• PHARMASIN® 20 g/kg

    Prémélange médicamenteux antibiotique pour porcins et volailles


    Source : RCP du 15/09/2015

    Composition

    Prémélange médicamenteux :
    TYLOSINE (s.f. de phosphate) : 20 000 U.I.
    Excipients q.s.p. : 1 g

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    La tylosine est un antibiotique de pKa 7,1 relié structurellement à l'érythromycine. Elle dispose du même mécanisme d'action antibiotique que les autres macrolides, c'est-à-dire par fixation à la fraction 50S des ribosomes, résultant en une inhibition de la synthèse des protéines.
    Elle dispose d'une activité bactériostatique dominante.
    La tylosine possède un effet antibiotique vis-à-vis des cocci Gram positif (Staphylococci, Streptococci), des bacilles Gram positif (Corynebacterium spp., Clostridium spp., Erysipelothrix rhusiopathiae, Actinomyces spp.), certains bacilles Gram négatif (Haemophilus spp., Pasteurella spp., Mannheimia spp.) et les mycoplasmes.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    La tylosine est largement distribuée dans l'organisme après absorption mais ne franchit pas la barrière hémato-méningée. Son volume de distribution est de l'ordre de 1 à 2 l/kg chez les animaux. Elle est éliminée par voie urinaire et biliaire sous forme inchangée. Le temps de demi-vie d'élimination est de l'ordre d'1 à 2 heures selon les espèces animales.

    Indications

    Chez les porcins et volailles : affections à germes sensibles à la tylosine.
    • Chez les porcins :
    — Prévention en milieu infecté de l'entérite hémorragique.
    — Prévention en milieu infecté de la pneumonie enzootique.
    Pour toute information concernant la dysenterie porcine, voir les précautions d'emploi.
    • Chez les volailles : prévention en milieu infecté et traitement des mycoplasmoses aviaires.
    • Chez les poulets : prévention en milieu infecté de l'entérite nécrotique due à Clostridium perfringens.

    Administration et posologie

    Voie orale (incorporé à l'aliment).
    Porcins : 5 000 U.I. de tylosine par kg de poids vif par jour pendant 3 semaines.
    Soit pour un ingéré alimentaire quotidien de 50 g d'aliment/kg : 100 ppm de tylosine dans l'aliment, correspondant à un taux d'incorporation de 5 kg de prémélange par tonne d'aliment.
    Volailles (prévention et traitement des mycoplasmoses aviaires) : 50 000 à 100 000 U.I./kg de tylosine par kg de poids vif par jour pendant 2 à 5 jours.
    Soit pour un ingéré alimentaire quotidien de 100 g d'aliment par kg : 500 à 1000 ppm de tylosine dans l'aliment, correspondant à un taux d'incorporation de 25 à 50 kg de prémélange par tonne d'aliment.
    Poulets (prévention de l'entérite nécrotique à Cl. perfringens) : 10 000 à 20 000 U.I. de tylosine par kg de poids vif par jour pendant 7 jours.
    Soit pour un ingéré alimentaire quotidien de 100 g d'aliment par kg : 100 à 200 ppm de tylosine dans l'aliment, correspondant à un taux d'incorporation de 5 à 10 kg de prémélange par tonne d'aliment.
    La quantité d'aliment médicamenteux consommée par les animaux dépend de leur état physiologique et clinique. Pour respecter les doses recommandées et tenir compte des ingérés alimentaires effectifs, le taux d'incorporation peut être augmenté ou éventuellement diminué dans la limite minimale d'incorporation de 5 kg/tonne.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser chez les animaux connus pour leur sensibilité à la tylosine ou autres macrolides.

    Effets indésirables

    Il a été rapporté chez le porc la possibilité d'effets secondaires digestifs, avec œdème de la muqueuse rectale, prolapsus anal avec prurit, érythème et diarrhée.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d'emploi :
    A n'utiliser qu'après vérification de la sensibilité des souches. L'emploi inapproprié peut augmenter la prévalence de bactéries résistantes à la tylosine.
    Un taux élevé de résistance in vitro a été démontré dans des souches européennes de Brachyspira hyodysenteriae, ce qui implique que le produit ne sera pas suffisamment efficace contre la dysenterie porcine.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Les études menées sur les animaux de laboratoire n'ont pas mis en évidence d'effets tératogènes ou embryotoxiques ou de conséquence sur la fertilité des animaux.
    L'innocuité de la spécialité n'ayant pas été étudiée chez la truie en gestation, son utilisation dans ce cas devra faire l'objet d'une évaluation bénéfice/risque par le vétérinaire.
    Interactions :
    Ne pas administrer en même temps que des antibiotiques bactéricides.
    Précautions particulières pour l’utilisateur :
    Les macrolides peuvent provoquer une hypersensibilité (allergie) suite à leur injection, inhalation, ingestion ou contact avec la peau. L'hypersensibilité à la tylosine et aux autres macrolides peut être croisée. Ces réactions allergiques peuvent être graves. En cas d'hypersensibilité, éviter tout contact avec le produit.
    En cas d'apparition d'érythème cutané, prendre l'avis du médecin. En cas d'apparition d'œdème du visage, des lèvres, des yeux ou en cas d'apparition de difficulté respiratoire, consulter immédiatement un médecin.
    Eviter l'inhalation des poussières et éviter le contact avec la peau et les yeux lors de la manipulation du produit. En cas de projection accidentelle dans les yeux, rincer abondamment à l'eau claire. Se laver les mains après usage du produit.

    Temps d'attente

    Viandes et abats :
    — Porcins : zéro jour.
    — Poulets : zéro jour.
    — Volailles autres que poulets : 2 jours.
    Œufs :
    — Poules : zéro jour.
    — Volailles autres que poules : en l'absence d'un temps d'attente pour les œufs ne pas utiliser chez les volailles pondeuses productrices d'oeufs de consommation, 4 semaines avant le démarrage de la ponte et pendant celle-ci.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Prémélange destiné à la fabrication d'aliments médicamenteux et ne pouvant être utilisé en l'état.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.
    — Après première ouverture : 3 mois
    — Après incorporation dans l'aliment, sous forme de farine : 3 mois.
    — Après incorporation dans l'aliment, sous forme de granulés : 3 mois.
    Ne pas conserver à une température supérieure à 30°C.
    Ne pas mettre au réfrigérateur. Ne pas congeler. Conserver à l'abri du gel et dans l'emballage d'origine de façon à protéger de la lumière.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/9830463 9/2010
    Sac de 20 kg

    GTIN 05414916510143

    HUVEPHARMA N.V.

    Uitbreidingstraat 80
    2600 ANTWERPEN (BELGIQUE)
    Tél. : 32 3 288 1849
    Fax : 32 3 289 7845

    customerservice@huvepharma.com

    Dernière version de la monographie : 01/10/2015

    Mise à jour :
    Modification de la durée de conservation.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité