• PORCEPTAL® 4 µg/ml

    Analogue de l'hormone de libération des gonadostimulines (GnRH) pour truies et cochettes


    Source : RCP du 14/03/2016

    Composition

    Solution injectable :
    BUSERELINE (s.f. d'acétate) : 4 µg
    (éq. à 4,2 µg d'acétate de buséréline)
    Alcool benzylique : 20 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    La buséréline est une hormone peptidique synthétique analogue de la gonadoréline naturelle (GnRH). Elle stimule la libération par l'hypophyse antérieure des hormones lutéinisante (LH) et folliculo-stimulante (FSH) dans le sang. L'administration d'une dose plus élevée que la dose recommandée ne génère pas de concentrations de LH et de FSH supérieures.
    Après administration parentérale, la buséréline est rapidement absorbée et éliminée principalement dans les urines. Le métabolisme intervient au niveau hépatique, rénal et hypophysaire. Tous les métabolites sont des petits peptides inactifs. Le pic de LH survient rapidement après l'injection.

    Indications

    • Chez les truies : induction de l'ovulation après synchronisation de l'œstrus par sevrage dans le cadre de l'utilisation d'une insémination artificielle unique à un moment prédéterminé.
    • Chez les cochettes : induction de l'ovulation après synchronisation de l'œstrus par l'administration d'un progestagène, dans le cadre de l'utilisation d'une insémination artificielle unique à un moment prédéterminé.

    Administration et posologie

    Voies I.M. ou S.C.
    Truies, cochettes : une injection unique de 2,5 ml par animal (=10 µg de buséréline).
    Calendrier d'insémination artificielle :
    Cochettes : injection 115 à 120 heures après la fin du traitement de synchronisation avec un progestagène. Une seule insémination artificielle 30 à 33 h après l'administration du produit.
    Truies : injection 83 à 89 heures après le sevrage. Une seule insémination artificielle 30 à 33 h après l'administration du produit.
    Dans certains cas individuels, il est possible que l'œstrus ne survienne pas 30 à 33 heures après l'administration du médicament. L'insémination devra alors être réalisée plus tard, à l'apparition des signes d'œstrus.
    Ne pas perforer le bouchon plus de 12 fois. Pour traiter un nombre important d'animaux, utiliser une aiguille de ponction adéquate ou une seringue doseuse automatique.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Si le calendrier recommandé n'est pas scrupuleusement respecté, cela peut affecter la fertilité.
    — N'utiliser les progestagènes et la buséréline que chez des animaux en bonne santé.
    — La buséréline est administrée après synchronisation de l'œstrus. Chez les cochettes, elle est administrée après un traitement progestatif. Elle induit une synchronisation de l'œstrus chez les animaux traités, à condition que le traitement progestatif prenne fin simultanément dans un groupe de cochettes. Chez les truies, la synchronisation de l'œstrus se fait naturellement par sevrage.
    L'insémination peut être réalisée 30 à 33 heures après l'injection de buséréline. Vérifier les signes d'œstrus chez les animaux au moment de l'insémination artificielle. La présence du verrat est donc recommandée.
    Il peut arriver qu'un bilan énergétique négatif pendant la lactation soit associé à une mobilisation des réserves corporelles avec une baisse importante de l'épaisseur du lard dorsal (plus d'environ 30 %). L'œstrus et l'ovulation peuvent être retardés chez ces animaux, et ils devront être gérés au cas par cas.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Le produit n'est pas indiqué chez les truies gestantes et allaitantes.
    Incompatibilités :
    En l'absence d'études, ne doit pas mélanger avec d'autres médicaments vétérinaires.
    Surdosage :
    La toxicité de la buséréline est faible. Même en cas de surdosage, des signes de toxicité sont improbables.
    Précautions pour l’utilisateur :
    En raison des effets hormonaux de la buséréline pendant la grossesse, les femmes enceintes, ou susceptibles de l'être, ne doivent pas manipuler le produit. Les femmes en âge de procréer doivent administrer le produit avec précaution.
    Eviter tout contact avec la peau et les yeux. Se laver les mains après utilisation. En cas d'aspersion accidentelle sur la peau, laver immédiatement avec de l'eau et du savon. En cas de contact accidentel avec les yeux, se rincer les yeux avec de l'eau et consulter un médecin si nécessaire. En cas d'auto-injection accidentelle, consulter immédiatement un médecin et lui montrer la notice ou l'étiquette.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : zéro jour.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production porcine.

    Conservation

    Conserver au réfrigérateur (entre 2 et 8°C). Conserver le flacon dans son emballage, à l'abri de la lumière.
    Durée de conservation : 2 ans.
    Après première ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/1149704 4/2013
    Boîte de 10 flacons de 2,5 ml

    GTIN 08713184130075

    Boîte de 1 flacon de 50 ml

    GTIN 08713184130501

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 16/05/2016

    Mise à jour : nouveau produit

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité