• STOP M®

    Antibactérien injectable (pénéthamate) pour vaches laitières


    Source : RCP du 05/05/2015

    Composition

    Poudre et solvant pour suspension injectable.
    • Poudre :
    PENETHAMATE : 7,72 g
    (éq. à 10 g sous forme d'iodhydrate)
    Excipients q.s.p. : 1 flacon
    • Solvant :
    Parahydroxybenzoate de méthyle : 1,5 mg
    Excipient q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Le pénéthamate est un ester de la pénicilline G qui, contrairement aux sels, n'est pas ionisé dans l'organisme où il se retrouve à l'état de molécule neutre.
    Le spectre d'action du pénéthamate correspond à celui de la pénicilline G. Son activité bactéricide est de type temps-dépendant.
    Après administration à l'animal, le pénéthamate est rapidement converti en benzylpénicilline. Suite aux administrations des doses de 15, 7,5 et 7,5 mg/kg/jour par voie intramusculaire chez les vaches laitières, les concentrations en benzylpénicilline sont nettement supérieures dans le lait à celles observées dans le plasma.
    Les concentrations maximales moyennes observées dans le plasma sont de 732 et 357 ng/ml suite à la 1re et 3e injection, respectivement. Dans le lait, elles sont de 811 et 437 ng/ml, respectivement.
    Les aires sous la courbe sont de 4168 et 2521 ng.h/ml dans le plasma suite à la 1re et 3e injection et de 8558 et 5129 ng.h/ml dans le lait, respectivement.

    Indications

    Chez les bovins (vaches laitières) :
    — Traitement des mammites subcliniques dues à Streptococcus uberis et Streptococcus dysgalactiae sensibles au pénéthamate et à Staphylocoques Coagulase Négative ;
    — Traitement des mammites cliniques à streptocoques sensibles au pénéthamate.

    Administration et posologie

    Voie I.M.
    Vaches laitières : 7,72 g de pénéthamate le 1er jour puis 3,86 g de pénéthamate les 2e et 3e jours du traitement, par vache,
    soit un flacon après reconstitution le 1er jour puis un demi flacon les 2e et 3e jours de traitement.
    Préparation extemporanée de la suspension à l'aide du contenu d'un flacon de solvant (30 ml). Bien agiter avant l'emploi.

    Contre-indications

    Allergie aux pénicillines et aux céphalosporines.
    Ne pas utiliser la voie intraveineuse.

    Effets indésirables

    Dans de très rares cas, des chocs anaphylactiques peuvent se produire.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Compte tenu du spectre d'activité étroit du pénéthamate, vérifier la sensibilité des souches au pénéthamate avant traitement.
    En raison de l'existence de mammites à germes non sensibles au pénéthamate, le prescripteur portera une attention particulière au diagnostic étiologique.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Les études menées sur les animaux de laboratoire n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène du principe actif. En l'absence d'étude réalisé chez l'espèce cible, l'utilisation du médicament sera fonction de l'évaluation du rapport bénéfice/risque réalisée par le vétérinaire.
    Précautions pour l'utilisateur :
    Les pénicillines et les céphalosporines peuvent entraîner des réactions d'hypersensibilité (allergie) après injection, inhalation, ingestion ou contact cutané. Cette hypersensibilité aux pénicillines peut entraîner des réactions croisées avec les céphalosporines, et inversement. Ces réactions d'hypersensibilité peuvent être occasionnellement graves.
    Ne pas manipuler ce produit si vous savez être sensibilisé, ou s'il vous a été conseillé de ne pas entrer en contact avec ce type de molécule.
    En cas de contact avec les yeux, rincer immédiatement et abondamment à l'eau.
    En cas de symptômes après exposition (rougeur cutanée), demander un avis médical en présentant la notice au médecin. Un œdème de la face, des lèvres ou des yeux, ou des difficultés respiratoires constituent des signes graves, qui nécessitent un traitement médical urgent.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 14 jours.
    Lait : 4 jours.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Conserver le conditionnement primaire dans l'emballage extérieur.
    Durée de conservation : 3 ans.
    Durée de conservation après reconstitution : 2 jours.
    Après reconstitution, ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/7285460 2/2003
    Boîte de 10 flacons de 10 g de poudre et de 10 flacons de 30 ml de solvant

    GTIN 04028691511038

    BOEHRINGER INGELHEIM FRANCE

    Division Santé Animale
    12, rue André Huet
    CS 20031
    51721 REIMS CEDEX
    Tél. : 03.26.50.47.50
    Dernière version de la monographie : 23/02/2017

    Mise à jour :
    Ajout du code Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Le nouveau ministre de l'Agriculture envisage une simplification administrative pour le secteur agricole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité