• SOGECOLI® 2 millions U.I./ml

    Solution buvable soluble de colistine pour veaux, agneaux, porcs et volailles


    Source : RCP du 15/03/2016

    Composition

    Solution buvable :
    COLISTINE (s.f. de sulfate) : 2 M.U.I.
    Alcool benzylique : 0,01 ml
    Excipient q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    La colistine, antibiotique polypeptidique, appartient à la classe des polymyxines. Elle exerce une action bactéricide sur les souches bactériennes sensibles, par désorganisation de leur membrane cytoplasmique, conduisant à une altération de la perméabilité cellulaire et ainsi à une perte de matériel intracellulaire.
    Elle possède un pouvoir bactéricide contre un large spectre de bactéries Gram négatif, parmi lesquelles les entérobactéries, et en particulier Escherichia coli. Elle présente très peu d'activité contre les bactéries Gram positif et les organismes fongiques.
    Les bactéries Gram positif, ainsi que certaines espèces de bactéries Gram négatif telles que Proteus et Serratia, sont naturellement résistantes à la colistine.
    L'acquisition d'une résistance des bactéries entériques Gram négatif à la colistine est rare et s'explique par simple mutation.
    La colistine présente une activité dépendante de la concentration contre les bactéries à Gram négatif. Suite à une administration orale, des concentrations élevées sont observées dans le tractus gastro-intestinal, c'est-à-dire le site cible, en raison de la faible absorption de la substance.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    La colistine (s.f. de sulfate) est très peu absorbée au niveau du tube digestif.
    Dans le sérum et les tissus, les concentrations en colistine sont très faibles. En revanche, elle est présente en quantité importante et de façon persistante dans les différentes sections du tractus digestif.
    Aucun métabolisme n'a été observé.
    La colistine est presque exclusivement éliminée dans les fèces.

    Indications

    Chez les veaux, agneaux, porcs et volailles : traitement et métaphylaxie des infections gastro-intestinales dues à des E. Coli non invasifs sensibles à la colistine.
    La présence de la maladie au sein du troupeau doit être établie avant de procéder à un traitement métaphylactique.

    Administration et posologie

    Voie orale.
    Veaux, agneaux, porcs : 0,5 ml pour 10 kg de poids vif par jour dans le lait, l'aliment liquide ou l'eau de boisson (soit 100 000 U.I. de colistine/kg/jour) pendant 3 à 5 jours consécutifs.
    La dose quotidienne doit être divisée en 2, en cas d'administration buccale directe.
    Volailles : 37,5 ml par tonne de poids vif par jour dans l'eau de boisson (soit 75 000 U.I. de colistine/kg/jour) pendant 3 à 5 jours consécutifs.
    La quantité d'eau de boisson médicamenteuse consommée par les animaux dépend de leur état physiologique et clinique. Afin d'obtenir la posologie recommandée, la concentration en colistine doit être ajustée en conséquence. La durée de traitement doit être limitée au temps minimal nécessaire pour le traitement de la maladie.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser chez les chevaux, en particulier chez les poulains, car la colistine, en raison de la modification de l'équilibre de la flore microbienne intestinale, pourrait entraîner le développement d'une colite associée aux antimicrobiens (colite X), généralement associée à Clostridium difficile, qui peut être fatale.

    Précautions d'emploi

    Précautions particulières d'emploi :
    — La colistine est un médicament de dernier recours en médecine humaine dans le cadre du traitement d‘infections dues à certaines bactéries multirésistantes. Afin de minimiser tout risque potentiel associé à une utilisation large de la colistine, son utilisation doit être limitée au traitement ou au traitement et à la métaphylaxie des maladies, et elle ne doit pas être utilisée dans la prophylaxie.
    — L’utilisation de la colistine doit être basée, autant que possible, sur des tests de sensibilité.
    — Toute utilisation de ce produit autre que celle qui est recommandée dans le RCP peut entraîner l’échec du traitement et l’augmentation de la prévalence de bactéries résistantes à la colistine.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux polymyxines doivent éviter le contact avec le médicament vétérinaire.
    En cas de projection accidentelle dans les yeux, rincer abondamment à l'eau, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage.
    Se laver les mains après utilisation.

    Mise en garde

    La colistine présente une activité dépendante de la concentration contre les bactéries à Gram négatif. Suite à une administration orale, des concentrations élevées sont observées dans le tractus gastro-intestinal, c'est-à-dire le site cible, en raison de la faible absorption de la substance. Ces facteurs indiquent qu'une durée de traitement plus longue que celle indiquée dans la posologie, entraînant une exposition inutile, n'est pas recommandée

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 1 jour.
    Œufs : zéro jour.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation : 3 ans.
    Durée de conservation après ouverture : 12 semaines.
    Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/6933101 3/1997
    Bidon de 1 litre

    GTIN 03660176012831

    Bidon de 5 litres

    GTIN 03660176012855

    CEVA Santé animale

    10, avenue de la Ballastière
    33500 LIBOURNE
    Tél. : 05.57.55.40.40
    Dernière version de la monographie : 15/07/2016

    Mise à jour :
    Ajout des codes Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Sondage de la semaine

Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est nommé ministre de l’Agriculture. Vous diriez plutôt que :

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité