• HATCHPAK AVINEW

    Vaccin vivant contre la maladie de Newcastle pour les poussins


    Source : RCP du 04/12/2012

    Composition

    Suspension congelée pour suspension pour nébulisation :
    Virus vivant de la maladie de Newcastle,
    souche VG/GA : 5,5 à 6,7 log10 DIO50
    Excipient q.s.p. : 1 dose

    Indications

    Chez les poussins de 1 jour : immunisation active contre la maladie de Newcastle afin de réduire la mortalité et les signes cliniques liés à l’infection de la maladie de Newcastle.
    — Mise en place de l’immunité : 21 jours.
    — Durée d’immunité : une durée d’immunité de 6 semaines a été démontrée après une seule administration dans des conditions de laboratoire. Toutefois, pour conserver un niveau adéquat d’immunité dans les conditions terrains, une 2e vaccination avec un vaccin vivant lyophilisé contre la maladie de Newcastle souche VG/GA de la même compagnie est recommandée.

    Administration et posologie

    Nébulisation.
    Poussins de 1 jour : une administration du produit à 1 jour d'âge par les voies respiratoires (administration par nébulisation), suivie d'une administration d’un vaccin vivant lyophilisé contre la maladie de Newcastle souche VG/GA, de la même compagnie par voie orale (administration par l'eau de boisson) à l’âge de 2 à 3 semaines.
    L’intervalle minimal entre les deux vaccinations est de 2 semaines.
    Mode d'administration :
    — Le vaccin est destiné à une vaccination massive des poussins au couvoir, et la solution vaccinale doit être administrée sous la forme d’une nébulisation alors que les poussins se trouvent dans leurs cages.
    — Nébuliser le vaccin au-dessus des oiseaux en utilisant un nébulisateur produisant des gouttelettes de 100 µm ou plus, de façon à recouvrir les poussins de vaccin. Le vaccin est ainsi administré directement dans leurs yeux et les gouttelettes brillantes les pousseront à se picorer et à récupérer celles tombées sur les parois de leur cage.
    — Pour une distribution efficace du vaccin, s’assurer que les oiseaux sont regroupés les uns près des autres pendant la nébulisation. La ventilation doit être éteinte pendant et après la vaccination pour éviter les turbulences.
    Reconstitution du vaccin :
    — Remplir un récipient d'une quantité suffisante d'eau pure potable non chlorée (7 à 30 ml par cage de 100 poussins selon le type de nébulisateur utilisé dans le couvoir).
    — Porter des gants et des lunettes de protection lors des opérations de décongélation et d'ouverture des ampoules. Un maximum de précautions doit être pris pour la manipulation de l'azote liquide.
    — Sortir du conteneur à azote liquide uniquement les ampoules portées par des réglettes vertes qui seront utilisées pour la session de vaccination.
    — Décongeler rapidement le contenu des ampoules par agitation dans de l'eau maintenue à 25-30°C. Procéder rapidement à l'étape suivante.
    — Une fois qu’elles sont entièrement décongelées, ouvrir les ampoules en les tenant à la distance d'une longueur de bras afin de réduire le risque de blessure en cas de débris.
    — Dès que l’ampoule est ouverte, aspirer le contenu dans une seringue stérile de 10 ml.
    — Transférer la suspension dans le récipient comprenant la quantité adéquate d’eau pure non chlorée préparée au cours de l’étape 1.
    — Aspirer 5 ml de contenu du récipient dans une seringue.
    — Rincer l’ampoule avec ces 5 ml, puis transférer ce liquide de rinçage dans le récipient.
    — Répéter les opérations de rinçage une ou deux fois.
    — Lorsqu’un vaccin vivant congelé contre la Bronchite Infectieuse contenant la souche H120 (sérotype Massachussets) doit être utilisé de façon concomitante dans une seconde ampoule, recommencer les étapes allant de 3 à 10 (ouvrir l’ampoule, aspirer le vaccin, rincer l’ampoule) pour la deuxième ampoule de vaccin. Puis, transférer le contenu de cette seconde ampoule dans le récipient qui a été précédemment utilisé pour le premier vaccin.
    — Le vaccin reconstitué conformément aux instructions est prêt à l'emploi. Il doit être utilisé immédiatement après la préparation et par conséquent, la suspension ne doit être préparée qu'en cas de besoin.
    — Eliminer toute ampoule qui a été accidentellement décongelée. En aucun cas, les ampoules de vaccin ne doivent être recongelées.

    Effets indésirables

    Aucune réaction ou lésion générale n’ont été observées après l’administration d’une dose de vaccin.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Ne vacciner que des oiseaux en bonne santé.
    Les souches vaccinales peuvent diffuser chez des oiseaux non vaccinés. L’infection de poulets non vaccinés par les valences vaccinales ne provoque aucun signe de maladie. Les essais de réversion vers la virulence menés dans les laboratoires ont montré que les souches vaccinales n’acquièrent aucune caractéristique pathogénique après un minimum de 5 passages chez les poulets.
    Précautions en cas de ponte :
    Le vaccin est destiné à des poussins nouveau-nés, et son utilisation n'est pas appropriée au-delà de l'âge d'un jour.
    Les données disponibles sur les propriétés des souches n’indiquent pas d’effet néfaste sur l’appareil reproducteur.
    Interactions :
    Aucune information n’est disponible sur la sécurité et l’efficacité de l’utilisation concomitante de ce vaccin avec tout autre vaccin excepté le vaccin vivant congelé contre la Bronchite Infectieuse contenant la souche H120 (sérotype Massachussets), et le vaccin recombinant HVT exprimant l’antigène protecteur de la bursite infectieuse aviaire.
    Ne pas administrer d’autres vaccins pendant les 14 jours précédant ou suivant la vaccination.
    Incompatibilités :
    La présence de désinfectant et/ou d’antiseptiques dans l’eau et le matériel utilisés pour la préparation de la solution vaccinale est incompatible avec une vaccination efficace.
    Le produit n’est pas compatible avec d’autres produits, excepté les vaccins vivant contre la Bronchite Infectieuse contenant la souche H120 (sérotype Massachussetts).
    Surdosage :
    Aucun effet secondaire n’a été observé suite à l’administration de plus de 10 fois la dose de vaccin recommandée.
    Précautions particulières pour l’utilisateur :
    — La manipulation doit être faite avec soin lors de la préparation du vaccin. Ne pas inhaler les vapeurs froides. La manipulation doit avoir lieu dans un espace bien aéré afin d’éviter les risques d'asphyxie mortelle.
    — Porter des gants et des lunettes de protection lors des opérations de décongélation et d'ouverture de l’ampoule. Il faut éviter tout contact entre la peau et l'azote liquide car il peut engendrer une congélation des tissus, donnant lieu à des brûlures importantes.
    — Le virus vivant de la maladie de Newcastle peut provoquer une conjonctivite passagère chez la personne administrant le vaccin, le contact avec les yeux et les voies respiratoires doit donc être évité. Ainsi, il est fortement conseillé de porter des protections respiratoires et oculaires conformes aux normes européennes en vigueur.
    — Maintenir les ampoules à bout de bras au moment de leur ouverture afin d'éviter tout risque de blessure en cas de débris.
    — Laver et désinfecter les mains ainsi que l’équipement après chaque vaccination.
    Pour de plus amples informations, contacter le fabricant.
    Précautions particulières pour l'environnement :
    Eliminer les déchets par ébullition, incinération ou immersion dans un désinfectant approprié approuvé par les autorités compétentes.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés en production avicole.

    Conservation

    Conserver et transporter le vaccin dans de l'azote liquide (-196°C). Vérifier régulièrement le niveau de l'azote liquide.
    Conserver le vaccin reconstitué à une température inférieure à 25°C.
    A utiliser immédiatement après ouverture des ampoules et à administrer dans les deux heures qui suivent la préparation du vaccin à utiliser.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/0792859 2/2008
    Container à azote liquide de canisters de n réglettes vertes de 4 ampoules de 15000 doses

    GTIN 03661103032076



    MERIAL SAS

    Direction Opération France
    29, avenue Tony Garnier
    69007 LYON
    Tel. : +33 (0)4 72 72 30 00
    Dernière version de la monographie : 10/04/2013

    Mise à jour :
    Note : non présent en centrales mais présent sur med'vet

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité