• Attention antibiotique critique ! Antibiogramme obligatoire avant prescription

    TENOTRYL® 15 mg, 50 mg, 150 mg Comprimé

    Anti-infectieux oral (enrofloxacine) en comprimés pour chiens et chats


    Source : RCP du 02/06/2015

    Composition

    Comprimé.
    • TENOTRYL® 15 mg pour chats :
    ENROFLOXACINE : 15 mg
    Excipients q.s.p. : 1 comprimé
    • TENOTRYL® 50 mg pour chiens :
    ENROFLOXACINE : 50 mg
    Excipients q.s.p. : 1 comprimé
    • TENOTRYL® 150 mg pour chiens :
    ENROFLOXACINE : 150 mg
    Excipients q.s.p. : 1 comprimé

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    L'enrofloxacine est un antibiotique de synthèse de la famille des fluoroquinolones, qui agit par inhibition de la topoisomérase II, enzyme impliquée dans le mécanisme de réplication bactérienne.
    Son activité bactéricide est concentration-dépendante, avec des valeurs de CMI et de concentrations minimales bactéricides similaires. Elle dispose d'une activité vis-à-vis des bactéries en phase quiescente.
    En général, l'enrofloxacine est active vis-à-vis des bactéries Gram négatif (E. coli, Klebsiella spp., Proteus spp., Enterobacter spp. et Pasteurella multocida).
    Pseudomonas aeruginosa est inconstamment sensible et, lorsqu'il l'est, la CMI est généralement supérieure à celle des autres germes sensibles. Staph. aureus et Staph. intermedius sont généralement sensibles. Streptococcus, Enterococus et les bactéries anaérobies peuvent être considérés comme résistants.
    L'acquisition de résistance contre les quinolones se fait par mutations des gènes codant pour la DNA-gyrase des bactéries et par des changements de perméabilité cellulaire aux quinolones.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après administration orale, la biodisponibilité de l'enrofloxacine est de l'ordre de 100 %. Elle n'est pas affectée par l'alimentation. Elle est rapidement métabolisée en un composé actif, la ciprofloxacine.
    Après administration orale d'environ 5 mg/kg d'enrofloxacine :
    — Chez le chien : 
    Enrofloxacine : Cmax = 1,18 mg/ml, atteinte en 1,5 h. Demi-vie plasmatique = 3,8 h.
    Ciproloxacine : Cmax = 0,49 mg/ml, atteinte en 1,5 h. Demi-vie plasmatique = 5,1 h.
    — Chez le chat : 
    Enrofloxacine : Cmax = 1,65 mg/ml, atteinte en 1 h. Demi-vie plasmatique = 3,8 h.
    Ciproloxacine : Cmax = 0,26 mg/ml, atteinte en 2,5 h. Demi-vie plasmatique = 4,9 h.
    L'enrofloxacine est largement distribuée dans l'organisme. Les concentrations tissulaires sont souvent supérieures aux concentrations plasmatiques. Elle passe la barrière hémato-méningée.
    Le taux de fixation aux protéines plasmatiques est de 14 % chez le chien et 8 % chez le chat.
    Chez le chien, environ 60 % de la dose est éliminée sous forme inchangée et le reste sous forme de métabolites.
    Chez le chat environ 25 % de la dose d'enrofloxacine est excrétée par voie urinaire et 75 % par voie fécale. Environ 15 % de la dose est éliminée sous forme inchangée et le reste sous forme de métabolites.
    La clairance totale est d'environ 9 ml/min/kg.

    Indications

    • Chez les chiens :
    — Traitement curatif des infections des voies urinaires basses (associées ou non à une prostatite) et des infections des voies urinaires hautes provoquées par Escherichia coli ou Proteus mirabilis.
    — Traitement curatif des pyodermites superficielles et profondes.
    • Chez les chats : traitement curatif des infections des voies respiratoires supérieures.

    Administration et posologie

    Voie orale.
    Chiens : 5 mg/kg d'enrofloxacine, 1 fois par jour, soit :
    TENOTRYL® 50 mg : 1 comprimé pour 10 kg par jour.
    TENOTRYL® 150 mg : 1 comprimé pour 30 kg par jour.
    Le comprimé peut être administré directement ou mélangé à de la viande.
    Durée du traitement :
    . Infections urinaires basses : 10 jours.
    . Infections urinaires basses associées à une prostatite, et urinaires hautes : 15 jours.
    . Pyodermites superficielles : 21 jours.
    . Pyodermites profondes : 49 jours.
    Chats : 1 comprimé TENOTRYL® 15 mg pour 3 kg par jour (5 mg/kg d'enrofloxacine) pendant 5 jours.
    En cas d'absence d'amélioration clinique à la moitié du traitement, le traitement doit être reconsidéré.
    Ne pas dépasser la dose prescrite.


    Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
    Posologie hors AMM chez les NAC :(1)
    — chez le furet : voie orale 5 à 20 mg/kg toutes les 12 heures.
    — chez le lapin de compagnie et rongeurs : voie orale 10 à 15 mg/kg toutes les 12 heures.
    — chez les Psittacidés : 15 mg d'enrofloxacine/kg toutes les 12 heures pendant 7 jours.
    — chez les reptiles : voie orale 5 mg/kg/jour.
    Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

    Contre-indications

    Ne pas utiliser :
    — Chez les chiots en croissance ou chez le jeune chien (moins de 12 mois pour les animaux de petite taille, moins de 18 mois pour les animaux de grande taille),
    — Chez le chaton en croissance (chat de moins de 3 mois ou pesant moins de 1 kg), pour éviter des troubles du développement cartilagineux,
    — En cas de troubles convulsifs, car l'enrofloxacine peut entraîner une stimulation du système nerveux central,
    — En cas de résistance aux quinolones, car les résistances croisées sont quasi-systématiques avec les autres quinolones et systématiques avec les autres fluoroquinolones.
    Ne pas associer aux tétracyclines, phénicolés ou macrolides en raison d'effets antagonistes possibles.

    Effets indésirables

    — Chez les chiens : possibilité d'altérations du cartilage de conjugaison chez les chiots en croissance.
    De rares cas de vomissements ou de perte d'appétit ont été observés.
    — Chez les chats : des cas de vomissements ou de diarrhée peuvent apparaître en cours de traitement. Ces signes rétrocèdent spontanément et ne nécessitent généralement pas l'interruption du traitement.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Réserver l'usage des fluoroquinolones au traitement d'états cliniques ayant peu répondu ou susceptibles de répondre faiblement aux autres classes d'antibiotiques. Prendre en considération les politiques officielles et locales pour l'emploi des antimicrobiens. Si possible, la prescription de fluoroquinolones devrait être basée sur un antibiogramme.
    L'utilisation en dehors des recommandations du RCP peut entraîner une augmentation de la prévalence de souches bactériennes résistantes aux fluoroquinolones et peut diminuer l'efficacité d'autres quinolones en raison de possibles résistances croisées.
    — Utiliser le médicament avec précaution chez les chiens et les chats atteints d'insuffisance rénale ou hépatique sévère.
    — Les pyodermites sont le plus souvent consécutives à une maladie sous-jacente à rechercher et à traiter.
    — Chez le chat, une toxicité rétinienne, allant jusqu'à la cécité peut se produire lorsque la posologie recommandée est dépassée.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    — Les études sur les animaux de laboratoire n'ont pas mis en évidence de propriétés embryotoxique/tératogène de l'enrofloxacine. Son utilisation chez la chienne et la chatte gestante sera fonction du rapport bénéfice/risque.
    — Du fait du passage de l'enrofloxacine dans le lait, l'administration de la spécialité est contre-indiquée chez la femelle allaitante.
    Interactions :
    — L'administration concomitante de flunixine nécessite un suivi attentif, car elle peut conduire à des effets indésirables du fait d'une élimination retardée.
    — L'administration concomitante de théophylline requiert un suivi car les concentrations plasmatiques de théophylline peuvent augmenter.
    — L'administration de produits comportant des sels de magnésium ou d'aluminium peut diminuer l'absorption de l'enrofloxacine : respecter un intervalle de 2 h entre l'administration de ces 2 médicaments.
    — Ne pas associer aux tétracyclines, phénicolés ou macrolides en raison d'effets antagonistes possibles.
    Surdosage :
    En cas de surdosage, des vomissements et des signes nerveux (tremblements musculaires, incoordinations et convulsions) peuvent être observés et nécessiter l'arrêt du traitement.
    En l'absence d'antidote connu, appliquer alors un traitement symptomatique. Si nécessaire, l'administration d'antiacides à base d'aluminium ou de magnésium ou de charbon actif peut être utilisée pour empêcher l'absorption de l'enrofloxacine.
    Chez l'animal de laboratoire, des effets rétinotoxiques ont été observés dès 20 mg/kg. Ils peuvent conduire à une cécité irréversible chez les chats.
    Précautions pour l’utilisateur :
    En cas d'ingestion accidentelle, consulter immédiatement un médecin en lui présentant la notice du produit.
    Se laver les mains après manipulation du produit.
    En cas de contact avec les yeux, rincer immédiatement avec de l'eau.
    Ne pas manipuler le produit en cas d'hypersensibilité connue à une/des fluoroquinolone(s).

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance.

    Conservation

    Durée de conservation : 3 ans.
    Remettre les demi-comprimés dans les plaquettes et utiliser dans les 10 jours suivant la première utilisation.

    Présentation(s)

    • TENOTRYL® 15 mg, comprimés pour chats  :
    A.M.M. FR/V/7067916 8/2010
    Boîte de 10 plaquettes de 10 comprimés

    GTIN 03597133062434

    • TENOTRYL® 50 mg, comprimés pour chiens :
    A.M.M. FR/V/4289858 4/2010
    Boîte de 10 plaquettes de 10 comprimés

    GTIN 03597133062441

    • TENOTRYL® 150 mg, comprimés pour chiens :
    A.M.M. FR/V/5730853 5/2010
    Boîte de 10 plaquettes de 10 comprimés

    GTIN 03597133062458

    VIRBAC FRANCE

    1ère avenue 3e rue LID
    Espace Azur Mercantour
    06515 CARROS CEDEX
    Tél. : 0811.904.606
    Dernière version de la monographie : 01/09/2015

    Mise à jour :
    Nouveau RCP : Allongement de la durée de conservation qui passe de 2 à 3 ans.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité