• NOBILIS® RHINO CV

    Vaccin vivant atténué contre la rhinotrachéite aviaire


    Source : RCP du 12/03/2010

    Composition

    Lyophilisat :
    Virus atténué de la rhinotrachéite aviaire
    (pneumovirus aviaire), souche 11/94
    : au min. 101,5 DICT50
    : au max. 103,7 DICT50
    Excipient q.s.p. : 1 dose

    Propriétés

    Les caractéristiques de culture de la souche vaccinale sur fibroblastes embryonnaires de poule permettent une différenciation des souches virales sauvages. Des résultats d'identification peuvent être obtenus de laboratoires spécialisés.

    Indications

    Chez les poulets de chair, poules futures pondeuses et poules futures reproductrices à partir de l'âge de 1 jour : immunisation active en vue de réduire la fréquence et la sévérité des signes cliniques dus à l’infection par le virus de la rhinotrachéite aviaire (pneumovirus aviaire).
    Début de l'immunité : 3 semaines.
    Durée de l'immunité : 16 semaines après la vaccination.
    Indications spécifiques :
    Chez les poules futures pondeuses et poules futures reproductrices à partir de l'âge de 1 jour : une primovaccination avec NOBILIS® RHINO CV, suivie d'une seconde vaccination, avant le début de ponte, avec un vaccin inactivé contenant le virus de la rhinotrachéite aviaire, souche But 1#8544, permet de réduire les signes cliniques incluant la chute de ponte dus à l'infection par le virus vivant de la rhinotrachéite aviaire. Cette immunité protectrice est maintenue durant la période normale de ponte.

    Administration et posologie

    Nébulisation, voies oculaire ou intranasale.
    Poulets de chair, poules futures pondeuses et futures reproductrices : une dose par oiseau à partir de 1 jour d’âge.
    Administration intranasale/oculaire :
    Dissoudre le lyophilisat dans de l’eau propre (dépourvue de désinfectants ou d'antibiotiques) à laquelle 2 % de lait écrémé est ajouté et administrer à l’aide d’un compte-gouttes standardisé. La quantité de liquide nécessaire pour l'administration oculo-nasale dépend du nombre de doses et de la taille des gouttes, mais environ 35 ml pour 1000 doses peuvent être utilisés. Appliquer une goutte dans la narine ou l'œil. S’assurer que la goutte est entièrement résorbée avant de libérer l’oiseau.
    Vaccination par nébulisation :
    Le vaccin doit être préférentiellement reconstitué avec de l'eau propre (dépourvue de désinfectants ou d'antibiotiques) à laquelle 2 % de lait écrémé est ajouté. Le nombre approprié de flacons doit être ouvert sous l'eau. Le volume de solution vaccinale doit être suffisant pour assurer une vaccination homogène des oiseaux.
    En fonction de l'âge des poulets vaccinés et du type d'élevage, retenir 250 à 500 ml d'eau pour 1000 doses. La suspension vaccinale doit être pulvérisée de façon homogène sur le nombre correct de poulets, à une distance de 30-40 cm à l'aide d'un nébulisateur ordinaire, de préférence, lorsque les poulets sont rassemblés sous un éclairage réduit. Le nébulisateur doit être exempt de sédiments, de corrosion et de traces de désinfectants et, idéalement, devrait être réservé pour la vaccination.
    Si nécessaire, réduire la ventilation pour réduire une perte en nébulisation.
    Pour les poules futures pondeuses et reproductrices : cf. rubrique 'Indications'.

    Effets indésirables

    Chez un pourcentage faible de parquets (moins de 10 %), la vaccination peut entraîner de légers écoulements nasaux ou de la toux chez quelques oiseaux entre 2 et 7 jours après l'administration et pour une durée de 1 à 2 jours.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d'emploi :
    Ne vacciner que les animaux en bonne santé.
    Afin de limiter la circulation du virus vaccinal, tous les oiseaux d'un même site doivent être correctement vaccinés et de préférence au même moment.
    La souche vaccinale peut diffuser à d'autres espèces susceptibles d'être en contact. Il a été démontré que cette diffusion a un impact négligeable sur les dindes qui constituent avec les poules les espèces les plus sensibles au pneumovirus aviaire.
    Précautions en cas de ponte :
    Ce produit ne doit pas être utilisé en cours de ponte ou dans les 4 semaines précédant la ponte.
    Interactions :
    Des données sont disponibles sur l'innocuité et l'efficacité de ce vaccin et démontrent qu'il peut être administré le même jour, mais non mélangé, avec les vaccins contre la bronchite infectieuse contenant la souche H120, des vaccins contre la maladie de Newcastle contenant la souche Clone 30 ou C2 et des vaccins contre la bronchite infectieuse contenant la souche Bi Ma5 utilisé à 1 jour (l'efficacité de la valence bronchite infectieuse n'a pas été démontrée).
    Le vaccin vivant d'Intervet contre la maladie de Gumboro (bursite infectieuse) contenant la souche D78 peut être administré 7 jours après administration de la spécialité.
    Aucune information n'est disponible sur l'innocuité et l'efficacité de ce vaccin quand il est utilisé avec d'autres médicaments vétérinaires, excepté les vaccins mentionnés ci-dessus.
    La décision d'utiliser ce vaccin avant ou après d'autres médicaments vétérinaires doit être prise au cas par cas.
    Incompatibilités :
    Ne pas administrer avec d'autre médicament vétérinaire.
    Surdosage :
    L’administration de 10 fois la dose maximale suivant les voies d’administration indiquées n’a entraîné aucun effet sur l’espèce cible autres que ceux décrits dans la rubrique 'Effets indésirables'.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production avicole.

    Conservation

    Conserver à une température comprise entre +2°C et +8°C.
    Ne pas congeler.
    Maintenir le conditionnement primaire dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière.
    Durée de conservation après reconstitution : 2 heures.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/5254932 2/2004
    Boîte de 10 flacons de 1000 doses

    GTIN 08713184057372

    Boîte de 1 flacon de 5000 doses

    GTIN 08713184057334

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 02/10/2014

    Mise à jour :
    Modification: arrêt de commercialisation des flacons de 5000 doses et de la présentation en 10 flacons de 1000 doses.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité