• CAPSTAR®

    Antiparasitaire externe (nitenpyram) en comprimé pour chiens et chats


    Source : RCP du 15/12/2016

    Composition

    Comprimé :
    CAPSTAR 11,4 mg :
    NITENPYRAM : 11,4 mg
    Excipient q.s.p. : 1 comprimé de 100 mg
    CAPSTAR 57 mg :
    NITENPYRAM : 57 mg
    Excipient q.s.p. : 1 comprimé de 500 mg

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    Le nitenpyram, principe actif, appartient à la classe des néonicotinoïdes. Il se lie aux récepteurs cholinergiques de type nicotinique spécifiques des insectes en les inhibant. Il interrompt la conduction nerveuse chez la puce adulte, ce qui entraîne sa mort. Le nitenpyram n'inhibe pas l'acétylcholinestérase.
    L'effet sur les puces (Ctenocephalides felis) est visible 15 à 30 minutes après l'administration à l'animal hôte. Cela coïncide avec le premier repas sanguin des puces, alors que la concentration sanguine efficace du médicament est atteinte. L'efficacité contre les puces est de 95 à 100 % dans les 6 heures suivant l'administration et de 100 % dans les 24 heures, sans activité résiduelle.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après administration orale chez le chat ou le chien, l'absorption du nitenpyram est rapide et supérieure à 90 %. La prise de nourriture n'influe pas sur l'absorption du nitempyram chez le chien, mais retarde légèrement le Tmax chez le chat sans affecter les autres paramètres pharmacocinétiques et sans conséquence sur l'efficacité. La concentration sanguine maximale est atteinte en 30 à 120 minutes chez le chien et le chat à jeun. La demi-vie d'élimination est de 4 heures chez le chien et de 8 heures chez le chat. Plus de 90 % est excrété dans les urines, en une journée chez le chien et deux jours chez le chat, principalement sous forme inchangée.

    Indications

    Chez les chiens et chats : traitement des infestations par les puces (C. felis).

    Administration et posologie

    Voie orale.
    Chiens, chats : la dose minimale efficace est de 1 mg/kg avec les recommandations suivantes :
    Chats et petits chiens de 1 à 11 kg : 1 comprimé de CAPSTAR® 11,4 mg.
    Chiens de 11,1 à 57 kg : 1 comprimé de CAPSTAR® 57 mg.
    Chiens de plus de 57 kg : 2 comprimés de CAPSTAR® 57 mg.
    La fréquence du traitement dépend du degré d'infestation. Dans le cas d'infestation sévère, il peut être nécessaire de traiter les animaux chaque jour ou un jour sur deux, jusqu'à élimination totale des puces. Le traitement peut être répété en cas de réapparition des puces. Il ne faut pas administrer plus d'un traitement par jour.
    Les comprimés doivent être administrés par voie orale avec ou sans nourriture. Pour faciliter l'administration, les comprimés peuvent être cachés dans une petite quantité de nourriture juste avant la prise.
    CAPSTAR® n'a pas d'activité rémanente. Pour prévenir la ré-infestation, il est recommandé de l'associer à un médicament permettant de traiter les stades immatures des puces.
    Le vétérinaire peut établir un programme de traitement approprié.

    Effets indésirables

    Au cours de la première heure après l'administration, il est possible que des démangeaisons plus intenses se manifestent chez l'animal hôte. Cela est dû à la réaction des puces au produit. Dans de très rares cas, chez les chats, cela peut se manifester par des signes transitoires d'hyperactivité, d'halètement, de vocalises et de toilettage/léchage excessif.
    Des signes neurologiques transitoires tels que des tremblements musculaires, de l'ataxie et des convulsions ont été rapportés dans de très rares cas.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d'emploi :
    Ne pas utiliser CAPSTAR 11,4 mg chez l'animal âgé de moins de 4 semaines ou pesant moins de 1 kg, aucune étude n'ayant été réalisée pour ces classes d'animaux.
    Ne pas utiliser CAPSTAR 57 mg chez les chiens de moins de 11 kg.
    Utilisation en cas de gravidité ou de lactation :
    Les études menées sur les animaux de laboratoire (rats et lapins) n'ont mis en évidence aucun effet tératogène ou fœtotoxique.
    L'innocuité du produit a été démontrée chez les chattes et les chiennes gestantes ou allaitantes.
    Le nitenpyram peut être administré aux femelles en gestation ou en lactation.
    Interactions :
    Aucun effet indésirable n'a été observé lors de l'administration simultanée de nitenpyram et d'autres médicaments vétérinaires, comme des produits anti-puces d'usage courant, des anthelminthiques, des vaccins ou des antibiotiques.
    Surdosage :
    Le nitenpyram est bien toléré par les chats et les chiens.
    Un surdosage allant jusqu'à 50 mg/kg chez le chat et jusqu'à 70 mg/kg chez le chien est asymptomatique. Des effets secondaires tels que salivation, nausées, selles molles, convulsions ou baisse d'activité peuvent être observés à des posologies plus fortes, la sévérité augmentant avec la dose. Les symptômes disparaissent rapidement et le retour à la normale est complet en 24 heures grâce à l'élimination rapide du nitenpyram. Aucun effet indésirable cliniquement significatif n'a été observé lors d'une administration quotidienne pendant 6 mois chez le chien et le chat.

    Catégorie

    Médicament à usage vétérinaire.

    Conservation

    Durée de conservation : 3 ans.
    Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

    Présentation(s)

    • CAPSTAR 11,4 mg :
    A.M.M. FR/V/3618747 8/2002
    Boîte de 1 plaquette de 6 comprimés

    GTIN 03660132760929

    • CAPSTAR 57 mg :
    A.M.M. FR/V/8083768 2/2002
    Boîte de 1 plaquette de 6 comprimés

    GTIN 03660132760936

    ELANCO FRANCE

    10 rue Louis Blériot
    CS 80031
    92506 RUEIL-MALMAISON CEDEX
    Tél : 01.47.52.06.02 (Ligne directe Vétérinaire)
    Fax : 01.84.10.41.90
    Dernière version de la monographie : 10/03/2017

    Mise à jour :
    Modification (mise à jour RCP): ajout d'effets indésirables

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité