• PARACOX®-8

    Vaccin oral vivant atténué contre les coccidioses de l'espèce poule


    Source : RCP du 24/10/2014

    Composition

    Suspension buvable :
    Eimeria acervulina HP : 500 oocystes
    Eimeria brunetti HP : 100 oocystes
    Eimeria maxima CP : 200 oocystes
    Eimeria maxima MFP : 100 oocystes
    Eimeria mitis HP : 1000 oocystes
    Eimeria necatrix HP : 500 oocystes
    Eimeria praecox HP : 100 oocystes
    Eimeria tenella HP : 500 oocystes
    Excipient q.s.p. : 1 dose de 0,1 ml

    Indications

    Chez les poussins âgés de 5 à 9 jours, destinés à vivre plus de 10 semaines (reproducteurs, poulettes/pondeuses, poulets labels, ...) : immunisation active contre les coccidioses provoquées par Eimeria acervulina, E. brunetti, E. maxima, E. mitis, E. necatrix, E. praecox et E. tenella.

    Administration et posologie

    Voie orale (dans l'eau de boisson).
    Poussins : 0,1 ml par oiseau.
    — Lorsque tous les abreuvoirs du bâtiment sont des modèles en cloche de même taille, la quantité (en ml) de vaccin à administrer dans chaque abreuvoir est calculée suivant la formule ci-après :
    0,1 x [Nombre total de poussins par bâtiment (ou parquet)/Nombre total d'abreuvoirs par bâtiment (ou parquet)]
    — Lorsque les abreuvoirs sont de formats hétérogènes, il est préférable de mélanger extemporanément dans un ou des arrosoirs 5 ml d'eau et 0,1 ml de vaccin par oiseau, sans dépasser cette dilution, et de répartir la suspension vaccinale dans les abreuvoirs vides.

    Contre-indications

    Ne pas administrer lorsque le bâtiment n'est pas nettoyé et la litière enlevée entre chaque bande.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    — L'eau et les aliments administrés aux poussins avant, pendant et après vaccination, ne doivent contenir aucun agent anticoccidien ou substance pourvue d'une activité anticoccidienne.
    — Tout le matériel utilisé pour l'administration du vaccin doit être nettoyé avant emploi selon les pratiques habituelles d'hygiène en élevage avicole : démontage, nettoyage et désinfection des seringues d'une part, et des abreuvoirs d'autre part se terminant par un rinçage à l'eau potable.
    — Ne pas administrer dans des abreuvoirs secs.
    — Les oiseaux doivent être en bonne santé et élevés au sol (sur litière).
    — Pour assurer une immunité de longue durée, il est nécessaire que l'immunité produite par le médicament, soit relancée par un contact naturel des oiseaux avec les coccidies de leur environnement.
    — Toute ingestion d'aliments ayant une activité anticoccidienne, à tout moment après la vaccination, peut raccourcir la durée de l'immunité. Ceci est particulièrement important dans les 4 semaines suivant la vaccination.
    — Un nettoyage soigneux des bâtiments entre chaque bande d'oiseaux limite le nombre de coccidies persistantes dans les locaux et réduit les risques d'une atteinte de coccidiose précoce avant le développement de l'immunité.
    — Les sujets doivent être assoiffés par une suppression de l'eau de boisson pendant environ 1 à 2 heures avant la vaccination.
    — Le sachet de vaccin doit être soigneusement homogénéisé, avant emploi, par une manipulation vigoureuse sans être brutale.
    — Le médicament contient de la gomme xanthane qui permet le maintien de la suspension d'oocystes dans l'eau à condition que le vaccin soit administré dans chaque abreuvoir à l'aide d'une seringue automatique équipée de la canule jointe au conditionnement. La seringue doit être tenue de manière à ce qu'elle fasse un angle oblique avec la surface de l'eau et être agitée pendant la propulsion du vaccin pour en accentuer la répartition.
    — Le vaccin ne doit pas être administré dans un réservoir volumineux (en bout de bâtiment par exemple). II doit être réparti dans les abreuvoirs eux-mêmes.
    — Ne vacciner que les animaux en bonne santé.
    Surdosage :
    Des surdosages importants (10 fois la dose normale d'emploi ou plus) peuvent conduire à une réduction temporaire du Gain Moyen Quotidien (GMQ).
    Précautions pour l'environnement :
    Brûler les sachets.

    Temps d'attente

    Zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Accessible aux groupements agréés pour la production aviaire.

    Conservation

    Conserver au réfrigérateur entre +2 et +8°C et à l'abri de la lumière.
    Ne pas congeler.
    Les sachets entamés doivent être éliminés dans les 24 heures suivant leur utilisation.
    Durée de conservation : 28 semaines.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/0067423 0/1996
    Boîte de 1 sachet de 1000 doses et d'une canule métallique avec un cône luer

    GTIN 05017363057041

    Boîte de 1 sachet de 4400 doses et d'une canule métallique avec un cône luer

    GTIN 05017363057973

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 24/10/2014

    Mise à jour :
    Nouveau RCP, sans changement majeur à relever.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité