• CIRCOVAC

    Vaccin inactivé adjuvé contre l'infection par le Circovirus porcin de type 2 (CVP2)


    Source : RCP du 06/04/2017

    Composition

    Emulsion et suspension pour émulsion injectable.
    Vaccin reconstitué, par ml :
    Circovirus porcin de type 2 (CVP2)
    inactivé : ≥1,8 log10 U. ELISA
    Excipient : mercurothiolate sodique : 0,1 mg
    Adjuvant : huile de paraffine
    légère : 247 à 250,5 mg

    Propriétés

    Le vaccin reconstitué contient un circovirus porcin inactivé de type 2 (CVP2) dans un adjuvant huileux (eau/huile). Il vise à stimuler l’immunité active chez les cochettes et les truies afin d’apporter une immunité passive chez les porcelets via l’ingestion du colostrum.
    Lorsqu’il est utilisé chez les porcelets, il stimule l’immunité active contre le circovirus porcin de type 2.

    Indications

    • Chez les truies et cochettes : immunisation passive des porcelets via le colostrum, après immunisation active des truies et des cochettes, afin de réduire les lésions dans les tissus lymphoïdes associées à l’infection par le CVP2 et ainsi contribuer à la réduction de la mortalité liée au CVP2.
    Durée d’immunité : jusqu’à 5 semaines après transfert des anticorps passifs via l’ingestion du colostrum.
    • Chez les porcelets : immunisation active afin de réduire l’excrétion fécale de CVP2 et la charge virale dans le sang, contribuer à diminuer les signes cliniques liés au CVP2 y compris l’émaciation, la perte de poids et la mortalité, ainsi que réduire la charge virale et les lésions des tissus lymphoïdes associées à l’infection par CVP2.
    Début de l’immunité : 2 semaines.
    Durée de l’immunité : au moins 14 semaines après la vaccination.

    Administration et posologie

    Voie I.M. profonde.
    Cochettes, truies : 1 dose de 2 ml selon le schéma vaccinal suivant :
    Primovaccination :
    Cochettes : 2 injections à 3-4 semaines d’intervalle, au moins 2 semaines avant la saillie. Réaliser une injection supplémentaire au moins 2 semaines avant la mise-bas.
    Truies : 2 injections à 3-4 semaines d’intervalle, au moins 2 semaines avant la mise-bas.
    Rappels : une injection à chaque gestation, au moins 2 à 4 semaines avant la mise-bas.
    Porcelets dès l’âge de 3 semaines : une dose de 0,5 ml.
    Reconstituer immédiatement après sortie du réfrigérateur (ou de tout autre stockage au froid).
    Pour utiliser le vaccin, agiter vigoureusement le flacon de suspension d’antigènes et injecter son contenu dans le flacon de l’émulsion contenant l’adjuvant. Agiter délicatement avant l’utilisation. Le vaccin reconstitué est une émulsion blanche et homogène.

    Effets indésirables

    — Exceptionnellement, la vaccination est susceptible d’entraîner des réactions d'hypersensibilité. Un traitement symptomatique approprié doit alors être instauré.
    — Des réactions locales transitoires de petite taille apparaissent normalement suite à l’administration d’une dose de vaccin, principalement un gonflement (en moyenne jusqu’à 2 cm2) et une rougeur (en moyenne jusqu’à 3 cm2) et dans certains cas un œdème (en moyenne jusqu’à 17 cm2). Ces réactions disparaissent de manière spontanée en tout au plus 4 jours en moyenne sans aucun effet sur la santé et les performances zootechniques des animaux.
    — Dans des études cliniques, les autopsies avec examen des sites d’injection, pratiquées chez les truies au plus tard 50 jours après la vaccination, ont mis en évidence des lésions peu importantes telles qu’une décoloration ou un granulome, chez la majorité des animaux, ainsi que de la nécrose ou de la fibrose chez la moitié des animaux environ. Chez les porcelets, en raison du plus faible volume de dose utilisé, les lésions étendues observées lors des essais en laboratoire ont été moins nombreuses tandis que seule une fibrose limitée a été exceptionnellement observée au moment de l’abattage.
    — Dans les 2 jours suivant l’injection, une augmentation moyenne de la température rectale, d’au plus 1,4°C, peut survenir. Rarement, une augmentation de plus de 2,5°C de la température rectale peut survenir, mais ne perdure pas plus de 24 heures.
    — Dans des cas rares, une légère apathie ou un appétit diminué peuvent être observés mais disparaissent spontanément.
    — Exceptionnellement, un avortement peut survenir après la vaccination.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Ne vacciner que les animaux en bonne santé.
    Respecter les conditions habituelles de manipulation des animaux.
    Respecter les conditions habituelles d’asepsie.
    Chez les porcelets, l’efficacité du vaccin face à des niveaux intermédiaires à élevés d’anticorps d’origine maternelle a été démontrée.
    Utilisation en cas de gravidité ou de lactation :
    Peut être utilisé durant la gestation.
    Interactions :
    Aucune information n’est disponible sur l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin lorsqu’il est utilisé avec tout autre médicament vétérinaire. La décision d’utiliser ce vaccin avant ou après tout autre médicament vétérinaire doit donc être prise au cas par cas.
    Incompatibilités :
    Ne pas mélanger avec d’autres médicaments, exceptée l’émulsion fournie pour l’utilisation du produit.
    Surdosage :
    Aucun effet indésirable, excepté ceux mentionnés à la rubrique 'Effets indésirables' n’a été observé suite à l’administration d’une double dose de vaccin.
    Précautions particulières pour l’utilisateur :
    — Pour l'utilisateur : ce produit contient de l’huile minérale. L’(auto)-injection accidentelle peut provoquer de fortes douleurs et un gonflement, notamment en cas d’(auto-)injection dans une articulation ou un doigt de la main, et dans de rares cas, conduire à la perte de ce doigt si un examen médical n’est pas effectué rapidement.
    En cas d’(auto-)injection accidentelle, même en quantité minime, demander immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice.
    Si la douleur persiste au-delà de 12 heures à compter de l’examen médical, consulter à nouveau le médecin.
    — Pour le médecin : ce produit contient de l’huile minérale. Même une faible quantité de ce produit (auto)-injectée accidentellement peut provoquer un œdème intense susceptible d’entraîner, par exemple, une nécrose ischémique voire la perte d’un doigt. Il est impératif de recourir immédiatement à des soins chirurgicaux dispensés par un spécialiste. Une incision et une irrigation rapides de la zone injectée peuvent s’avérer nécessaires, notamment si les tissus mous ou le tendon d’un doigt sont touchés.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production porcine.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.
    Utiliser dans les 3 heures après reconstitution.
    A conserver et transporter réfrigéré (entre +2 et +8°C). Ne pas congeler.
    A conserver dans l’emballage d'origine de façon à protéger de la lumière.

    Présentation(s)

    Boîte de 1 flacon de suspension et de 1 flacon d’émulsion pour 5 doses

    Autorisation Européenne EU/2/07/075/001 du 21/06/07

    GTIN 03661103040354

    Boîte de 1 flacon de suspension et de 1 flacon d’émulsion pour 25 doses

    Autorisation Européenne EU/2/07/075/003 du 21/06/07

    GTIN 03661103022558

    C.I.P. 674 610.8



    Titulaire de l'A.M.M. : MÉRIAL (France)
    Exploitant :

    CEVA Santé animale

    10, avenue de la Ballastière
    33500 LIBOURNE
    Tél. : 05.57.55.40.40
    Dernière version de la monographie : 07/04/2017

    Mise à jour :
    Nouveau RCP : Pas de modifications à relever.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité