• ENTERISOL® Ileitis

    Vaccin vivant contre l'iléite porcine à Lawsonia intracellularis


    Source : RCP du 06/12/2016

    Composition

    Lyophilisat et solvant pour suspension orale.
    • Lyophilisat :
    Lawsonia intracellularis, souche vivante
    atténuée MS B3903 : 104,9-106,1 TCID50 (*)
    Excipient q.s.p. : 1 dose de 2 ml
    • Solvant :
    Solution transparente et incolore.
    (*) TCID50 : Tissue Culture Infective Dose 50%

    Propriétés

    Le vaccin est destiné à stimuler le développement d’une réponse immunitaire active vis-à-vis de Lawsonia intracellularis chez les porcs.
    Il n’est généralement pas détecté de séroconversion après la vaccination, ceci étant sans relation avec la protection.

    Indications

    Chez les porcins sevrés, à partir de 3 semaines d’âge : immunisation active des porcins de trois semaines et plus afin de réduire les lésions intestinales causées par Lawsonia intracellularis et pour réduire la variabilité de croissance et la perte de gain de poids associées à la pathologie.
    Dans les conditions du terrain, une amélioration du GMQ (Gain Moyen Quotidien) allant jusqu’à 30 g/jour a pu être observée chez les porcs vaccinés en comparaison avec des porcs non vaccinés.
    Le début de la protection apparaît dès trois semaines après la vaccination et dure au moins 17 semaines.

    Administration et posologie

    Voie orale.
    Porcins à partir de 3 semaines :
    — Vaccination par gavage : une dose unique de 2 ml quel que soit leur poids.
    — Vaccination par l’eau de boisson : les systèmes d’abreuvement doivent avoir été nettoyés et rincés abondamment avec de l’eau non traitée de façon à éviter tout résidu d’antimicrobiens, de détergents ou de désinfectants.
    La solution contenant le vaccin reconstitué doit être consommée dans les 4 heures suivant la préparation.
    Calculer le nombre de flacons nécessaires pour vacciner tous les porcs selon le tableau ci-dessous :

    Nombre de porcs Flacon de vaccin Flacon de diluant 
    10 10 doses (20 ml) 20 ml 
    50 50 doses (100 ml) 100 ml 
    100 100 doses (100 ml) 200 ml 


    Diluer le vaccin dans l’eau de boisson sur la base du volume d’eau consommé en 4 heures, tel que mesuré la veille de la vaccination, à l’heure prévue pour la vaccination.
    Les porcs boivent généralement quotidiennement 8 à 12 % de leur poids, en fonction des températures ambiantes. Le volume d’eau consommé peut varier considérablement en fonction de certains facteurs. Il est essentiel pour l’efficacité du vaccin que les porcs reçoivent au moins la dose recommandée. Il est donc nécessaire d’évaluer la consommation d’eau sur une période de 4 heures, le jour précédant la vaccination et à l’heure prévue pour la vaccination.
    Il est recommandé d’ajouter du lait écrémé en poudre ou une solution de thiosulfate de sodium comme stabilisant dans l’eau de boisson avant d’ajouter le vaccin. La concentration finale en lait écrémé en poudre doit être de 2,5 g/litre. La concentration finale en thiosulfate de sodium doit être d’environ 0,055 g/litre.
    Après remplissage du bac avec la quantité d’eau requise, le thiosulfate de sodium ou le lait écrémé sont ajoutés à l’eau. Seulement après cette étape, la quantité nécessaire de vaccin reconstitué est diluée dans le mélange eau/lait écrémé ou eau/thiosulfate.
    — Vaccination par l’alimentation liquide : le système d’alimentation et le dispositif mélangeur doivent être nettoyés afin d’éliminer tous les résidus d’antimicrobiens, détergents ou désinfectants.
    Déterminer la quantité d’aliment que les animaux consommeront durant une période d’alimentation inférieure à 4 heures. La quantité d’aliment doit être déterminée à partir de la quantité d’aliment ingérée le jour précédent la vaccination, au cours de la même période d’alimentation que pour la vaccination planifiée.
    Préparer l’aliment liquide frais avec de l’eau de boisson. L’utilisation d’aliment à fermentation contrôlée ou d’aliment contenant du formaldéhyde n’est pas recommandée pour la vaccination, car la stabilité du vaccin pour ce type d’aliment n’a pas été testée. Reconstituer le vaccin avec le solvant fourni. Ajouter le vaccin reconstitué à l’aliment liquide préparé.
    Pour faciliter le mélange homogène, le vaccin reconstitué peut aussi être dilué davantage, de façon à obtenir un plus grand volume. Ceci doit alors être fait avec de l’eau de boisson fraîche contenant 2,5 g/litre de poudre de lait écrémé, ou 0,055 g/litre de thiosulfate de sodium, mélangée ensuite avec l’aliment liquide. S’assurer que le vaccin reconstitué est uniformément distribué dans l’aliment.
    Reconstitution avec le solvant :
    . Présentations de 10 et 50 doses de lyophilisat : reconstituer le vaccin en ajoutant la totalité du solvant accompagnant le vaccin. Bien agiter et utiliser immédiatement.
    . Présentations de 100 doses de lyophilisat : reconstituer le vaccin en ajoutant la moitié du solvant accompagnant le vaccin. Bien agiter et transférer la suspension dans le flacon de solvant, mélanger avec le reste de solvant de façon à obtenir 200 ml. Bien agiter et utiliser immédiatement.
    Vaccin reconstitué : liquide semi-transparent de légèrement orange à rose.
    Afin d’éviter l’inactivation du vaccin, tous les matériels utilisés pour son administration doivent être exempts de résidus antimicrobiens, détergents ou désinfectants.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Ne vacciner que les animaux en bonne santé.
    — En cas de réactions anaphylactiques, un traitement symptomatique approprié incluant l'administration de glucocorticoïdes, d'adrénaline ou d'antihistaminiques est recommandé.
    — Le vaccin est un vaccin vivant atténué et la possibilité de dissémination vers des animaux non vaccinés ne peut être exclue. Cependant, sur la base des études conduites avec des porcs sentinelles, la fréquence apparente de dissémination et de risque associé est très faible. L'ADN de Lawsonia intracellularis peut être détecté jusqu'à 3 jours après la vaccination dans des échantillons fécaux de plus de la moitié des animaux vaccinés. En conséquence, la transmission aux animaux partageant la même case ne peut être exclue durant cette période.
    — Le vaccin n’a pas été testé chez les verrats reproducteurs : ne pas les vacciner.
    Ne pas vacciner les animaux qui reçoivent un traitement antibactérien efficace contre Lawsonia spp. L’administration de tels antibactériens doit être suspendue durant au moins 3 jours avant et après la vaccination. L’efficacité d’un rappel vaccinal est inconnue.
    Utilisation en cas de gravidité ou de lactation :
    Aucun effet indésirable n’a été observé après administration du vaccin chez les femelles gestantes et en lactation.
    Interactions :
    Ce vaccin contenant une bactérie vivante, l’utilisation simultanée d’antibactériens efficaces contre Lawsonia spp. doit être évitée durant au moins 3 jours avant et après la vaccination.
    Aucune information n'est disponible sur la sécurité et l'efficacité lors de l'utilisation de ce vaccin avec un autre vaccin.
    La décision d'utiliser ce vaccin avant ou après l'administration de tout autre médicament vétérinaire doit être prise au cas par cas.
    Incompatibilités :
    Ne pas mélanger à d'autres médicaments vétérinaires, excepté le solvant fourni pour être utilisé avec ce médicament vétérinaire.
    Surdosage :
    Aucun effet secondaire n’a été observé après administration de 10 fois la dose recommandée.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Eviter tout contact accidentel avec la peau.
    En cas de contact accidentel avec la peau, laver avec un savon ou une préparation antibactérienne et bien rincer.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production porcine.

    Conservation

    Durée de conservation : 2 ans.
    Après reconstitution : 4 heures.
    Conserver et transporter à une température comprise entre +2 et +8°C.
    Ne pas congeler. Protéger de la lumière.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/2519920 0/2005
    Boîte de 1 flacon de 10 doses de lyophilisat et 1 flacon de 10 doses de diluant

    GTIN 04028691510963

    Boîte de 1 flacon de 50 doses de lyophilisat et 1 flacon de 50 doses de diluant

    GTIN 04028691510970

    Boîte de 12 flacons de 100 doses de lyophilisat et 12 flacons de 100 doses de diluant

    GTIN 04028691516446

    BOEHRINGER INGELHEIM FRANCE

    Division Santé Animale
    12, rue André Huet
    CS 20031
    51721 REIMS CEDEX
    Tél. : 03.26.50.47.50
    Dernière version de la monographie : 22/05/2017

    Mise à jour :
    Modification (nouveau RCP) : Actualisation de la monographie, la vaccination peut maintenant aussi se faire par l'alimentation liquide.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité