• BAYCOX® Bovis

    Anticoccidien (toltrazuril) en suspension buvable pour veaux


    Source : RCP du 22/05/2014

    Composition

    Suspension buvable :
    TOLTRAZURIL : 50 mg
    Benzoate de sodium : 2,1 mg
    Propionate de sodium : 2,1 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Le toltrazuril est un dérivé des triazinones. Il est actif contre les coccidies du genre Eimeria. Il est efficace contre tous les stades intracellulaires de développement des coccidies, de la schizogonie (multiplication asexuée) et de la gamétogonie (phase sexuée).
    Tous les stades étant détruits, son mode d'action coccidiocide.
    Après administration orale à des bovins, le toltrazuril est absorbé lentement. La concentration plasmatique maximale (Cmax de 36,6 mg/l) a été observée entre 24 et 48 h (moyenne géométrique : 33,9 h). Son élimination est lente, avec un temps de demi-vie d'environ 2,5 jours (64,2 h). Le métabolite principal est le toltrazuril sulfone. Les fèces sont la principale voie d'élimination.

    Indications

    Chez les veaux (en élevages laitiers) : prévention des signes cliniques de la coccidiose et réduction de l'excrétion des coccidies chez les veaux à l'étable destinés au renouvellement du troupeau laitier, dans les élevages ayant un historique confirmé de coccidiose due à Eimeria bovis ou à Eimeria zuernii.

    Administration et posologie

    Voie orale.
    Veaux : 3 ml pour 10 kg de poids vif (=15 mg/kg de toltrazuril) en une administration unique.
    Agiter la suspension avant utilisation.
    Pour le traitement d'un groupe d'animaux de la même race et du même âge, calculer la posologie sur la base de l'animal le plus lourd du groupe. Le poids de l'animal doit être déterminé aussi précisément que possible.
    Pour optimiser les résultats, traiter les animaux avant l'apparition des premiers signes cliniques, c'est-à-dire pendant la période pré-patente.

    Contre-indications

    Pour des raisons environnementales, ne pas utiliser :
    — chez les veaux de plus de 80 kg ;
    — dans les ateliers d'engraissement de veaux ou de bovins de boucherie.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Comme avec tout antiparasitaire, l'usage fréquent et répété d'un antiprotozoaire de la même classe peut conduire au développement de résistance.
    Il est recommandé de traiter tous les veaux d'une case.
    — Les mesures hygiéniques peuvent réduire le risque de coccidiose bovine. Veiller à améliorer les mesures d'hygiène dans les bâtiments, en particulier l'absence d'humidité et la propreté.
    — Pour optimiser les résultats, traiter les animaux avant l'apparition des signes cliniques (pendant la période pré-patente).
    — En cas d'infection coccidienne clinique, une thérapie symptomatique complémentaire peut être requise chez les individus montrant des signes de diarrhée.
    Incompatibilités :
    En l'absence d'études, ne pas mélanger avec d'autres médicaments vétérinaires.
    Surdosage :
    Aucun effet indésirable n'a été observé après administration de 3 fois la dose recommandée.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Rincer immédiatement à l'eau toute projection sur la peau ou dans les yeux.
    Précautions particulières pour l'environnement :
    Le métabolite principal du toltrazuril, le toltrazuril sulfone (ponazuril) est persistant (demi-vie >1 an) et peut migrer dans le sol. Il est toxique pour les plantes.
    Afin de prévenir tout effet indésirable sur les plantes et une contamination possible des nappes phréatiques, le lisier des veaux traités ne doit pas être épandu dans les champs sans dilution préalable avec le lisier de vaches non traitées. Le lisier de veaux traités doit être dilué avec au moins 3 fois le poids de lisier de vaches adultes avant épandage dans les champs.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 63 jours.
    Lait : ne pas administrer chez des vaches laitières dont le lait est destiné à la consommation humaine.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production bovine.

    Conservation

    Durée de conservation : 5 ans.
    Après première ouverture : 6 mois.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/8896149 9/2007
    Boîte de 1 flacon de 100 ml

    GTIN 04007221031352

    Boîte de 1 flacon de 250 ml

    GTIN 04007221016434

    Boîte de 1 flacon de 1 litre

    GTIN 04007221016403

    BAYER SANTE Division Animal Health

    BAYER SAS
    Bayer Division Animal Health
    10, place de Belgique
    BP 103
    92250 La Garenne-Colombes Cedex
    Tél. : 01 49 06 50 00
    Dernière version de la monographie : 07/07/2016

    Mise à jour :
    Ajout des codes Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité