• DURACYKLINE®

    Solution injectable d'oxytétracycline à longue action pour bovins


    Source : RCP du 16/06/2014

    Composition

    Solution injectable :
    OXYTETRACYCLINE (s.f. de dihydrate) : 200 mg
    Hydroxyméthane sulfinate de sodium : 4 mg
    Excipient q.s.p. : 1 ml

    Propriétés

    Propriétés pharmacodynamiques :
    L'oxytétracycline se lie de façon réversible aux récepteurs de la fraction ribosomale 30S, conduisant à une inhibition de la synthèse protéique et donc un arrêt de la croissance de la culture bactérienne.
    Son activité principalement bactériostatique implique sa pénétration dans la cellule bactérienne, par diffusion passive et active. Le principal mode de résistance est lié à la présence d'un facteur R responsable d'une diminution du transport actif de l'oxytétracycline.
    C'est un antibiotique à large spectre. Elle est principalement active contre les micro-organismes à Gram positif et négatif, aérobies et anaérobies, ainsi que contre les mycoplasmes, les Chlamydiae et les Rickettsiae.
    Une résistance acquise à l'oxytétracycline a été rapportée, habituellement d'origine plasmidique. Une résistance croisée à d'autres tétracyclines est possible. Un traitement continu avec de faibles doses d'oxytétracycline peut aussi entraîner une résistance accrue à d'autres antibiotiques.
    Propriétés pharmacocinétiques :
    Après administration, l'oxytétracycline est rapidement absorbée et se distribue dans tout l'organisme. Les concentrations les plus élevées sont retrouvées dans les reins, foie, rate et poumons. Elle traverse la barrière placentaire.
    Après une injection intramusculaire à la dose de 20 mg/kg, les excipients et la forme d'oxytétracycline de la spécialité assurent une concentration plasmatique supérieure à 0,5 µg/ml pendant environ 72 h.
    Sa liaison aux protéines plasmatiques est variable selon les espèces (20-40 %).
    Elle est éliminée sous forme inchangée, principalement par voie urinaire. Elle est aussi excrétée par voie biliaire, mais une forte proportion est réabsorbée par l'intestin grêle (cycle entéro-hépatique).

    Indications

    Chez les bovins : traitement des septicémies, des infections respiratoires, digestives ou génito-urinaires et des panaris interdigités dus à des germes sensibles à l'oxytétracycline.

    Administration et posologie

    Voie I.M.
    Bovins : 1 ml pour 10 kg de poids vif (=20 mg/kg d'oxytétracycline) en une injection unique.
    Ne pas injecter plus de 20 ml au même point d'injection.
    Si des signes cliniques de maladie persistent 72 heures après la 1re administration, une 2e administration à la même dose peut être effectuée.
    Le flacon ne peut pas être ponctionné plus de 4 fois.

    Contre-indications

    Ne pas utiliser :
    — en cas d'allergie connue à l'oxytétracycline ou à toute substance du groupe des tétracyclines ;
    — en cas de résistance connue aux tétracyclines.

    Effets indésirables

    Localement, des réactions d'intolérance peuvent être observées allant d'une douleur au point d'injection jusqu'à des lésions de nécrose musculaire.
    Comme pour toutes les tétracyclines, des effets indésirables généraux ont été notés tels que troubles gastro-intestinaux, moins fréquemment des réactions allergiques et de photosensibilité.

    Précautions d'emploi

    Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
    L'oxytétracycline n'a montré aucun signe d'embryotoxicité ou de tératogénicité sur des animaux de laboratoire.
    Chez les mammifères, l'oxytétracycline passe la barrière placentaire, entraînant une coloration des dents et un ralentissement de la croissance fœtale. Les tétracyclines sont retrouvées dans le lait maternel.
    La sécurité du produit n'ayant pas été évaluée chez les femelles gestantes ou en lactation, son utilisation devra faire l'objet d'une évaluation bénéfice/risque par le vétérinaire.
    Interactions :
    Des cations divalents ou trivalents (Mg, Fe, Al, Ca) peuvent chélater les tétracyclines.
    Précautions particulières pour l'utilisateur :
    Ne pas manipuler ce produit en cas d'allergie connue aux tétracyclines.
    En cas de réaction après exposition (ex. éruption cutanée), consulter un médecin.

    Temps d'attente

    Viandes et abats : 21 jours.
    Lait : 7 jours.

    Catégorie

    Liste I.
    A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

    Conservation

    Durée de conservation après première ouverture : 28 jours.

    Présentation(s)

    A.M.M. FR/V/0711244 7/1993
    Flacon verre de 100 ml

    GTIN 04007221025337

    Flacon verre de 250 ml

    GTIN 04007221025344

    BAYER SANTE Division Animal Health

    BAYER SAS
    Bayer Division Animal Health
    10, place de Belgique
    BP 103
    92250 La Garenne-Colombes Cedex
    Tél. : 01 49 06 50 00
    Dernière version de la monographie : 07/07/2016

    Mise à jour :
    Ajout des codes Alcyon.

Pour bénéficier de l'accès total à cette page, vous devez être abonné au DMV et être identifié(e).

Déjà abonné ? Identifiez-vous


  Mot de passe oublié ?

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité