• ECTODEX®

    Solution d'amitraz à diluer pour le traitement de la démodécie des chiens


    Source : RCP du 20/06/2012

    Composition

    Solution externe :
    AMITRAZ : 50 mg
    Excipients q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    L'amitraz est une substance de synthèse de la famille des amidines, possédant une activité acaricide et insecticide. Son mode d'action est de type neurotoxique. L'amitraz agit principalement comme inhibiteur des récepteurs octopaminergiques, conduisant à une inhibition de l'influx neurologique physiologique. Il en résulte une paralysie du parasite, permettant son élimination naturelle.

    Indications

    Chez les chiens, affections à parasites sensibles à l'amitraz : traitement curatif des infections cutanées causées par Demodex canis.

    Administration et posologie

    Usage externe.
    Chiens : si nécessaire, laver le chien avant traitement pour enlever toutes traces de poussière et de graisse. Tondre les chiens à poils longs.
    Imprégner la totalité du pelage de l'animal avec la solution préparée à 0,05 % d'amitraz en s'aidant éventuellement d'une brosse douce ou d'une éponge.
    Ne pas rincer le chien. Le laisser sécher dans un endroit chaud à l'abri des courants d'air.
    Ne pas toucher le chien, mains nues, tant que son poil n'est pas tout à fait sec.
    Répéter le traitement tous les 5 à 7 jours jusqu'à ce qu'aucun Demodex ou œuf de Demodex ne puisse être décelé au microscope dans les prélèvements de contrôle. En l'absence d'examen parasitologique, continuer le traitement pendant au moins 3 semaines après disparition des symptômes cliniques.
    Préparation de la solution à 0,05 % d'amitraz :
    Diluer 1 volume du produit pour 100 volumes d'eau. Respecter ce rapport quelle que soit la quantité de solution nécessaire.
    Par exemple : ajouter 10 ml de produit dans 1 litre d'eau tiède.
    Cette solution extemporanée est instable : ne pas conserver pour un usage ultérieur.


    Posologies hors AMM. Respecter la cascade (art. L.5143-4 du CSP)
    Posologie hors AMM chez les rongeurs, lapin de compagnie et furet : solution à 0,025 %, 3 à 6 fois à 4 jours d'écart.(1)
    Source : (1) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013

    Contre-indications

    Ne pas utiliser chez :
    — les chihuahuas,
    — les chiens souffrant d'un stress de chaleur,
    — les animaux diabétiques,
    — les chiennes gravides ou allaitantes ou chez les chiots de moins de 3 mois,
    — les chats.
    Ne pas utilliser le produit en même temps que d'autres antiparasitaires externes ou des préparations dermatologiques hydrofuges.
    L'usage simultané d'autres agonistes des récepteurs alpha 2-adrénergiques n'est pas recommandé.

    Effets indésirables

    — Des effets indésirables tels que sédation, léthargie, ataxie, anorexie, tremblements et bradycardie peuvent être observés. La plupart de ces signes sont dus à l'action agoniste des récepteurs alpha-2-adrénergiques propre à l'amitraz.
    D'autres signes rapportés sont des irritations cutanées (telles qu'érythème, prurit et dermatite) et des désordres digestifs (vomissements et diarrhée).
    Si les symptômes persistent, le chien doit être lavé dans de l'eau savonneuse (pas de liquide vaisselle), séché et réchauffé. Afin d'inverser ces effets secondaires, il est possible d'administrer 0,2 mg/kg d'atipémazole (s.f. de chlorhydrate) par voie intramusculaire.
    — Il peut être observé une élévation transitoire de la glycémie chez les chiens traités, en raison des propriétés hyperglycémiantes de l'amitraz.

    Précautions d'emploi

    Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
    Ne pas traiter simultanément avec une autre préparation antiparasitaire externe.
    Utiliser chez les chiens uniquement. Usage externe.
    Ne pas laisser les chiens se lécher après le traitement.
    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    Utilisation contre-indiquée pendant la gestation et la lactation.
    Interactions :
    Il est déconseillé d'utiliser en même temps un autre agoniste des récepteurs alpha-2-adrénergiques.
    Ne pas associer en même temps un autre traitement antiparasitaire externe.
    Surdosage :
    Se rendre chez le vétérinaire dès que des signes d'intoxication sont observés. Traitements antidotiques préconisés : atipamézole et yohimbine.
    • Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Porter un équipement imperméable (gants, tablier et masque de protection pour le visage), lors de la manipulation du produit. Laver entièrement tous les vêtements de protection après utilisation, y compris l'intérieur des gants.
    Une sensibilisation cutanée peut survenir. Eviter tout contact du produit avec la peau ou les yeux. En cas de contamination, laver abondamment avec de l'eau et du savon.
    Ne pas manger, boire ou fumer lors de l'utilisation. A la fin du traitement, bien se laver les mains.
    Ne pas toucher les animaux traités, tant qu'ils ne sont pas complètement secs, sans porter des vêtements de protection.
    Préparer et utiliser le produit dilué dans un espace bien ventilé.
    En cas de malaise, demandez conseil à un médecin en vous munissant de la notice du produit.
    En raison des propriétés hyperglycémiantes et hypotensives de l'amitraz, ces précautions doivent être scrupuleusement respectées par les personnes diabétiques et/ou sous traitement hypotenseur.
    Les enfants ne doivent pas utiliser le produit.
    Pour le médecin : l'amitraz n'est pas un composé organophosphoré. Ne pas utiliser de l'atropine en tant qu'antidote. L'amitraz possède des propriétés alpha-2-adrénergiques. Ne pas provoquer de vomissement. Le traitement doit être symptomatique et de soutien, avec une attention particulière pour le contrôle de la fonction respiratoire et cardiaque. Cependant, le rétablissement est normalement spontané.
    Précautions pour l'environnement :
    L'amitraz est toxique pour les poissons.
    Ne pas laisser le produit s'évacuer dans les cours d'eau, et éviter de contaminer les bassins, les voies d'eau et les fossés avec le concentré, la solution diluée ou les conditionnements vides.

    Catégorie

    Liste II.
    A ne délivrer que sur ordonnance.

    Conservation

    Conserver à une température ne dépassant pas 25°C, dans le récipient d'origine hermétiquement fermé, dans un endroit sec.
    Durée de conservation : 2 ans.
    Après dilution : utiliser immédiatement.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/4331470 6/1995
    Boîte de 1 flacon de 50 ml

    GTIN 08713184043856

    MSD Santé Animale (INTERVET)

    7, rue Olivier de Serres
    Angers Technopole - CS 17144
    49071 BEAUCOUZE CEDEX
    Tél. : 02.41.22.83.83

    info.fr.ah@merck.com

    Dernière version de la monographie : 01/07/2012

    Mise à jour :
    Modification suite à l'édition du RCP en juin 2012. A noter principalement : ajout d'effets indésirables attendus sur la monographie.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité