• COXEVAC®

    Vaccin inactivé contre la fièvre Q chez les bovins et caprins


    Source : RCP du 12/08/2015

    Composition

    Suspension injectable :
    Coxiella burnetii inactivé,
    souche Nine Mile : 72 unités F.Q.*
    Thiomersal : max. 120 μg
    Excipients q.s.p. : 1 ml
    * Unité Fièvre Q : teneur relative de l’antigène phase I mesurée par ELISA en comparaison avec une unité de référence

    Indications

    • Chez les bovins : immunisation active afin de réduire le risque chez les animaux vaccinés non-infectés et non-gestants de devenir excréteurs (5 fois moins de probabilité que chez les animaux ayant reçu un placebo) et afin de réduire l’excrétion de Coxiella burnetii chez ces animaux par le lait et le mucus vaginal.
    Mise en place de l'immunité : non établie.
    Durée de l'immunité : 280 jours après achèvement de la primovaccination.
    • Chez les caprins : immunisation active afin de réduire les avortements causés par Coxiella burnetii et réduire son excrétion de l’organisme par le lait, le mucus vaginal, les fèces et le placenta.
    Mise en place de l'immunité : non établie.
    Durée de l'immunité : un an après la fin de la primovaccination.

    Administration et posologie

    Voie S.C. (dans la région du cou).
    Bien agiter avant emploi.
    Bovins à partir de 3 mois d’âge : 4 ml selon le schéma vaccinal suivant.
    Primovaccination : 2 injections à 3 semaines d’intervalle.
    Dans des conditions normales, un calendrier de vaccination doit être planifié afin que la primovaccination soit complète 3 semaines avant l’accouplement ou l’insémination artificielle.
    Rappel : tous les 9 mois, tel que décrit pour la primovaccination, basé sur une durée d’immunité de 280 jours.
    Caprins à partir de 3 mois d’âge : 2 ml selon le schéma vaccinal suivant.
    Primovaccination : 2 injections à 3 semaines d’intervalle.
    Le calendrier de vaccination doit être planifié afin que la primovaccination soit complète 3 semaines avant l’accouplement ou l’insémination artificielle.
    Rappel : 1 injection administrée une fois par an.

    Effets indésirables

    — Bovins : une réaction palpable d’un diamètre de 9 à 10 cm est couramment observée (chez 8 animaux sur 10) au point d’injection, et peut durer 17 jours. Cette réaction régresse progressivement et disparaît sans traitement.
    — Caprins : une réaction palpable d’un diamètre de 3 à 4 cm est couramment observée (chez 4 animaux sur 12) au point d’injection, et peut durer 6 jours. Cette réaction régresse et disparaît sans traitement.
    Une légère augmentation de la température rectale est couramment observée (plus d’un animal sur 10), pendant 4 jours après la vaccination sans autres signes particuliers.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Il est recommandé de vacciner tous les animaux du troupeau en même temps.
    — La vaccination des animaux déjà infectés au moment de la vaccination ne provoquera pas d’effets indésirables.
    — Aucune donnée d’efficacité n’est disponible chez les mâles. Toutefois, des études d’innocuité effectuées en laboratoire ont démontré que son utilisation chez les mâles est sans danger. S’il a été décidé de vacciner tout le troupeau, il est recommandé de vacciner les mâles en même temps.
    — Il n’y a pas de bénéfices du vaccin (tels que décrits dans les indications chez les bovins), lors d’utilisation chez les vaches gestantes ou infectées.
    — La signification biologique des niveaux de réduction de l’excrétion chez les bovins et les caprins n’est pas connue.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Chez les bovins et caprins, vaccin utilisable sans risque durant la lactation.
    Dans les conditions du terrain, la vaccination avec le produit a fréquemment été suivie d'une diminution de la production de lait chez les chèvres. Prendre des précautions pour réduire le stress autant que possible lors de l'administration puisqu’il contribue à cet effet indésirable.
    Interactions :
    Aucune information n’étant disponible, décider au cas par cas d’utiliser ce vaccin avant ou après tout autre médicament vétérinaire.
    Incompatibilités :
    Ne pas mélanger avec d’autres médicaments vétérinaires.
    Surdosage :
    — Bovins : à 2 fois la dose, une réaction palpable d’un diamètre maximum de 10 cm a été observée au point d’injection, persistant 16 jours. Cette réaction régresse et disparaît sans traitement.
    — Caprins : à 2 fois la dose, une réaction palpable modérée d’un diamètre maximum de 4 à 5 cm a été observée au point d’injection, persistant 4 jours. Cette réaction régresse et disparaît sans traitement.
    Précautions pour l’utilisateur :
    En cas d’auto-injection accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquetage.

    Temps d'attente

    Viandes et abats, lait : zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour les productions bovine et caprine.

    Conservation

    Conserver et transporter réfrigéré (entre +2 et +8°C). Ne pas congeler. Protéger de la lumière.
    Durée de conservation : 2 ans.
    Utiliser dans les 10 heures après première ouverture.

    Présentation(s)

    Boîte de 1 flacon de 40 ml

    Autorisation Européenne EU/2/10/110/001 du 30/09/10

    GTIN 03411111963950

    C.I.P. 810 250.4

    CEVA Santé animale

    10, avenue de la Ballastière
    33500 LIBOURNE
    Tél. : 05.57.55.40.40
    Dernière version de la monographie : 01/01/2016

    Mise à jour :
    Modification (nouveau RCP) : Allongement de la durée de l'immunité de 8 semaines à 1 an pour les caprins.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité