• NEMOVAC®

    Vaccin vivant contre le Syndrome Infectieux des Grosses Têtes pour poulets de chair et poulettes reproductrices et pondeuses


    Source : RCP du 02/02/2010

    Composition

    Lyophilisat pour suspension orale :
    Pneumovirus vivant,
    souche PL21 : au min. 2,3 log10 DICC50
    Excipient q.s.p. : 1 dose

    Propriétés

    Le vaccin stimule l'immunité active des poulets de chair contre l'infection par le pneumovirus aviaire (Syndrome Infectieux des Grosses Têtes).
    Le vaccin stimule l'immunité active des poulettes reproductrices et pondeuses contre l'infection par le pneumovirus aviaire, lorsqu'il est utilisé en primovaccination avant un rappel avec le vaccin inactivé contenant du pneumovirus.

    Indications

    • Chez les poulets de chair âgés de 7 à 14 jours : immunisation active afin de réduire les symptômes respiratoires des voies supérieures associés à l’infection par le pneumovirus aviaire (Syndrome Infectieux des Grosses Têtes).
    L’immunité a été démontrée à partir de 17 jours après vaccination et persiste pendant les 3 semaines suivantes.
    • Chez les poulettes reproductrices et poulettes pondeuses à partir de 14 semaines d'âge : primovaccination pour une immunisation active avant la vaccination de rappel avec un vaccin inactivé contenant le pneumovirus aviaire pour réduire les signes respiratoires associés avec l'infection aviaire à pneumovirus.
    Pour la mise en place et la durée d’immunité de tout le schéma thérapeutique, voir le RCP du vaccin inactivé de rappel.

    Administration et posologie

    Voies orale (dans l'eau potable) ou oculo-nasale (à l'aide d'un pulvérisateur).
    Poulets de chair : 1 dose de vaccin doit être administrée, entre 7 et 14 jours d’âge, lorsque le niveau d'anticorps maternel est faible, ou à 14 jours d'âge, lorsque le niveau d'anticorps maternel est potentiellement élevé.
    Poulettes reproductrices, poulettes pondeuses : 1 dose de vaccin doit être administrée à 14 semaines d'âge avant la vaccination de rappel avec le vaccin inactivé avant l'entrée en période de ponte.
    Mode d'administration :
    Respecter les conditions habituelles d'asepsie au cours de toutes les étapes de la vaccination.
    Prévoir le nombre de flacons requis pour vacciner tous les animaux. Traiter toute eau destinée à être mise en contact avec le vaccin avec de la poudre de lait écrémé à raison de 2,5 g par litre d’eau (utiliser uniquement de l'eau potable dépourvue de toute trace d'antiseptique et/ou de désinfectant).
    Remplir à moitié d'eau potable préalablement traitée un récipient en plastique (non métallique) dans lequel un flacon de vaccin peut être immergé.
    Enlever la capsule métallique des flacons de vaccin, immerger chacun d'eux individuellement avant d'ôter le bouchon en caoutchouc. Rincer le flacon, puis l'éliminer de façon appropriée ainsi que le bouchon. Répéter l'opération pour chaque flacon.
    — Administration par voie orale (poulets de chair et poulettes) :
    Pour 1000 oiseaux, reprendre le lyophilisat équivalent à 1000 doses dans une petite quantité d'eau potable bouillie et refroidie sans chlore puis le diluer dans un volume d'eau potable bouillie et refroidie sans chlore pour être consommée dans les 2 heures. Distribuer la solution vaccinale à des oiseaux préalablement privés d'eau pendant 1 à 2 heures.
    — Administration par voie respiratoire (poulettes) :
    Pour 1000 oiseaux, reprendre le lyophilisat équivalent à 1000 doses dans 1 ml d'eau potable bouillie et refroidie sans chlore puis le diluer dans un volume d'eau potable bouillie et refroidie sans chlore à adapter au type de pulvérisateur utilisé (pulvérisateur à pression ou pulvérisateur à cône rotatif - Pour de plus amples informations sur le pulvérisateur se conformer aux recommandations du fabricant).
    Pulvériser la solution vaccinale au-dessus des oiseaux à l'aide d'un pulvérisateur capable de produire des microgouttelettes (diamètre moyen : 80-150 µm).
    Veiller à ce que les animaux soient suffisamment tassés lors de la nébulisation afin d'avoir une bonne répartition du vaccin. Le système de ventilation du poulailler ne doit pas être en marche lors de la pulvérisation.

    Contre-indications

    Ne vacciner que les oiseaux en bonne santé.
    Ne pas vacciner les oiseaux en période de ponte.

    Effets indésirables

    Non connus.
    Chez les poulettes pondeuses et les poulettes reproductrices, se référer au RCP du vaccin inactivé de rappel.

    Précautions d'emploi

    Mises en garde pour les espèces cibles :
    Le médicament est un vaccin vivant. Il est excrété par les oiseaux vaccinés et diffuse vers les poulets ou les dindes non vaccinés. Les tests menés en laboratoire ont démontré que la souche ne présente pas de réversion à la virulence ni chez les poulets, ni chez les dindes. Cependant, des mesures de précautions doivent être suivies afin de diminuer la diffusion.
    Les essais d'innocuité ont été réalisés par les voies oculo-nasale et orale : aucun effet secondaire n'a été observé.
    La vaccination en présence d'autres espèces sensibles (pintade, faisan) est déconseillée, compte tenu de la diffusion de la souche vaccinale, et de l'absence d'étude de l'innocuité du vaccin pour ces espèces.
    Interactions médicamenteuses :
    Les études de laboratoire ont montré que l'administration simultanée de ce vaccin avec des vaccins de la maladie de Gumboro, de la Bronchite Infectieuse et de la maladie de Newcastle peut légèrement diminuer ou retarder transitoirement la réponse humorale des animaux au NEMOVAC®.
    L'administration simultanée du vaccin avec un vaccin de la bronchite infectieuse peut diminuer et/ou retarder la séroconversion envers ce dernier.
    Par conséquent, aucun autre vaccin ne devrait être administré simultanément avec le produit.
    Incompatibilités :
    L'eau utilisée pour la préparation de la solution vaccinale doit être dépourvue de toute trace d'antiseptique et/ou de désinfectant.
    En l'absence de données, ne pas mélanger à d'autres produits.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Les étapes de reconstitution et d'administration du vaccin doivent être réalisées avec la plus grande attention.
    Se laver les mains et porter des gants à usage unique pendant la reconstitution et l'administration du vaccin.
    Les mains doivent être lavées et désinfectées après vaccination.
    Précautions vis à vis de l'environnement :
    Eliminer les déchets par ébullition ou immersion dans un désinfectant approprié approuvé par les autorités compétentes.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Conserver et transporter dans l'emballage d'origine à une température comprise entre +2°C et +8°C, à l'abri de la lumière.
    Après reconstitution, conserver à une température inférieure à 25°C.
    Ne pas congeler.
    Les flacons entamés ne doivent pas être stockés.
    Durée de conservation :
    — Avant reconstitution : 18 mois.
    — Après reconstitution : 2 heures.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/5721646 5/2001
    Boîte de 10 flacons de 1000 doses

    GTIN 03661103005605

    Boîte de 10 flacons de 5000 doses

    GTIN 03661103005612



    MERIAL SAS

    Direction Opération France
    29, avenue Tony Garnier
    69007 LYON
    Tel. : +33 (0)4 72 72 30 00
    Dernière version de la monographie : 23/02/2017

    Mise à jour :
    Mise à jour de la fiche.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Le nouveau ministre de l'Agriculture envisage une simplification administrative pour le secteur agricole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité