• PORCILIS® GLÄSSER

    Vaccin inactivé adjuvé contre la maladie de Glässer due à Haemophilus parasuis chez les porcs et truies


    Source : RCP du 21/06/2010

    Composition

    Suspension injectable :
    Cellules bactériennes entières inactivées
    d'Haemophilus parasuis sérotype 5,
    souche 4800 : 0,05 mg d'azote total
    induisant : ≥ 9,1 unités ELISA*
    Excipient q.s.p. : 1 dose de 2 ml
    * Titre moyen en anticorps (exprimé en log2), lors du test d’activité sur souris

    Propriétés

    Le vaccin stimule la mise en place d'une immunité active contre Haemophilus parasuis sérotype 5. Le sérotype 5 est le plus courant des sérotypes virulents d'Haemophilus parasuis. Il existe une certaine protection croisée contre les autres sérotypes virulents, mais une protection croisée complète ne peut pas être garantie. Après vaccination des truies gestantes, le vaccin permet le transfert d'une immunité passive à la descendance contre Haemophilus parasuis sérotypes 5 et 4. Le vaccin contient un adjuvant aqueux.

    Indications

    • Chez les porcs : immunisation active afin de réduire les lésions caractéristiques de la maladie de Glässer, due à Haemophilus parasuis sérotype 5.
    — Début de l’immunité : 2 semaines après la fin de la vaccination.
    — Durée de l’immunité : 14 semaines après la fin de la vaccination.
    • Chez les truies : immunisation passive de la descendance des truies et cochettes vaccinées afin de réduire l'infection, la mortalité, les signes cliniques et les lésions caractéristiques de la maladie de Glässer, due à Haemophilus parasuis sérotype 5, ainsi que les signes cliniques et la mortalité dus à Haemophilus parasuis sérotype 4.
    — Début de l'immunité : après la naissance et une prise suffisante de colostrum.
    — Durée de l'immunité : démontrée à 4 semaines d'âge contre le sérotype 4 et à 6 semaines d'âge contre le sérotype 5.

    Administration et posologie

    Voie I.M.
    Porcins, truies : 1 dose de 2 ml du vaccin par voie I.M. au niveau du cou.
    Programme de vaccination :
    — Chez les porcs : vacciner les porcs âgés d'au moins 5 semaines 2 fois à 2 semaines d'intervalle.
    — Chez les truies : vacciner les truies 6 à 8 semaines avant la date prévue de mise bas, 2 fois à 4 semaines d'intervalle.
    — Rappel chez les truies : pour les truies vaccinées lors de la précédente gestation, un rappel unique 4 à 2 semaines avant la mise bas est recommandé.
    Laisser le vaccin atteindre la température ambiante avant utilisation. Bien agiter avant utilisation.
    L'utilisation du vaccin présente un avantage lorsque des porcs et des truies sans anticorps ou avec un faible taux d'anticorps contre H. parasuis sérotype 5 sont mis en présence de porcs élevés dans un environnement où la prévalence de la maladie de Glässer est importante, ou lorsque des porcelets issus de truies sans anticorps ou avec un faible taux d'anticorps sont élevés dans ce type d'environnement.
    La vaccination des truies possédant un taux modéré à élevé d'anticorps n'a pas mis en évidence une protection supplémentaire de la descendance.
    Le contrôle de la maladie de Glässer dépend également des facteurs de conduite d'élevage et de diminution de stress.
    Il a été démontré que les anticorps contre H. parasuis sérotype 5 offrent une réactivité croisée contre H. parasuis sérotype 4.

    Effets indésirables

    — Porcs : une augmentation transitoire de la température (≤2°C) associée à des signes d'inconfort, tels que baisse d'activité, dépression et vomissement peut apparaître le jour de la vaccination. L'état de santé des animaux redevient normal le jour suivant.
    Des réactions locales (œdèmes rougeâtres indolores de 2,5-7,5 cm) peuvent être observées chez quelques porcs jusqu'à 3 jours après la vaccination.
    Des réactions anaphylactiques systémiques peuvent survenir dans de très rares cas (soit moins d'un animal sur 10000).
    — Truies : une augmentation transitoire de la température peut survenir (en moyenne de 0,9°C, avec des cas individuels d'augmentation de plus de 2°C).
    Une tendance à la somnolence, une réduction de la consommation de nourriture et de boisson et des signes mineurs de maladie peuvent être observés 1 à 2 jours après la vaccination. L'état de santé de tous les animaux redevient normal 1 à 3 jours après la vaccination.
    Des réactions locales transitoires, se caractérisant principalement par des œdèmes indolores d'un diamètre inférieur à 10 cm, peuvent être observées. Dans certains cas, l'œdème peut être chaud, rouge et douloureux, d'une taille supérieure à 10 cm. Ces réactions locales disparaissent ou diminuent significativement 14 jours après la vaccination.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d’emploi :
    Ne vacciner que les animaux en bonne santé.
    En cas de réaction anaphylactique, veuillez consulter un vétérinaire.
    Utilisation en cas de gravidité ou de lactation :
    Ce vaccin peut être utilisé pendant la gestation.
    Interactions :
    Aucune information n'est disponible concernant la compatibilité de ce vaccin avec un autre vaccin. Par conséquent, l'innocuité et l'efficacité lors de l'utilisation de ce vaccin avec un autre vaccin (administré soit le même jour soit à des périodes différentes) n'ont pas été démontrées.
    Incompatibilités :
    Ne pas mélanger avec d'autres vaccins ou produits immunologiques.
    Surdosage :
    — Porcs : après administration d'une double dose, les effets observés ne sont pas différents de ceux observés après administration d'une dose unique.
    — Truies : après administration d'une double dose, une augmentation transitoire de la température peut survenir (de 1,8°C en moyenne, avec une température maximale observée de 41,3°C). Les autres effets observés ne sont pas différents de ceux observés après administration d'une dose unique.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    En cas d'auto-injection accidentelle, consulter immédiatement un médecin et lui montrer la notice ou l'étiquetage.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production porcine.

    Conservation

    Conserver et transporter à une température comprise entre +2 et +8°C, dans l'emballage d'origine.
    Ne pas congeler.
    Utiliser immédiatement le vaccin après ouverture du flacon.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/4321274 5/2004
    Boîte de 1 flacon PET de 50 ml (25 doses)

    GTIN 08713184057310

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 14/06/2012

    Mise à jour :
    note : ok présent sur med'vet

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité