• Attention antibiotique critique ! Antibiogramme obligatoire avant prescription

    QUINOEX 2,5 %

    Antibactérien (enrofloxacine) en solution buvable pour veaux


    Source : RCP du 29/04/2014

    Composition

    Solution buvable :
    ENROFLOXACINE : 25 mg
    Alcool benzylique : 14 mg
    Excipient q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    L’enrofloxacine est un bactéricide à large spectre orienté sur les bactéries à Gram négatif et à Gram positif, ainsi que sur les mycoplasmes. Le mécanisme d’action des quinolones est spécifique à cette famille : elles inhibent tout d’abord l’ADN-gyrase, une enzyme contrôlant l’enroulement de l’ADN bactérien en super hélice lors de la réplication ; ceci amène à une dégradation irréversible de l’ADN chromosomique. Les fluoroquinolones agissent également sur les bactéries quiescentes en altérant la perméabilité de leur membrane phospholipidique externe.
    Les résistances aux fluoroquinolones peuvent apparaître en cas d’altération de leur pénétration dans la paroi bactérienne. Les changements de perméabilité sont dus soit à une diminution de la perméabilité des pores hydrophiliques, soit à l’altération des pompes à efflux. Ces changements peuvent diminuer le contenu intracellulaire en fluoroquinolones.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après administration orale ou parentérale, les concentrations d’enrofloxacine sont similaires dans le sérum.
    L’enrofloxacine est largement distribuée dans l’organisme. Les concentrations tissulaires sont de 2 à 3 fois plus élevées que les concentrations sériques (cela a été démontré chez les espèces cibles). Les organes suivants montrent de fortes concentrations : poumons, foie, reins, systèmes osseux et lymphatiques. L’enrofloxacine est également distribuée dans le fluide cérébrospinal, l’humeur aqueuse et dans le fœtus.
    Le métabolisme dépend de l’espèce concernée et se situe entre 50 et 60 %. La biotransformation hépatique de l’enrofloxacine conduit à son métabolite actif, la ciprofloxacine. En général, le métabolisme se fait par hydroxylation et par processus d’oxydation en oxofluoroquinolones. Les autres réactions métaboliques qui peuvent se produire sont la N-déalkylation et la conjugaison avec l’acide glucuronique.
    L’excrétion s’effectue par voie biliaire et rénale, avec une élimination principalement urinaire.

    Indications

    Chez les veaux :
    — Traitement des infections respiratoires dues à Pasteurella multocida et Mannheimia haemolytica ;
    — Traitement des infections gastro-intestinales dues à Escherichia coli.
    A utiliser quand les études cliniques et/ou des tests de sensibilité démontrent que l’enrofloxacine est la substance active appropriée.

    Administration et posologie

    Voie orale (dans le lait ou l'eau de boisson).
    Veaux : 10 ml de solution pour 50 kg de poids vif par jour pendant 5 jours (=5 mg d'enrofloxacine/kg/jour).
    Le médicament doit être incorporé dans l’eau chaque jour juste avant la distribution.
    Si le produit est administré dans l’eau de boisson, les concentrations comprises entre 50 et 200 ppm devraient être considérées comme des dilutions appropriées ; des concentrations supérieures à 250 ppm devraient être évitées puisqu’elles pourraient provoquer une précipitation.
    La dilution doit être effectuée quotidiennement, immédiatement avant l'administration, de préférence dans un contenant en verre.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser :
    — lorsque l'apparition de résistance/résistance croisée aux (fluoro)quinolones est connue,
    — en cas d'hypersensibilité connue à la substance active, à d'autres (fluoro)quinolones ou à l'un des excipients,
    — en cas de perturbations de la croissance du cartilage et/ou en cas de problème de l’appareil locomoteur notamment chez les animaux lourds ou sur les articulations particulièrement sollicitées.

    Effets indésirables

    Des troubles gastro-intestinaux peuvent parfois survenir.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d’emploi :
    — Ne pas utiliser en prophylaxie.
    — Au cours de la période de croissance rapide, l’enrofloxacine peut affecter le cartilage articulaire.
    — L’utilisation de fluoroquinolones doit reposer sur la réalisation d’antibiogrammes chaque fois que cela est possible, et doit prendre en compte les politiques officielles et locales d’utilisation des antibiotiques.
    — Les fluoroquinolones doivent être réservées au traitement de troubles cliniques ayant mal répondu ou dont il est attendu qu’ils répondent mal à d’autres classes d’antibiotiques.
    — L’utilisation de la spécialité en dehors des recommandations du RCP peut augmenter la prévalence des bactéries résistantes aux fluoroquinolones et peut diminuer l’efficacité du traitement avec d’autres quinolones compte tenu de possibles résistances croisées.
    — Si aucune amélioration clinique n’est observée sous 2 ou 3 jours, des tests de sensibilité devront être effectués et le traitement devra être modifié en conséquence.
    — Les veaux se nourrissant exclusivement de fourrage ne doivent pas être traités par voie orale, mais par voie injectable.
    Interactions :
    L’utilisation combinée avec d’autres antibiotiques, tétracyclines et macrolides, peut entraîner des effets antagonistes.
    L’administration simultanée de substances contenant du magnésium ou de l’aluminium peut diminuer l’absorption de l’enrofloxacine.
    Ne pas associer avec des produits anti-inflammatoires stéroïdiens.
    Incompatibilités :
    En l’absence d’études, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments.
    Surdosage :
    L’administration aux veaux à une dose de 30 mg/kg par jour peut entraîner des dommages du cartilage articulaire.
    Ne pas dépasser la dose prescrite. En cas de surdosage, en absence d’antidote, le traitement doit être symptomatique.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Les personnes ayant une sensibilité connue aux (fluoro)quinolones doivent éviter le contact avec le produit.
    Porter des gants imperméables lors de la manipulation du produit.
    En cas de projection accidentelle dans les yeux ou sur la peau, rincer immédiatement et abondamment à l’eau.
    Se laver les mains et la peau exposée après utilisation.
    Ne pas manger, boire ni fumer durant l’utilisation du produit.
    Eviter tout contact direct avec la peau qui pourrait provoquer une sensibilisation, une dermatite de contact ou une possible hypersensibilité.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 11 jours.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.
    — Après première ouverture : 28 jours.
    — Après dilution : 24 heures.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/7879896 4/2009
    Flacon PHD de 1 litre (avec dispositif doseur de 20 ml)

    GTIN 08436047670098

    CEVA Santé animale

    10, avenue de la Ballastière
    33500 LIBOURNE
    Tél. : 05.57.55.40.40
    Dernière version de la monographie : 15/07/2016

    Mise à jour :
    Modification du RCP : ajout d'une contre-indication d'usage en cas de résistance aux (fluoro)-quinolones.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité