• NOBILIS® BI MA5 SPH

    Vaccin vivant atténué contre la bronchite infectieuse aviaire


    Source : RCP du 05/04/2016

    Composition

    Lyophilisat :
    Virus vivant de la bronchite infectieuse aviaire,
    souche Ma5 : ≥3,5 log10 DIO50
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Indications

    Chez les poussins de 1 jour : immunisation active afin de réduire l’infection liée au virus de la bronchite infectieuse aviaire, sérotype Massachusetts.
    Mise en place de l'immunité : la mise en place de l'immunité n'a pas été étudiée.
    Durée de l'immunité : 55 jours.

    Administration et posologie

    Voie orale (via l'eau de boisson), oculo-nasale ou par nébulisation.
    Poussins : au moins 3,5 log10 DIO50 par animal.
    Le volume utilisé pour chaque application dépend de l’équipement utilisé et de l’âge de l’animal à vacciner.
    Modes d'administration :
    — Vaccination par nébulisation : le vaccin doit être remis en solution dans de l’eau froide et propre, dépourvue de chlore et de fer. Les flacons doivent être ouverts sous l’eau. L’appareil à nébuliser devra être indemne de dépôts, corrosion ou traces de désinfectants et être réservé exclusivement à la vaccination. Le vaccin en solution doit être vaporisé uniformément sur l’ensemble des oiseaux, à une distance de 30-40 cm, de préférence lorsque les oiseaux sont regroupés ensemble dans l'obscurité.
    Pour les poussins de 1 jour : utiliser 0,25 litre d’eau pour 1000 oiseaux et régler l’appareil à nébuliser de façon à produire des gouttelettes tombant comme une pluie fine.
    Pour les poulets plus âgés : dissoudre 1000 doses par litre d'eau et régler l’appareil à nébuliser de façon à produire de fines gouttelettes.
    — Par voie oculo-nasale : dissoudre le lyophilisat dans le solvant oculo-nasal NOBILIS® (habituellement 30 ml pour 1000 doses). Appliquer 1 goutte d’une hauteur de quelques centimètres dans la narine ou dans l’œil. S’assurer que la goutte nasale a bien été inhalée par l’oiseau.
    — Eau de boisson : remettre le vaccin en solution dans de l’eau froide et propre, dépourvue de chlore et de fer. Les flacons doivent être ouverts sous l'eau. Ajouter 2 g de poudre de lait écrémé par litre d'eau pour que le vaccin conserve son activité.
    S'assurer de la consommation de l'eau contenant le vaccin dans les 2 heures. En fonction des conditions climatiques, il peut être conseillé d'assoiffer les oiseaux avant vaccination.
    Un nombre suffisant d'abreuvoirs pour permettre un espace d'abreuvement adéquat est essentiel. Ils devront être propres et exempts de traces de détergents et de désinfectants.
    Dissoudre 1000 doses dans autant de litres d'eau que l'âge des oiseaux en jours, avec un maximum de 40 litres. Pour exemple, 1000 poussins de 14 jours auront besoin de 14 litres d'eau pour reconstituer les 1000 doses de vaccin.
    Le vaccin doit être administré tôt le matin car c'est le moment privilégié de la prise de boisson ou pendant la période fraîche lors d'une journée chaude.
    Vérifier que les canalisations distribuant l'eau sont vides avant remplissage avec le vaccin dilué.
    Pour les tailles de troupeaux se situant entre les doses standards, la dose la plus grande devra être retenue.
    A noter :
    — L'administration par nébulisation ou par voie oculo-nasale donne les meilleurs résultats. Elles sont recommandées pour la vaccination des jeunes oiseaux. L'administration par eau de boisson ne convient pas pour la vaccination d'oiseaux âgés de moins de 7 jours.
    — Le vaccin peut être fourni sous forme de lyophilisat conditionné en flacon verre ou sous forme de billes lyophilisées conditionnées dans des gobelets.
    — Concernant la dernière présentation, les gobelets peuvent contenir 3 à 100 billes selon les posologies requises et les rendements de production. Dans le cas de la présentation en gobelets, ne pas utiliser le produit si le contenu est brunâtre et colle au récipient, car cela indique une violation de l’intégrité du récipient. Chaque récipient doit être utilisé immédiatement et entièrement après ouverture.
    — Les flacons doivent être ouverts sous l’eau ou le contenu des gobelets doit être versé dans de l’eau. Dans les deux cas, bien mélanger l’eau contenant le vaccin avant utilisation. Après reconstitution, la suspension présente un aspect clair.
    Recommandation lorsque le produit est utilisé avec Nobilis IB 4-91 ou Nobilis IB Primo QX :
    — Les instructions sur la reconstitution des deux lyophilisats et l’administration conjointe doivent être suivies comme indiqué ci-dessus pour la nébulisation et l’administration intranasale/oculaire. Les mêmes volumes que pour le produit seul devront être utilisés.
    — Pour l’utilisation en mélange avec Nobilis IB Primo QX par voie intranasale/oculaire, le solvant Solvant oculo-nasal Nobilis (1000 doses seulement) doit être utilisé. Lire les informations du produit Nobilis IB Primo QX avant utilisation.

    Contre-indications

    Ne pas administrer pendant la ponte.

    Effets indésirables

    La vaccination avec le médicament peut provoquer une légère trachéite transitoire et de légers tremblements pendant les premières semaines après la vaccination.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Ne vacciner que les oiseaux en bonne santé.
    Le virus vaccinal peut diffuser à des oiseaux non vaccinés. Cette diffusion peut être considérée comme sans danger : l'infection d'oiseaux non vaccinés avec le virus vaccinal issus des oiseaux vaccinés ne produit pas de maladie chez les animaux en contact.
    L'efficacité en présence d'anticorps maternels n'a pas été démontrée.
    Interactions :
    — Les données d’innocuité et d’efficacité disponibles démontrent que ce vaccin peut être mélangé et administré avec Nobilis IB 4-91 ou Nobilis IB Primo QX, par nébulisation ou administration intranasale/oculaire, à des poussins commerciaux à partir de l’âge de 1 jour.
    — Pour les produits mélangés, le début d’immunité est de 3 semaines. Pour l’utilisation en mélange avec Nobilis IB 4-91, la durée d’immunité est de 6 semaines pour la protection revendiquée contre Massachusetts et la souche variante 4-91 de la Bronchite Infectieuse Aviaire. Pour l’utilisation en mélange avec Nobilis IB Primo QX, la durée d’immunité est de 8 semaines pour la protection revendiquée contre les souches Massachusetts et QX-like du virus de la bronchite infectieuse.
    — Les paramètres d’innocuité des vaccins mélangés ne sont pas différents de ceux décrits pour les vaccins administrés séparément. L’utilisation simultanée de deux vaccins augmente le risque de recombinaison des virus et l’apparition potentielle de nouveaux variants. Cependant, la probabilité que ce risque survienne a été estimée très faible et est minimisée par la vaccination systématique de tous les poulets, au même moment lors de la primovaccination, et par le nettoyage et la désinfection après chaque cycle de production. Lire les informations des produits Nobilis IB 4-91 ou Nobilis IB Primo QX avant utilisation.
    — Aucune information n’est disponible concernant l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin lorsqu’il est utilisé avec un autre médicament vétérinaire. Par conséquent, la décision d’utiliser ce vaccin avant ou après un autre médicament vétérinaire doit être prise au cas par cas.
    Incompatibilités :
    Ne pas mélanger avec d’autres médicaments vétérinaires, excepté Nobilis IB 4-91 ou Nobilis IB Primo QX, recommandés pour utilisation avec le médicament vétérinaire.
    Surdosage :
    Aucun effet secondaire autre que ceux déjà mentionnés n'a été constaté.
    Précautions pour l’utilisateur :
    L’utilisateur du vaccin doit porter un équipement protecteur des yeux et des voies respiratoires.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production avicole.

    Conservation

    Conserver et transporter entre +2 et +8°C.
    Après ouverture, ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.
    Durée de conservation  : 2 ans.
    Après reconstitution : 2 heures.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/8038729 3/2004
    Boîte de 10 gobelets de 1000 doses

    GTIN 08713184158444

    Boîte de 10 gobelets de 5000 doses

    GTIN 08713184158451

    Boîte de 10 gobelets de 10000 doses

    GTIN 08713184158468

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 10/11/2016

    Mise à jour :
    Modification : Changement de dénomination, NOBILIS BI MA5 devient NOBILIS BI MA5 SPH. Changement des présentations commercialisées, sans modification du RCP.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité