de l'eau et du savon.
    Le produit peut provoquer des dommages oculaires graves et irréversibles. Eviter tout contact avec les yeux, incluant le contact des yeux par les mains. En cas de contact avec les yeux, rincer immédiatement et abondamment avec de l'eau propre et demander un avis médical.
    Le port d'un équipement de protection consistant en des gants imperméables, des vêtements de protection et des lunettes de sécurité est recommandé pendant l'utilisation du produit.
    Eviter tout contact avec la surface traitée (zone de diffusion du produit) sans le port de gants de protection, pendant au moins 3 jours ou jusqu'à ce que le site d'application soit sec (si le délai est plus long).
    L'ingestion du produit ou tout contact avec la peau peut être nocif. Ne pas fumer, manger ou boire lors de l'utilisation du produit. Se laver les mains après utilisation. En cas d'ingestion accidentelle ou de contact avec la bouche, rincer immédiatement et abondamment avec de l'eau et demander un avis médical.
    Les AINS peuvent occasionner une hypersensibilité (allergie). Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux AINS doivent éviter tout contact avec le produit.
    Eviter que les enfants aient accès au produit ou aux animaux traités.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 7 jours.
    Lait : 36 heures.
    En raison du risque de contamination croisée (lors de la toilette par léchage) des animaux non traités avec ce produit, les animaux traités devraient être mis à l'écart des animaux non traités durant le temps d'attente. Le non-respect de cette recommandation peut entraîner la présence de résidus chez les animaux non traités.

    Catégorie

    Liste II.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.
    Durée de conservation après première ouverture : 6 mois.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/9151586 5/2014
    Boîte de 1 flacon PHD de 100 ml (avec système de dosage gradué)

    GTIN 08713184135896

    Boîte de 1 flacon PHD de 250 ml (avec système de dosage gradué)

    GTIN 08713184135872

    Boîte de 1 flacon PHD de 1 litre (avec système de dosage gradué)

    GTIN 08713184135889

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 16/12/2016

    Mise à jour : nouveau produit

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité