• VASOTOP® P

    Inhibiteur de l'enzyme de conversion (IEC) en comprimé pour chiens


    Source : RCP du 24/11/2010

    Composition

    Comprimé sécable.
    VASOTOP® P 0,625 :
    RAMIPRIL : 0,625 mg
    Oxyde de fer marron : 1 mg
    Excipient q.s.p. : 1 comprimé marron
    VASOTOP® P 1,25 :
    RAMIPRIL : 1,25 mg
    Excipient q.s.p. : 1 comprimé blanc
    VASOTOP® P 2,5 :
    RAMIPRIL : 2,5 mg
    Oxyde de fer jaune : 0,5 mg
    Excipient q.s.p. : 1 comprimé jaune
    VASOTOP® P 5 :
    RAMIPRIL : 5 mg
    Oxyde de fer rouge : 0,25 mg
    Excipient q.s.p. : 1 comprimé rose

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    Le ramipril est hydrolysé dans le foie en son métabolite actif, le ramiprilate, par les estérases. Le ramiprilate inhibe la dipeptidyl-carboxypeptidase I, l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA). Cette enzyme catalyse la conversion de l'angiotensine I en angiotensine II, ainsi que la dégradation de la bradykinine dans le plasma et le tissu endothélial vasculaire. De ce fait, le ramiprilate conduit à une vasodilatation systémique.
    Il réduit également la sécrétion d'aldostérone. Cela aura pour conséquence une augmentation de la calcémie.
    L'inhibition de l'ECA tissulaire au niveau du cœur conduit à la diminution des taux locaux d'angiotensine II, et à une potentialisation des effets de la bradykinine. Ces effets agissent de façon synergique pour réduire les facteurs myotropiques, et provoquent une réduction très nette de la multiplication cellulaire à l'intérieur des muscles lisses du cœur et des vaisseaux. De cette façon, le ramipril prévient ou réduit durablement l'hypertrophie myogène des sujets atteints d'insuffisance cardiaque congestive (ICC), et réduit la résistance vasculaire périphérique.
    Après administration orale de ramipril, une inhibition significative de l’activité plasmatique de l’ECA apparaît rapidement, puis celle-ci augmente à nouveau progressivement, atteignant 50 % de la valeur initiale 24 heures après administration.
    L'administration de ramipril chez les sujets atteints d'insuffisance cardiaque congestive améliore également l'hémodynamique, la symptomatologie associée, et le pronostic. Le ramipril diminue le taux de mortalité chez les sujets souffrant d'insuffisance cardiaque permanente ou transitoire, faisant suite à un infarctus myocardique aigu (homme, chien).
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Le ramipril est rapidement et fortement absorbé après administration orale, et hydrolysé dans le foie en son métabolite actif, le ramiprilate.
    Chez les chiens ayant reçu une administration orale de 0,125 mg de ramipril par kg et par jour pendant 8 jours, les concentrations plasmatiques maximales de ramiprilate de 12,1 ng/ml (J 1) et de 17,7 ng/ml (J 8) apparaissent en moyenne après une heure. Les concentrations diminuent ensuite selon un profil biphasique, avec des temps de demi-vie d’élimination atteignant en moyenne 8,76 heures (J 1), et 9,96 heures (J 8).
    Chez les chiens ayant reçu une administration orale de 0,25 mg de ramipril par kg et par jour pendant 8 jours, les concentrations plasmatiques maximales de ramiprilate sont atteintes en moyenne en 1,2 heures. La moyenne des pics de concentration est de 18,1 ng/ml.

    Indications

    Chez les chiens : traitement de l'insuffisance cardiaque congestive (NYHA : décompensation stades II-IV).
    La spécialité peut être utilisée en combinaison avec un diurétique de type furosémide et/ou des glycosides cardiotoniques.

    Administration et posologie

    Voie orale.
    Chiens : 0,125 mg de ramipril par kg, une fois par jour, soit :
    — VASOTOP® P 0,625 : 1 comprimé pour 5 kg, une fois par jour.
    — VASOTOP® P 1,25 : 1 comprimé pour 10 kg, une fois par jour.
    — VASOTOP® P 2,5 : 1 comprimé pour 20 kg, une fois par jour.
    — VASOTOP® P 5 : 1 comprimé pour 40 kg, une fois par jour.
    En l’absence d’amélioration après deux semaines de traitement, le vétérinaire prescripteur peut augmenter la dose jusqu’à 0,25 mg/kg de ramipril par kg et par jour.

    Contre-indications

    En l’absence de données, ne pas utiliser chez les chiennes en cours de gestation ou de lactation.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — Chez les chiens présentant un risque d'hypovolémie, il peut être recommandé d'instaurer progressivement la posologie de la spécialité sur une semaine (en commençant à la moitié de la dose thérapeutique).
    Le degré d'hydratation et la fonction rénale du chien devront être contrôlés avant, et 1 ou 2 jours après le début du traitement par les inhibiteurs de l'ECA. Ce contrôle sera également effectué en cas d'augmentation de la dose de la spécialité ou de l'administration simultanée d'un diurétique.
    Chez les chiens traités simultanément avec la spécialité et le furosémide, la dose du diurétique peut être réduite, tout en obtenant les mêmes effets que si le furosémide était utilisé seul.
    Lors de sténose vasculaire ayant des implications importantes sur le plan hémodynamique (par exemple sténose aortique) ou en cas de myocardiopathie obstructive, ce médicament ne doit pas être utilisé.
    — L'utilisation des inhibiteurs de l'ECA chez les chiens atteints d'hypovolémie/déshydratation (par exemple due à de fortes doses de diurétiques, à des vomissements ou à de la diarrhée) peut conduire à une hypotension aiguë. Dans de pareils cas, l'équilibre hydro-électrolytique doit d'abord être rétabli et le traitement avec la spécialité interrompu jusqu'à sa stabilisation.
    Ces mesures s'appliquent également en cas de signes cliniques d'apathie ou d'ataxie survenant durant le traitement avec la spécialité (signes potentiels d'hypotension). Après la disparition de ces symptômes, le traitement pourra être repris.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Les études menées chez les animaux de laboratoire n’ont pas mis en évidence d’effets tératogènes (rat, lapin, singe) mais une fœtotoxicité sur plusieurs espèces.
    Aucun effet sur la fertilité n’a été observé chez le rat.
    Interactions :
    Les diurétiques et un régime hyposodé potentialisent l'action des inhibiteurs de l'ECA en activant le système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA). Des diurétiques utilisés à haute dose, ainsi qu'un régime hyposodé, sont par conséquent déconseillés pendant un traitement avec les inhibiteurs de l'ECA, afin d'éviter l'apparition d'une hypotension (avec des signes cliniques tels que apathie, ataxie, syncopes rares et insuffisance rénale aiguë).
    En cas d'administration concomitante avec des diurétiques d'épargne potassique, la kaliémie doit être surveillée en raison d'un risque possible d'hyperkaliémie.
    Surdosage :
    Aucun effet indésirable n’a été observé lors de surdosages allant jusqu’à 2,5 mg de ramipril par kg.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Se laver les mains après utilisation.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance.

    Conservation

    Ne pas conserver à une température supérieure à 30°C.
    Protéger de l'humidité.
    Ne pas enlever la capsule de dessicatif.

    Présentation(s)

    • VASOTOP® P 0,625 :
    A.M.M. FR/V/8871806 4/2005
    Boîte de 1 pot de 28 comprimés sécables

    GTIN 08713184065414

    Boîte de 3 pots de 28 comprimés sécables

    GTIN 08713184065483

    • VASOTOP® P 1,25 :
    A.M.M. FR/V/3901030 8/2001
    Boîte de 1 pot de 28 comprimés sécables

    GTIN 08713184065421

    Boîte de 3 pots de 28 comprimés sécables

    GTIN 08713184065438

    • VASOTOP® P 2,5 :
    A.M.M. FR/V/6505517 9/2001
    Boîte de 1 pot de 28 comprimés sécables

    GTIN 08713184065445

    Boîte de 3 pots de 28 comprimés sécables

    GTIN 08713184065452

    • VASOTOP® P 5 :
    A.M.M. FR/V/4804751 7/2001
    Boîte de 1 pot de 28 comprimés sécables

    GTIN 08713184065469

    Boîte de 3 pots de 28 comprimés sécables

    GTIN 08713184065476

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 14/06/2012

    Mise à jour :
    Pas de nouveau RCP (2010). DMV 2012.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité