• KETODOLOR® 100 mg/ml Solution injectable

    Anti-inflammatoire non stéroïdien (kétoprofène) en solution injectable pour équins, bovins et porcins


    Source : RCP du 12/01/2015

    Composition

    Solution injectable :
    KETOPROFENE : 100 mg
    Alcool benzylique : 10 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Le kétoprofène est un dérivé de l'acide phénylpropionique et appartient à la classe des AINS. Ses principales actions pharmacologiques sont d'ordre anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique. Son mécanisme d'action est lié à sa capacité à interférer avec la synthèse des prostaglandines à partir de précurseurs tels que l'acide arachidonique.
    Après injection intraveineuse chez le cheval, l'activité anti-inflammatoire musculo-squelettique apparaît dans les 2 heures et atteint un pic au bout d'environ 12 heures. Elle est encore mesurable 24 heures après chaque dose. Le kétoprofène se lie aux protéines plasmatiques àhauteur de 95 %.

    Indications

    • Chez les équins :
    — Soulagement de l'inflammation et de la douleur associées aux affections musculo-squelettiques.
    — Soulagement de la douleur viscérale associée aux coliques.
    • Chez les bovins :
    — Soulagement de la douleur (liée par ex., à un traumatisme de pression) résultant d'une parésie de parturition.
    — Réduction de la pyrexie et de la détresse respiratoire associées à une infection respiratoire bactérienne, en association avec un traitement antimicrobien si nécessaire.
    — Amélioration du taux de récupération en cas de mammite clinique aiguë, y compris les mammites aiguës induites par les endotoxines, due à des germes à Gram négatif, en association avec un traitement antimicrobien.
    — Soulagement de la douleur associée aux œdèmes des mamelles suite au vêlage.
    — Réduction de la douleur associée à la boiterie.
    • Chez les porcins :
    — Réduction de la pyrexie et de la fréquence respiratoire associées à une infection respiratoire bactérienne ou virale, en association avec un traitement antimicrobien si nécessaire.
    — Traitement de soutien du syndrome MMA (mammite, métrite, agalactie) de la truie, en association avec un traitement antimicrobien si nécessaire.

    Administration et posologie

    Voies I.V (équins, bovins) ou I.M. (bovins, porcins).
    Equins : 1 ml pour 45 kg par voie I.V. (=2,2 mg/kg de kétoprofène).
    Affections musculo-squelettiques : injection I.V. une fois par jour pendant un maximum de 3 à 5 jours.
    Colique équine : injection I.V. pour un effet immédiat. Une seconde injection pourra être administrée en cas de réapparition de la colique.
    Bovins : 1 ml pour 33 kg (=3 mg/kg de kétoprofène) par voie I.V. ou I.M. profonde, une fois par jour, pendant un maximum de 3 jours.
    Porcins : 1 ml pour 33 kg (=3 mg/kg de kétoprofène) par voie I.M. profonde, en une fois.
    Le bouchon ne doit pas être percé plus de 20 fois.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser :
    — chez les chevaux, bovins ou porcins ayant présenté précédemment une hypersensibilité au kétoprofène,
    — chez les animaux atteints d'affections cardiaques, hépatiques ou rénales, s'il existe un risque d'ulcération ou d'hémorragie gastro-intestinale, en cas de dyscrasie sanguine manifeste ou d'hypersensibilité au produit.
    Ne pas utiliser d'autres AINS simultanément ou à moins de 24 heures d'intervalle.

    Effets indésirables

    Comme avec tous les AINS, en raison de leur action inhibitrice sur la synthèse de la prostaglandine, il peut exister un risque d'intolérance gastrique ou rénale chez certains animaux.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Le risque peut être accru en cas d'utilisation chez des animaux âgés de moins de 6 semaines ou chez des animaux d'âge avancé. Si cette utilisation ne peut être évitée, une réduction de la posologie et une surveillance attentive pourront être nécessaires.
    L'utilisation de kétoprofène n'est pas recommandée chez le poulain âgé de moins de 15 jours.
    Eviter d'utiliser le produit chez un animal déshydraté, hypovolémique ou hypotendu, car il existe un risque potentiel de toxicité rénale accrue.
    Eviter toute injection intra-artérielle.
    Ne pas dépasser la dose ou la durée de traitement indiquée.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    L'innocuité du kétoprofène a été étudiée chez des animaux gravides en laboratoire (rates, souris et lapines) ainsi que chez les bovins, et aucun effet tératogène ou embryotoxique n'a été mis en évidence.
    Le médicament peut être utilisé au cours de la gestation et de la lactation chez les bovins, et au cours de la lactation chez les truies.
    Les effets du kétoprofène sur la fertilité, la gestation ou la santé du fœtus n'ayant pas été déterminés chez le cheval, le médicament ne doit pas être administré à des juments gravides.
    Son innocuité n'ayant pas été évaluée chez les truies gravides, n'utiliser dans ces cas qu'après évaluation du bénéfice/risque par le vétérinaire.
    Interactions :
    Certains AINS peuvent se lier fortement aux protéines plasmatiques et entrer en concurrence avec d'autres médicaments fortement liés à ces protéines, ce qui peut entraîner des effets toxiques.
    Eviter l'administration du produit en concomitance avec des médicaments néphrotoxiques.
    L'administration concomitante d'autres anti-inflammatoires stéroïdiens ou non stéroïdiens, de diurétiques ou d'anticoagulants peut engendrer une potentialisation des effets indésirables. Une période sans traitement, qui dépendra du produit administré, doit être observée entre les traitements de ce type.
    Incompatibilités :
    En l'absence d'études, ne pas mélanger avec d'autres médicaments vétérinaires.
    Surdosage :
    Aucun signe clinique n'a été observé lorsque le kétoprofène a été administré chez des chevaux à des doses atteignant 5 fois la dose recommandée pendant 15 jours, chez des bovins à des doses atteignant 5 fois la dose recommandée pendant 5 jours ou chez des porcins à des doses atteignant 3 fois la dose recommandée pendant 3 jours.
    Précautions pour l’utilisateur :
    En cas d'auto-injection accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage.
    Les personnes présentant une hypersensibilité connue à la substance active et/ou à l'alcool benzylique devraient éviter tout contact avec le médicament.
    Eviter toute projection sur la peau et dans les yeux. Si ceci se produit, rincer abondamment la région touchée avec de l'eau. Si l'irritation persiste, demander conseil à un médecin. Se laver les mains après utilisation.

    Temps d'attente

    — Viandes et abats :
    Equins : 1 jour.
    Bovins :
    Après administration I.V. : 1 jour.
    Après administration I.M. : 4 jours.
    Porcins : 4 jours.
    — Lait :
    Bovins : zéro jour.
    Equins : ne pas utiliser chez les animaux producteurs de lait destiné à la consommation humaine.

    Catégorie

    Liste II.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.
    Durée de conservation après première ouverture : 28 jours.
    Ne pas mettre au réfrigérateur. Ne pas congeler. Conserver le flacon dans l'emballage d'origine, pour le protéger de la lumière.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/1562136 6/2013
    Boîte de 1 flacon verre de 50 ml

    GTIN 08718469448739



    Titulaire de l'A.M.M. : LE VET (Pays-Bas)
    Exploitant :

    Laboratoire OSALIA

    27-29, rue Raffet
    75016 PARIS
    Tél. / Fax : 01.84.79.33.23

    contact@osaliafrance.com

    Dernière version de la monographie : 01/08/2015

    Mise à jour : nouveau produit

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité