• PGF VEYX

    Analogue de la prostaglandine F2alpha (cloprosténol) en solution injectable pour vaches et truies


    Source : RCP du 03/12/2013

    Composition

    Solution injectable.
    PGF VEYX 0,0875 mg/ml :
    CLOPROSTENOL (s.f. sodique) : 0,0875 mg
    (éq. à 0,092 mg de cloprosténol sodique)
    Chlorocrésol : 1 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml
    PGF VEYX 0,250 mg/ml :
    CLOPROSTENOL (s.f. sodique) : 0,25 mg
    (éq. à 0,263 mg de cloprosténol sodique)
    Chlorocrésol : 1 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    Le cloprosténol fait partie du groupe des agonistes de la prostaglandine-F2alpha qui possède une activité lutéolytique dépendant de l'espèce et de la date du traitement. Il a un effet contractile sur les muscles lisses (utérus, tractus gastro-intestinal, voies respiratoires, système vasculaire).
    Les traitements effectués pendant le diœstrus ou en cas de corps jaune persistant déclenchent une lutéolyse. La suppression du mécanisme de rétrocontrôle négatif induit par la progestérone associée provoque l'induction précoce de l'œstrus et de l'ovulation chez des animaux présentant une fonction ovarienne cyclique.
    Le cloprosténol a un effet lutéolytique 200 à 400 fois plus important que la prostaglandine-F2alpha. En revanche, l'effet sur la musculature lisse semble être approximativement le même.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Chez les bovins et les porcins, les pics de concentration plasmatique sont atteints entre 15 minutes à 2 heures après injection intramusculaire de cloprosténol. La phase d'élimination rapide qui s'ensuit est caractérisée par une demi-vie de 1 à 3 heures. La phase d'élimination lente qui survient ensuite peut durer jusqu'à 48 heures (demie-vie d'environ 28 h).
    Le cloprosténol est distribué de façon uniforme dans les tissus. L'élimination se fait à parts égales par les fèces et l'urine. Chez les bovins, moins de 0,4 % de la dose administrée est éliminé par le lait avec des pics de concentrations mesurés environ 4 h après le traitement.

    Indications

    • Chez les génisses et vaches :
    — Induction de l'œstrus et de l'ovulation et synchronisation du cycle chez des animaux avec cycle ovulatoire lors d'une utilisation pendant le diœstrus (induction de l'œstrus en cas de subœstrus, synchronisation de l'œstrus) ;
    — Anœstrie et affections de l'utérus en cas de blocage du cycle dû à la progestérone (induction de l'œstrus en cas d'anœstrie, endométrite, pyométrite, kystes lutéaux, kystes folliculaires lutéiniques, réduction du temps de repos) ;
    — Induction de l'avortement jusqu'au 150e jour de la gestation ;
    — Elimination de fœtus momifiés ;
    — Induction de la parturition.
    • Chez les truies : induction ou synchronisation de la parturition à partir du 114e jour de la gestation (le 1er jour de la gestation est le dernier jour de l'insémination).

    Administration et posologie

    Voie I.M.
    Génisses, vaches : 0,5 mg de cloprosténol par animal en injection unique.
    Soit 5,7 ml de PGF VEYX 0,0875 mg/ml par animal, ou 2 ml de PGF VEYX 0,250 mg/ml par animal.
    Pour la synchronisation des chaleurs, traiter les groupes d'animaux 2 fois à 11 jours d'intervalle.
    Truies : 0,175 mg de cloprosténol par animal en injection unique en I.M. profonde avec une aiguille d'au moins 4 cm de long.
    Soit 2 ml de PGF VEYX 0,0875 mg/ml par animal, ou 0,7 ml de PGF VEYX 0,250 mg/ml par animal.
    Le bouchon caoutchouc du flacon peut être perçé jusqu'à 25 fois sans danger. Utiliser un équipement avec seringue automatique ou une aiguille de prélèvement adaptée pour les flacons de 50 ml pour éviter un perçage excessif.

    Contre-indications

    Ne pas administrer :
    — par voie intraveineuse,
    — chez les femelles gestantes chez lesquelles l'induction d'un avortement ou d'une mise bas n'est pas souhaitée,
    — en cas de maladie spastique des voies respiratoires et gastro-intestinales.

    Effets indésirables

    Une infection anaérobie est possible, due aux bactéries anaérobies qui pénètrent éventuellement dans le tissu au site d'injection, en particulier suite à une injection intramusculaire.
    — Bovins : dans le cadre de l'induction de la parturition, en fonction de la date de traitement par rapport à la date de conception, l'incidence de rétention placentaire peut être augmentée.
    Dans de très rares cas, des réactions de type anaphylactique peuvent être observées, pouvant être potentiellement fatales et exiger des soins médicaux rapides.
    — Porcins : des modifications comportementales observées immédiatement après le traitement pour l'induction de la parturition chez la truie sont similaires aux changements observés après une parturition naturelle et disparaissent généralement dans l'heure.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Afin de réduire le risque d'infections anaérobies, éviter soigneusement les injections dans des zones de peau contaminées. Nettoyer et désinfecter soigneusement le site d'injection avant l'administration.
    — Porcins : utiliser le produit que lorsque les dates de saillie sont connues. Une utilisation précoce peut altérer la viabilité des porcelets. C'est le cas lorsque le produit est injecté plus de 2 jours avant écoulement de la durée moyenne de gestation du troupeau. Le dernier jour de l'insémination est considéré comme le 1er jour de la gestation. La durée de gestation se situe normalement entre 111 et 119 jours.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Ne pas administrer à des femelles gestantes pour lesquelles ni un avortement, ni une induction de la parturition n'est souhaitée.
    L'innocuité du produit pendant la lactation n'a pas été établie.
    Interactions :
    L'utilisation concomitante d'ocytocine et de cloprosténol augmente l'effet sur l'utérus.
    Incompatibilités :
    En l'absence d'études, ne pas mélanger avec d'autres médicaments vétérinaires.
    Surdosage :
    En cas de surdosage, les symptômes suivants peuvent apparaître : augmentation de la fréquence cardiaque et respiratoire, bronchoconstriction, élévation de la température corporelle, augmentation de l'émission d'excréments et d'urines, salivation, nausées et vomissements.
    Il n'existe aucun antidote.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Manipuler le produit avec précaution pour éviter toute auto-injection accidentelle ou contact avec la peau ou les muqueuses de l'utilisateur. Les prostaglandines de type F2alpha peuvent être absorbées par la peau et peuvent provoquer un bronchospasme ou une fausse-couche.
    Les femmes enceintes, les femmes en âge de procréer, les personnes asthmatiques et les personnes ayant d'autres problèmes respiratoires doivent porter des gants étanches pendant l'administration du produit. En cas de déversement accidentel du produit sur la peau, nettoyer immédiatement la peau avec de l'eau et du savon.
    En cas d'auto-injection accidentelle, demander immédiatement conseil à un médecin et lui présenter la notice ou l'étiquette. En cas de détresse respiratoire induite par l'inhalation ou l'injection accidentelle, administrer un bronchodilatateur à action rapide (ex. isoprénaline ou salbutamol par inhalation).

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 2 jours.
    Lait : zéro heure.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production bovine et porcine.

    Conservation

    Conserver le flacon dans sa boîte afin de protéger de la lumière et à une température ne dépassant pas 25°C.
    Durée de conservation : 2 ans.
    Après ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    • PGF VEYX 0,0875 mg/ml :
    A.M.M. FR/V/5425479 2/2012
    Boîte de 1 flacon verre de 50 ml

    GTIN 04250286121005

    • PGF VEYX 0,250 mg/ml :
    A.M.M. FR/V/9168175 1/2012
    Boîte de 1 flacon verre de 10 ml

    GTIN 04250286120954

    Boîte de 1 flacon verre de 20 ml

    GTIN 04250286120961

    Boîte de 1 flacon verre de 50 ml

    GTIN 04250286120978



    Titulaire de l'A.M.M. : VEYX-Pharma (Allemagne)
    Exploitant :

    BAYER SANTE Division Animal Health

    BAYER SAS
    Bayer Division Animal Health
    10, place de Belgique
    BP 103
    92250 La Garenne-Colombes Cedex
    Tél. : 01 49 06 50 00
    Dernière version de la monographie : 31/05/2014

    Mise à jour : nouveau produit

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Le nouveau ministre de l'Agriculture envisage une simplification administrative pour le secteur agricole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité