• MILPRO® Comprimés pelliculés pour chiens

    Antiparasitaire (milbémycine et praziquantel) contre les cestodes et les nématodes des chiens


    Source : RCP du 29/04/2016

    Composition

    Comprimé pelliculé.
    MILPRO® 2,5 mg/25 mg pour petits chiens et chiots :
    MILBEMYCINE OXIME : 2,5 mg
    PRAZIQUANTEL : 25 mg
    Excipients* q.s.p. : 1 comprimé bisécable
    MILPRO® 12,5 mg/125 mg pour chiens :
    MILBEMYCINE OXIME : 12,5 mg
    PRAZIQUANTEL : 125 mg
    Excipients* q.s.p. : 1 comprimé
    *(dont arôme naturel de foie de volaille)

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    Voir MILPRO® Comprimés pour chats.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après administration orale chez le chien :
    — Praziquantel : son pic de concentration sérique est rapidement atteint (Tmax environ à 0,5 à 4 h) et diminue rapidement (T1/2 environ à 1,5 h). Il se produit un effet de premier passage hépatique important, avec une biotransformation hépatique très rapide et presque complète, principalement sous forme de dérivés monohydroxylés (et partiellement en dérivés di- et trihydroxylés). Ces dérivés sont principalement glucuroconjugués ou sulfoconjugués avant l'excrétion. La liaison plasmatique atteint environ 80 %. L'excrétion est rapide et complète (environ 90 % en 2 jours). La principale voie d'élimination est rénale.
    — Milbémycine oxime : son pic de concentration plasmatique est atteint après environ 2 à 4 heures avant de diminuer, avec un T1/2 d'élimination de la milbémycine oxime non métabolisée de 1 à 4 jours. La biodisponibilité est d'environ 80 %.
    Chez le rat, la métabolisation s'avère être complète, mais lente, étant donné qu'aucune trace de milbémycine oxime non modifiée n'est retrouvée dans l'urine ou les fèces. Les principaux métabolites chez le rat sont des dérivés monohydroxylés, dus à la biotransformation hépatique. Outre des concentrations relativement élevées dans le foie, on les retrouve également dans les graisses du fait de leur propriété lipophile.

    Indications

    Chez les chiens, traitement des infestations mixtes par des cestodes (vers plats) et des nématodes (vers ronds) adultes des espèces suivantes :
    — Cestodes : Dipylidium caninum, Taenia spp., Echinococcus spp., Mesocestoides spp.
    — Nématodes : Ancylostoma caninum, Toxocara canis, Toxascaris leonina, Trichuris vulpis, Thelazia callipaeda,Crenosoma vulpis (réduction du degré d'infestation),
    Angiostrongylus vasorum (réduction du degré d'infestation par des parasites des stades adulte immature L5 et adulte : voir les traitements spécifiques et les programmes de prévention des maladies sous la rubrique Administration et posologie).
    Le produit peut également être utilisé en prévention de la dirofilariose (Dirofilaria immitis), si un traitement concomitant contre des cestodes est indiqué.

    Administration et posologie

    Voie orale.
    Chiens : la dose minimale recommandée est de 0,5 mg/kg de milbémycine oxime et de 5 mg/kg de praziquantel en une seule prise.

    Poids Dose à administrer 
    MILPRO®
    2,5 mg/25 mg 
    MILPRO®
    12,5 mg/125 mg 
    0,5 à 1 kg 1/2 comprimé 
    > 1 à 5 kg 1 comprimé 
    > 5 à 10 kg 2 comprimés 
    5 à 25 kg 1 comprimé 
    > 25 à 50 kg 2 comprimés 
    > 50 à 75 kg 3 comprimés 


    Administrer pendant ou après le repas.
    Les comprimés sont aromatisés à la viande et sont faciles à administrer (habituellement les chiens et les chiots acceptent de les prendre volontairement, même sans nourriture).
    Les comprimés pour petits chiens et chiots peuvent être divisés en 2 moitiés.
    — Dans les cas où une prévention de la dirofilariose est utile et qu'en même temps un traitement contre les cestodes est nécessaire, le produit peut remplacer un produit monovalent destiné à la prévention de la dirofilariose.
    — Pour le traitement des infestations par Angiostrongylus vasorum, administrer 4 fois de la milbémycine oxime à intervalle d'une semaine. Lorsqu'un traitement concomitant contre les cestodes est indiqué, il est recommandé d'administrer une fois le produit et ensuite de poursuivre le traitement pendant les 3 semaines restantes avec un produit monovalent contenant de la milbémycine oxime.
    — Dans les zones endémiques, si un traitement concomitant contre les cestodes est indiqué, une administration du produit toutes les 4 semaines permet de prévenir l'angiostrongylose en réduisant la charge parasitaire en adultes immatures (L5) et en adultes.
    — Pour le traitement des infestations par Thelazia callipaeda, la milbémycine oxime doit être administrée en deux traitements séparés de 7 jours. Si un traitement concomitant contre les cestodes est indiqué, le médicament peut remplacer le produit monovalent contenant la milbémycine oxime seule.

    Contre-indications

    MILPRO® 2,5 mg/25 mg : ne pas utiliser chez les chiots âgés de moins de 2 semaines et/ou pesant moins de 0,5 kg.
    MILPRO® 12,5 mg/125 mg : ne pas utiliser chez les chiens pesant moins de 5 kg.
    Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité au(x) substance(s) active(s) ou à l'un des excipients.

    Effets indésirables

    Dans de très rares cas, des symptômes systémiques (tels que de la léthargie), neurologiques (tels que des tremblements musculaires et de l'ataxie) et/ou gastro-intestinaux (tels que des vomissements, de la diarrhée, de l'anorexie et de la salivation) peuvent être observés après administration du médicament.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — La marge de sécurité est plus faible chez certains chiens de race Colley ou des races canines apparentées, que pour les autres races. Chez ces chiens, respecter strictement la posologie recommandée. La tolérance du produit n'a pas été étudiée chez les jeunes chiots de ces races.
    Les signes cliniques chez les Colleys sont similaires à ceux observés pour les chiens d'autres races soumis à un surdosage.
    — Peser les animaux afin de garantir un dosage précis.
    — Le traitement des chiens présentant un nombre important de microfilaires circulantes peut parfois donner lieu à l'apparition de réactions d'hypersensibilité telles que muqueuses pâles, vomissements, tremblements, respiration difficile ou salivation excessive. Ces réactions sont associées à la libération de protéines des microfilaires mortes ou mourantes et ne constituent pas un effet toxique direct du produit.
    L'utilisation du produit chez des chiens souffrant de microfilarémie n'est donc pas recommandée.
    — Dans les zones concernées par la dirofilariose ou lorsqu'il est connu qu'un chien s'est rendu ou doit se rendre dans une zone à risques, un examen vétérinaire est recommandé avant d'utiliser le produit, pour exclure la présence de toute infestation concomitante par Dirofilaria immitis. En cas de diagnostic positif, une thérapie adulticide est indiquée avant l'administration du produit.
    — L'échinococcose constitue un danger pour les êtres humains. En cas d'échinococcose, suivre des protocoles spécifiques de traitement, de suivi et de protection des personnes. Consulter alors un expert ou un centre de parasitologie. Si le chien est allé dans une région ou Echinococcus spp. est très répandu, consulter un vétérinaire.
    — Aucune étude n'a été menée sur des chiens sévèrement débilités ou présentant une atteinte rénale ou hépatique importante. Le produit n'est pas recommandé dans ces cas-là ou seulement après évaluation du bénéfice/risque par le vétérinaire.
    — Chez les chiens de moins de 4 semaines, les infestations par les cestodes sont rares. Le traitement de ces animaux par un produit combiné peut ne pas être nécessaire.
    — Demander l'avis d'un professionnel pour la mise en place d'un programme de contrôle des vers efficace, qui prenne en compte le contexte épidémiologique et les conditions de vie du chien.
    — Une résistance parasitaire à une classe particulière d'anthelminthique peut se développer suite à une utilisation fréquente et répétée d'un anthelminthique de cette classe.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Une étude a montré que cette association de substances actives est bien tolérée chez les chiennes reproductrices, y compris durant la gestation et la lactation.
    Aucune étude spécifique n'ayant été réalisée avec ce produit, son utilisation au cours de la gestation ou de la lactation devra faire l'objet d'une évaluation bénéfice/risque par le vétérinaire.
    Interactions :
    L'administration concomitante de l'association praziquantel/milbémycine oxime et de la sélamectine est bien tolérée. Aucune interaction n'a été observée.
    En l'absence d'autres études, prêter une attention particulière en cas d'administration simultanée d'autres lactones macrocycliques. Aucune étude n'a été effectuée sur des animaux reproducteurs.
    Surdosage :
    En cas de surdosage, aucun autre symptôme que ceux observés à la dose recommandée n'a été observé.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Se laver les mains après usage.
    En cas d'ingestion accidentelle, en particulier par des enfants, consulter immédiatement un médecin et lui montrer la boîte ou la notice.
    Précautions vis à vis de l'environnement :
    Le produit ne doit pas être déversé dans les cours d'eau car cela pourrait mettre en danger les poissons et autres organismes aquatiques.

    Catégorie

    Liste II.
    A ne délivrer que sur ordonnance.

    Conservation

    Durée de conservation : 3 ans.
    Pour les demi-comprimés : 6 mois.
    Conserver la plaquette dans l'emballage.
    Les demi-comprimés (2,5 mg/25 mg) doivent être conservés dans la plaquette et peuvent être utilisés pour la prochaine administration.

    Présentation(s)

    • MILPRO® 2,5 mg/25 mg pour petits chiens et chiots :
    A.M.M. FR/V/2604499 8/2014
    Boîte de 12 plaquettes de 2 comprimés sécables

    GTIN 03597133066067

    • MILPRO® 12,5 mg/125 mg pour chiens :
    A.M.M. FR/V/3429551 5/2014
    Boîte de 24 plaquettes de 2 comprimés

    GTIN 03597133066081

    VIRBAC FRANCE

    1ère avenue 3e rue LID
    Espace Azur Mercantour
    06515 CARROS CEDEX
    Tél. : 0811.904.606
    Dernière version de la monographie : 18/05/2016

    Mise à jour : nouveau produit

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité