• OVUPLANT® 2,1 mg

    Analogue de la GnRH (desloréline) sous forme d'implant pour juments


    Source : RCP du 04/07/2016

    Composition

    Comprimé pour implantation :
    DESLORELINE (s.f. d'acétate) : 2,1 mg
    Excipient q.s.p. : 1 comprimé

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    La desloréline est un analogue oligopeptidique synthétique de la gonadolibérine utilisée pour avancer l'ovulation chez les juments en œstrus. Son mode d'action correspond à celui des GnRH produites naturellement, en stimulant la libération de l'hormone de stimulation du follicule et de l'hormone lutéinisante (LH) par l'hypophyse. Une concentration sanguine plus importante de LH favorise l'ovulation chez la jument avec un follicule en développement d'un diamètre supérieur à 30 mm. L'utilisation d'une formulation libérant la desloréline sur une courte période permet d'obtenir un pic pré-ovulatoire de LH avec une fenêtre étroite, et donc d'induire l'ovulation dans les 48 heures suivant le traitement chez un grand nombre de juments. Avancer l'ovulation de cette manière raccourcit la durée de l'œstrus et permet de mieux synchroniser l'accouplement avec l'ovulation.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Aucune mesure directe de la libération de la desloréline in vivo n'a été réalisée sur les espèces cibles. En raison du mode d'action et du métabolisme rapide de la desloréline, il n'est pas pratique d'effectuer une mesure directe de la substance dans le plasma. Pour compenser cette difficulté, des marqueurs indirects de la desloréline ont été utilisés en analysant les concentrations de LH et de FSH dans le sang. L'observation de concentrations plus importantes de LH et de FSH dans le sang à 12 - 48 heures après l'implantation constitue une preuve indirecte de la libération de la desloréline.

    Indications

    Chez les juments : traitement zootechnique destiné à induire l'ovulation dans les 48 heures chez les juments normalement cyclées en œstrus (en période de chaleur) avec un follicule ovarien d'un diamètre supérieur à 30 mm.

    Administration et posologie

    Voie sous-cutanée.
    Juments : 1 comprimé, à administrer par implantation sous-cutanée dans la région latérale du cou à mi-distance entre la tête et l'épaule.
    Mode d'emploi :
    Préparez le site d'implantation en nettoyant soigneusement la peau à l'aide d'un désinfectant approprié.
    Insérez toute la longueur de l'aiguille en sous-cutané et enfoncez complètement le piston de la seringue. Retirez l'aiguille lentement tout en continuant d'appuyer sur la peau au site d'insertion.
    S'assurer que l'implant n'est pas resté dans la seringue ou l'aiguille. Il peut être possible de palper l'implantation in situ. L'implant est absorbé et ne nécessite pas d'être retiré.
    Ne pas tenter de réutiliser la seringue.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser pendant la gestation.

    Effets indésirables

    Un gonflement localisé et une fibrose bénigne accompagnés d'une légère augmentation de la sensibilité au toucher et une température cutanée plus élevée a été observé chez certaines juments au site de l'implantation. Ces effets sont passagers et disparaissent normalement sans traitement en 2 à 5 jours.
    Chez certaines juments sur lesquelles le médicament a été implanté, la période de diœstrus peut être plus longue.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Ne pas utiliser si le sachet métallisé est ouvert.
    Un seul implant doit être administré par jument pendant un œstrus donné.
    Ce médicament n'a pas été testé sur des juments âgées de moins de 3 ans.
    Utiliser uniquement pour les juments prêtes à la reproduction.
    OVUPLANT® doit être implanté chez les juments lorsqu'un follicule ovarien d'un diamètre supérieur à 30 mm a été détecté par palpation rectale et/ou échographie. Pour les plus grandes races, il pourra être nécessaire d'attendre que le follicule dominant ait atteint 35 mm de diamètre avant d'administrer le produit.
    Faire saillir ou inséminer les juments traitées dans les 48 heures suivantes.
    La jument doit être surveillée pour s'assurer que l'ovulation a eu lieu et qu'aucune autre saillie n'est nécessaire. Si l'ovulation n'a pas lieu dans les 48 heures suivant l'implantation, continuer les saillies conformément aux procédures de routine.
    On a observé que les follicules étaient significativement plus petits avant l'ovulation chez les juments traitées à la desloréline par rapport à celles traitées par placebo. Cependant, le traitement n'a aucun effet sur le pourcentage de juments gravides au jour 18 ou 50.
    Dans tous les essais visant à évaluer le taux de conception et de gravidité, aucune différence entre les juments traitées et non-traitées par la desloréline n'a été constatée à la fin de l'étude.
    L'efficacité du produit n'a pas été démontrée chez les juments en phase transitoire printanière.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Ne pas utiliser pendant la gestation. La fœtoxicité des analogues de la GnRH administrés pendant la gestation a été démontrée chez les animaux de laboratoire.
    Surdosage :
    Le seul effet indésirable systémique observé chez les juments recevant jusqu'à 10 implants simultanément était la suppression de l'activité ovarienne.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Ce médicament ne doit pas être administré par des femmes enceintes car la fœtoxicité des analogues de la GnRH a été démontrée chez les animaux de laboratoire.
    Veillez à éviter toute auto-injection accidentelle en vous assurant que l'animal est correctement entravé et en laissant l'aiguille dans sa gaine jusqu'au moment de l'implantation.
    En cas d'auto-injection accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin pour faire retirer l'implant, les analogues de la GnRH étant susceptibles d'avoir des effets indésirables sur les systèmes reproductifs de l'homme et de la femme.
    Bien qu'il soit peut probable que le médicament vétérinaire entre en contact avec la peau, si cela se produisait, lavez immédiatement la zone exposée à l'eau et au savon, les analogues de la GnRH pouvant être absorbés par la peau.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 7 jours.
    Lait : ne pas utiliser chez les femelles productrices de lait de consommation.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.
    Conserver entre +2 et + 8°C.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/6682024 2/2007
    Boîte de 5 sachets de 1 seringue préchargée contenant un comprimé pour implantation

    GTIN 05055031410903

    DECHRA Veterinary Products SAS

    60 avenue du centre
    78180 MONTIGNY-LE-BRETONNEUX
    Tél. : 01.30.48.71.40
    Fax : 01.30.81.99.63
    Dernière version de la monographie : 16/09/2016

    Mise à jour :
    Nouveau RCP : Pas de modifications à relever.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Le nouveau ministre de l'Agriculture envisage une simplification administrative pour le secteur agricole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité