• Colistine 200-CB Lapin-Volaille-Porc et Agneau-Chevreau sevrés FRANVET

    Prémélange médicamenteux antibiotique


    Source : RCP du 15/09/2015

    Composition

    Prémélange médicamenteux :
    COLISTINE (s.f. de sulfate) : 200 000 U.I.
    Carbonate de calcium : 300 mg
    Excipient (blé broyé) q.s.p. : 1 g

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    La colistine, antibiotique polypeptidique appartenant à la classe des polymyxines, a une action bactéricide sur les souches bactériennes sensibles, par désorganisation de leur membrane cytoplasmique, conduisant à une altération de la perméabilité cellulaire et ainsi à une perte de matériel intracellulaire.
    La colistine possède un pouvoir bactéricide contre un large spectre de bactéries Gram négatif (entérobactéries et en particulier E. coli). Elle présente très peu d'activité contre les bactéries Gram positif et les organismes fongiques.
    Les bactéries Gram positif et certaines bactéries Gram négatif (Proteus et Serratia) sont naturellement résistantes à la colistine. Cependant, l'acquisition d'une résistance des bactéries entériques Gram négatif à la colistine est rare et s'explique par simple mutation.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    La colistine est très peu absorbée au niveau du tube digestif. Dans le sérum et les tissus, les concentrations en colistine sont très faibles. Elle est présente en quantité importante et de façon persistante dans les différentes sections du tractus digestif.
    Aucun métabolisme n'a été observé. La colistine est presque exclusivement éliminée dans les fèces.

    Indications

    Chez les agneaux, chevreaux, porcins, lapins, poules, dindes, canards, pintades, oies et cailles : traitement et prévention en milieu infecté des infections digestives dues aux Escherichia coli sensibles à la colistine.

    Administration et posologie

    Voie orale (incorporé à l'aliment).
    Agneaux, chevreaux, porcins, lapins, poules, dindes, canards, pintades, oies, cailles : 100 000 U.I. de colistine par kg de poids vif et par jour, pendant 7 jours.
    Taux d'incorporation :
    Agneaux et chevreaux sevrés : 5000 U.I./g d'aliment médicamenteux pour un ingéré alimentaire quotidien de 20 g d'aliment par kg de poids vif, soit un taux d'incorporation de 25 kg de prémélange médicamenteux par tonne d'aliment.
    Porcins : 2000 U.I./g d'aliment médicamenteux pour un ingéré alimentaire quotidien de 50 g d'aliment par kg de poids vif, soit un taux d'incorporation de 10 kg de prémélange médicamenteux par tonne d'aliment.
    Lapins, volailles : 1000 U.I./g d'aliment médicamenteux pour un ingéré alimentaire quotidien de 100 g d'aliment par kg de poids vif, soit un taux d'incorporation de 5 kg de prémélange médicamenteux par tonne d'aliment.
    Le taux d’incorporation du prémélange médicamenteux ne peut être inférieur à 5 kg/tonne.
    La quantité d'aliment médicamenteux consommée par les animaux dépend de leur état physiologique et clinique. Pour respecter les doses recommandées en colistine et tenir compte des ingérés alimentaires effectifs, le taux d'incorporation peut être augmenté ou éventuellement diminué dans la limite minimale d'incorporation de 5 kg/tonne. Cela peut conduire à des teneurs en ppm de colistine différentes dans l'aliment médicamenteux de celles mentionnées ci-dessus à titre indicatif. La durée de traitement doit être limitée au temps minimal nécessaire pour le traitement de la maladie.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Ce prémélange est destiné à la fabrication d'aliments médicamenteux et ne peut être utilisé en l'état; le taux d'incorporation du prémélange à l'aliment ne peut être inférieur à 5 kg/tonne.
    Ne pas utiliser la colistine comme substitut aux bonnes pratiques de gestion.
    La colistine est un médicament de dernier recours en médecine humaine dans le cadre du traitement d‘infections dues à certaines bactéries multirésistantes. Afin de minimiser tout risque potentiel associé à une utilisation large de la colistine, son utilisation doit être limitée au traitement ou au traitement et à la métaphylaxie des maladies, et elle ne doit pas être utilisée dans la prophylaxie.
    L’utilisation de la colistine doit être basée, autant que possible, sur des tests de sensibilité.
    Toute utilisation de ce produit autre que celle qui est recommandée dans le RCP peut entraîner l’échec du traitement et l’augmentation de la prévalence de bactéries résistantes à la colistine.
    La colistine présente une activité dépendante de la concentration contre les bactéries à Gram négatif. Suite à une administration orale, des concentrations élevées sont observées dans le tractus gastro-intestinal, c'est-à-dire le site cible, en raison de la faible absorption de la substance. Ces facteurs indiquent qu'une durée de traitement plus longue que celle indiquée à la rubrique 'Posologie et voie d’administration', entraînant une exposition inutile, n'est pas recommandée.
    Précautions pour l’utilisateur :
    Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux polymyxines doivent éviter le contact avec le médicament vétérinaire.
    En cas de projection accidentelle dans les yeux, rincer abondamment à l'eau, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage. Se laver les mains après utilisation.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 7 jours.
    Œufs : zéro jour.

    Catégorie

    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
    Prémélange destiné à la fabrication d'aliments médicamenteux solides et ne pouvant pas être utilisé en l'état.

    Conservation

    Durée de conservation : 1 an.
    Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/2867674 6/1988
    Sac de 25 kg

    GTIN 03661753002023

    QALIAN

    Z.I. d’Etriché
    Rue Jean Monnet
    BP 20341
    49503 SEGRÉ CEDEX
    Tél. : 02.41.92.11.11
    Fax : 02.41.61.04.59

    info@qalian.com

    Dernière version de la monographie : 22/02/2017

    Mise à jour :
    Modification (nouveau RCP) : Diminution de la durée du traitement qui passe de 10 à 7 jours et de la durée de conservation qui passe de 30 mois à 12 mois.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité